Créez votre entreprise de VTC gratuitement !

Vous voulez devenir VTC ? Nous vous offrons la création de votre entreprise*
                                    Création d'entreprise + Comptabilité                                           

* dès signature d'un contrat avec notre partenaire comptable (hors frais administratifs et options)

Comment ça marche ?

1

Questionnaire

Répondez à un questionnaire en ligne. Posez vos questions en direct en cas de besoin

2

Validation

Validez vos réponses. Vous pourrez les modifier à tout moment (même après le paiement)

3

Paiement

Effectuez votre paiement en toute sérénité grâce à notre solution 100% sécurisée

4

Kbis et comptabilité

On obtient votre Kbis: vous commencez à rouler ! Notre partenaire gère votre comptabilité

Pourquoi choisir Legalstart ?

  1. Simple & Rapide

    10 minutes de questionnaire, démarches entièrement en ligne, réception du K-Bis sous 48h*

  2. Économique

    Économisez sur vos frais juridiques grâce à l'utilisation de notre solution dématérialisée

  3. Des documents sur-mesure

    Tous les documents sont rédigés par des avocats, et sont personnalisables et modifiables même après finalisation de la commande

* Une fois votre dossier complété. Option Premium Express uniquement.

Vous êtes accompagné par des experts

Louis C.

Expert Legalstart

Contactez gratuitement nos experts par téléphone (01 76 39 00 60) ou par chat. Tous nos experts sont basés en France

Ils ont essayé Legalstart

Ils nous soutiennent

Ils parlent de nous

Création d'une entreprise VTC : questions fréquentes

Faut-il une carte professionelle pour créer une société VTC ?

Pour devenir VTC, vous devez obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Cette carte devra être visible de l'extérieur de votre véhicule. La demande de carte doit être envoyée par écrit au préfet du département de son domicile ou le préfet de police pour les demandeurs ayant élu domicile dans la commune de Paris. La carte professionnelle VTC est par la suite délivrée dans un délai de trois mois au plus tard. Si, au bout de deux mois, la demande reste sans réponse, elle est considérée comme refusée. Depuis le 1 juillet 2017, la carte professionnelle VTC est payante. Si votre dossier est validé vous devrez réaliser un paiement auprès de l’imprimerie nationale. Le coût de la carte professionnelle est fixé à 61 € TTC. En savoir plus sur les conditions nécessaires  pour obtenir votre carte VTC.

Est-il possible de devenir chauffeur VTC sans formation ?

Aucun diplôme particulier n’est requis pour devenir VTC et avoir le statut de chauffeur privé. Vous devez en revanche réussir l’examen chauffeur VTC. Même si elle n’est pas obligatoire, il est conseillé de suivre une formation VTC, de préférence dans un centre agréé, pour préparer l’examen de chauffeur VTC. A l’issu de cette formation, l’examen se présente sous la forme d’un QCM et de 110 questions à des réponses courtes sur la sécurité routière, la relation client et la gestion d’entreprise. Si l’examen théorique est réussi, le candidat est alors admissible à l’épreuve pratique. Le chauffeur devra également effectuer tous les 5 ans un stage de formation continue.

Quel statut juridique choisir pour créer une société VTC ?

Il n'y a pas de statut spécifique pour la création d’une entreprise de VTC.  Le chauffeur VTC doit choisir un statut juridique pour pouvoir créer son entreprise et exercer son activité. Deux options sont possibles : la création d’une société VTC ou le régime d'auto-entrepreneur VTC (= micro-entrepreneur).  Il est important de bien s’informer sur les enjeux des différentes possibilités qui s’offrent à vous en fonction de vos ambitions, votre imposition et votre régime d’affiliation sociale.

Quelle est le “salaire” d’un chauffeur VTC au démarrage du projet ?

Au démarrage de l’activité, le chauffeur VTC dispose d’un “salaire VTC” bien entendu limité.  Le revenu net mensuel du chauffeur à son compte dépendra du temps consacré à son activité et pourra rapidement atteindre plusieurs milliers d’euros. La rémunération nette du chauffeur dépendra également du montant des charges sociales et donc de la forme d’entreprise qui aura été adoptée.  

Avez-vous le droit à la sécurité sociale quand vous vous lancez en tant que chauffeur VTC indépendant ?

La réponse est oui mais votre régime d’affiliation sociale, régime général de la sécurité sociale ou RSI,  variera en fonction du choix d’entreprise que vous aurez effectué.

  • Si vous êtes auto-entrepreneur ou en EURL vous serez rattaché au régime social des indépendants (RSI) dans le cadre duquel le niveau de cotisation équivaut à environ 30% du revenu.
  • Si vous créez une SASU, vous serez affilié au régime général de la sécurité sociale ce qui implique une couverture sociale généreuse mais aussi un niveau de cotisation plus élevée.

Devenir chauffeur VTC : une activité réglementée?

Il existe une réglementation spécifique applicable aux chauffeurs VTC. Avant de vous lancer dans la création d’une entreprise VTC, vous devez donc vous informer sur les obligations réglementaires dont vous dépendrez dans le cadre de l’exercice de votre futur activité, en particulier :

  • le véhicule du chauffeur VTC doit répondre à des critères précis
  • la prise en charge de clients ayant effectués une réservation préalable, à l’exclusion de la pratique de la “maraude” qui consiste à rechercher des clients dans la rue, pratique réservée uniquement aux chauffeurs de taxi.

Comment travailler en tant que chauffeur VTC avec Uber ?

Pour devenir chauffeur professionnel indépendant sur la plateforme Uber, il est nécessaire d’obtenir au préalable une carte professionnelle VTC et une inscription au registre VTC.  Une fois les formalités légales réalisées, vous pouvez vous inscrire sur la plateforme Uber afin de bénéficier de leurs services. En tant que chauffeur VTC indépendant, vous devez avoir un véhicule adapté aux critères du secteur. L’application vous aide à trouver un véhicule homologué par Uber mais aussi à assurer votre entreprise ainsi que votre véhicule.

Devenir chauffeur Uber n’implique pas la signature d’un contrat de travail. Le chauffeur est indépendant et utilise la plateforme pour trouver des clients et sous-traiter la gestion des commandes et des factures.

L’inscription au registre des VTC est-elle obligatoire pour créer une entreprise de transport?

Pour exercer l’activité de chauffeur VTC, vous devez obligatoirement obtenir une licence VTC et pour cela vous devez être inscrit au registre des VTC. Cette inscription obligatoire est nécessairement réalisée en ligne après la création de votre entreprise VTC. Le délai moyen de cette inscription est d’environ un mois, et elle doit être renouvelée tous les 5 ans. Les frais de registration s’élèvent à 170€. L’offre Legalstart inclut cet enregistrement après la création de votre société VTC.

Quelle est la différence entre chauffeur VTC et Taxis ?

Les différences entre taxi et VTC résident aussi bien dans le mode d’obtention de l’autorisation d’exercer l’activité, que dans la pratique du métier. Contrairement aux VTC, les taxis doivent obligatoirement être en possession d’une Autorisation de stationnement (ADS) qui est le nom officiel de la licence de taxi. Si un chauffeur VTC ne peut pas devenir taxi, le taxi peut lui devenir chauffeur VTC. Il est cependant obligatoire de valider l’examen chauffeur VTC. C’est le passage obligé pour décrocher la carte professionnelle VTC. Enfin, si le chauffeur VTC ne peut pratiquer la “maraude” en recherchant les clients directement dans la rue, le prix de la course est fixé librement contrairement aux taxis.

Pourquoi créer une société VTC en ligne ?

Legalstart est le partenaire des principales plateformes de VTC (Uber, LeCab, MarcelCab, Taxify) depuis sa création. Des milliers de chauffeurs VTC ont fait le choix de créer leur société en ligne.

Pourquoi ?

  • Abordable : vous ne payez que les frais administratifs obligatoires
  • Simple : questionnaire et signature en ligne, justificatifs à télécharger et le tour est joué !
  • Fiable : nos experts en création d'entreprise connaissent parfaitement le secteur du VTC et les documents sont conçus par des avocats spécialisés.
  • Rapide : vous pouvez obtenir un Kbis en 48H une fois le dossier complet pour démarrer rapidement votre activité de chauffeur VTC