En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 14 juin 2018

Un salarié a-t-il le droit de regarder un match au bureau?

Marguerite Desforges
Etudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit de Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

20 ans après la victoire contre le Brésil, l’équipe de France se rend en Russie pour disputer le Mondial: coup d’envoi aujourd’hui! Une majorité de matchs étant programmés entre midi et 18h, bon nombre de Français font face à un choix cornélien: salarié modèle ou supporter inconditionnel, entre les deux leur coeur balance.

Après avoir décrypté le transfert de Neymar place à l'analyse de vos droits pour ce Mondial 2018.

mondial 2018

Le droit du travail vous veut salarié modèle

Vous aviez espoir de trouver une raison valable pour regarder tranquillement les matchs de la coupe du monde au bureau ? Sachez que la loi est très claire à ce sujet. Selon l'article L3121-1 du Code du Travail, un salarié ne peut pas vaquer librement à ses occupations personnelles durant ses heures de travail. Autrement dit, hors de question de quitter son tableau Excel pour les Bleus.

Si le législateur n’a pas l’air d’être un grand fan de foot, les juges ne se montrent pas beaucoup plus conciliants. La Cour d’appel de Metz a déjà admis le licenciement pour faute grave d’un vigile qui regardait un match sur son portable. De la même façon, la Cour de cassation a validé le licenciement d'un salarié qui avait prétexté l’accouchement de sa femme pour partir du travail alors qu’il allait simplement assister à un match de foot.

La loi ne se montre donc pas très “fan-friendly” pour un événement aussi exceptionnel qu’une Coupe du Monde qui n’a lieu que tous les 4 ans. Peut-être que votre employeur devrait faire preuve d’un peu plus de souplesse car, au delà des textes et des arrêts, les chiffres parlent.

Votre employeur vous laissera-t’il être un supporter inconditionnel?

Qapa News a réalisé une étude auprès de 4,5 millions de français pour savoir qui de la raison ou du coeur allait être le grand vainqueur de ce qui semble être le 1er match du Mondial. Au vu des résultats, le coeur a décidé d’ignorer la raison.

22% des Femmes et 81% des Hommes, soit plus de la moitié des Français, avouent qu’ils regarderont les matchs pendant leur temps de travail. C’est un choix entièrement assumé, seuls 25% d’entre eux comptent s’en cacher.

Près de 64% des employeurs ont d’ores et déjà pris la décision d’organiser une retransmission des matchs au bureau. Prise de conscience d’un combat perdu d’avance ou simple volonté de regarder eux-mêmes les matchs, le doute est permis.

Pourquoi finalement ne pas voir l’impact bénéfique de cet événement? Puisque le foot fédère des nations, il se pourrait bien qu’il ait le même effet sur votre équipe. Au-delà de satisfaire les fans, aménager une fan-zone dans vos bureaux peut être une belle occasion de partager un événement fédérateur tous ensemble.

Et si on arrêtait tous de râler contre cette machine à café qui ne marche pas pour soutenir les Bleus?

Mise en ligne: 14/06/2018

Rédacteur: Marguerite DESFORGES, étudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit de Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations