En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 16 août 2018

Tout savoir sur la formation VTC : devenez chauffeur !

Malo de Braquilanges
Diplômé de Sciences Po Paris. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

La formation VTC, et l’examen qui la sanctionne, est une étape obligée pour devenir chauffeur VTC. La profession de VTC, qui comporte évidemment des enjeux de sécurité importants, est fortement réglementée.

C’est pourquoi les conditions pour devenir chauffeur VTC indépendant sont relativement strictes. La formation VTC en est le coeur. On vous explique tout sur la marche à suivre pour devenir VTC, la formation, le prix des stages en centre… Suivez le guide !

formation vtc

Quelles conditions préalables pour passer la formation VTC?

Des conditions limitent l’entrée dans la profession de chauffeur VTC. Plus généralement, la profession est encadrée par une réglementation assez stricte et qui évolue rapidement.

En plus de la formation obligatoire pour devenir VTC et de l’examen qui valide ses acquis, le chauffeur doit remplir certaines conditions :

  • Etre majeur ;
  • Etre titulaire du permis de conduire (permis B) depuis plus de 3 ans ;
  • Présenter un casier judiciaire (volet B2) vide ;
  • Valider une attestation d’aptitude physique.

Enfin, en plus des connaissances validées par examen, les formations VTC dispensent généralement un cours de “prévention et secours civiques de niveau 1” (PSC 1). Il est obligatoire d’avoir suivi cet enseignement moins de 2 ans avant l’obtention de la licence VTC.

A noter : Les conditions pour devenir VTC sont différentes de celles qui encadrent l’obtention de la capacité de transport de personnesLa législation interdit l’exercice de l’activité de VTC pour les capacitaires LOTI depuis le 1er janvier 2018 (loi Grandguillaume) dans les communes de plus de 100.000 habitants s'ils exercent dans un véhicules de moins de 10 places.

En quoi consiste la formation VTC ?

Le contenu exact de la formation VTC peut naturellement varier en fonction du centre de formation que vous choisissez. Cependant, elle a toujours pour but de vous former à l’examen qui valide les acquis de la formation et conditionne l’obtention de votre licence de VTC.

L'examen comporte une partie pratique et une partie théorique. La partie théorique s’articule autour de 7 épreuves distinctes :

  • Droit des transports ;
  • Sécurité ;
  • Gestion ;
  • Français ;
  • Anglais ;
  • Développement commercial ;
  • Règlementation nationale VTC.

La partie pratique est une épreuve de conduite professionnelle VTC que le candidat doit passer dans les 12 mois suivant son admissibilité à la partie théorique (plus de 10/20).

Il faut valider une note de 12/20 à l’examen pratique pour entamer les démarches d'obtention de la licence. Depuis le 7 avril 2017, les examens VTC-taxi sont organisés par les Chambres des Métiers de l'Artisanat (CMA).

Les formations VTC reprendront donc le contenu de l’examen pour vous préparer au mieux. Sur le plan pratique, certaines formations VTC existent en présentiel (stage dans un centre de formation agréé) tandis que d’autres sont proposées en ligne (e-learning). Le coût peut varier selon l’option choisie.

Tous les 5 ans, le chauffeur VTC doit effectuer un stage de formation d’au moins 14 heures pour renouveler sa carte professionnelle VTC. Cette formation effectuée dans un centre agréé, porte sur la réglementation générale du droit des transports et de la sécurité routière. Cela permet notamment d’avertir les chauffeurs VTC de l’évolution des pratiques professionnelles du secteur et des nouvelles méthodes de gestion de la relation clients.

Quel prix pour un stage en centre de formation VTC?

A quoi s’attendre en termes d’investissement pour devenir chauffeur VTC ? Le prix de la formation VTC peut varier assez largement en fonction des centres de formation, mais aussi en fonction de la région dans laquelle vous vivez.

A titre d’exemple, vous trouverez une formation en ligne en général autour de 400 €, quand un stage dans un centre de formation VTC à Paris pourra valoir environ 1.500 €. Ces prix sont bien sûr indicatifs et susceptibles d’évoluer.

A noter que dans certains cas, le prix de l’examen ne sera pas compris dans la formation VTC. Il faut alors rajouter entre 150€ et 200€ en fonction de votre région.

Enfin, il faut garder en tête que le prix de la formation VTC n’est pas le seul coût à avancer pour devenir VTC. Il faudra notamment créer une structure juridique pour pouvoir exercer. Les VTC choisissent entre le statut auto-entrepreneur et la création d’une société de VTC. Ceci dépendra de votre situation personnelle et de votre projet.

Notez bien que le passage de l’examen n’est donc pas la fin du parcours. Il faudra ensuite demander la délivrance de votre licence VTC, puis vous déclarer auto-entrepreneur ou créer une société de VTC pour pouvoir vous inscrire au registre des VTC et obtenir votre carte professionnelle définitive et avoir le droit d’exercer votre activité en indépendant. 

Il ne vous restera plus ensuite qu’à développer votre activité, que ce soit en rejoignant une plateforme dédiée aux VTC ou en nouant vos propres contacts clients !

Mise à jour : 16/08/2018

Rédaction : Malo de Braquilanges, diplômé de Sciences Po et spécialisé dans l'accompagnement des créateurs d'entreprise chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations