En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 17 juillet 2018

Comment créer une EURL sans argent, sans prendre de risque ou en étant au chômage?

Mathias Sellam
Diplômé de l’ESSEC. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Temps de lecture : 4 min

Créer une EURL est un rêve pour beaucoup mais peut paradoxalement être également assez anxiogène. Un entrepreneur qui n’est pas familier des démarches de création d'entreprise peut rapidement se retrouver débordé et sa situation personnelle peut parfois le décourager : manque d’argent, aversion au risque, chômage, situation précaire… Peut-on se lancer en EURL et comment faire ?

En réalité, une grande partie des obstacles qui vous semblent être des freins à la création de votre entreprise sont en réalité tout à fait surmontables.

comment créer une eurl

Comment créer une EURL quand on n’a pas d’argent ?

Comment faire pour créer une EURL quand on n’a pas d’argent ? C’est une question que beaucoup de futurs entrepreneurs se posent au moment de lancer leur projet. Il n’est malheureusement pas possible de créer son EURL et de se lancer sans un minimum de fonds.

Mais rassurez-vous, il ne faut pas grand chose pour matérialiser son projet. Il est possible en France de créer une société à très bas coût. Des modèles gratuits de statuts EURL aux formalités de création en ligne, il existe de plus en plus de solutions économiques. Enfin, le cadre législatif vous permet de créer une société sans apport. Il n’y a en effet pas de capital social minimum pour créer une EURL, un euro suffit.

Que se passe-t-il une fois la création de l’EURL effectuée ? Evidemment, lancer son projet a toujours un coût : matériel, éventuellement locaux voir salaires, coût d’acquisition des premiers clients… Comment faire ?

  • Premièrement, tous les modèles économiques ne nécessitent pas d’importants investissements au moment de la création de l’EURL ! Vous pouvez parfaitement commencer votre activité avec un faible apport au départ et compter sur le fait d'engranger rapidement vos premiers bénéfices.

  • Ensuite, sachez que la première source de financement des entrepreneurs provient des proches ! C’est ce qu’on appelle la love money : la famille, des amis, peuvent souvent vous aider, éventuellement en échange d’une faible part dans le capital social.

  • Enfin, de nombreux organismes privés et publics peuvent vous aider à financer votre projet : levée de fonds ou encore financements publics (Bpifrance, etc…). De plus, n’hésitez pas à vous renseigner sur les subventions auxquelles vous êtes susceptibles d'être éligibles (selon votre activité ou département). 

Comment créer une EURL sans prendre de risque ?

Créer son EURL et se lancer dans l’aventure entrepreneuriale comporte forcément une prise de risque, notamment par rapport au salariat classique. La prise de risque caractérise l'esprit entrepreneurial car penser que l'on peut monter une entreprise avec 0 risque est un leurre. La mise en oeuvre de n'importe quel projet est toujours risqué, n'oubliez pas que le principal risque dans la vie est sans doute le fait de ne rien faire du tout !

Comment gérer le risque juridique dans une EURL ?

Comme son nom l’indique, l'EURL est une forme juridique dans laquelle l’associé n’est responsable qu’à hauteur du montant de ses apports. Elle permet à l’entrepreneur de protéger son patrimoine personnel. Dès lors, les biens personnels de l’entrepreneur ne peuvent pas être saisis par des créanciers, contrairement à l'hypothèse d'une entreprise individuelle par exemple. La seule situation dans laquelle le patrimoine personnel de l’entrepreneur peut être engagé est celle dans laquelle le gérant de l’EURL a commis une faute de gestion susceptible d’engager sa responsabilité civile ou pénale.

En matière de risque, l'EURL est souvent une bonne option quel que soit le secteur d'activité concerné. Toutefois, dans certains domaines, des structures alternatives peuvent exister et se révéler plus adaptées : c'est par exemple le cas dans le secteur des entreprises agricoles.

Création d’EURL : comment se lancer en toute sécurité ?

Se lancer dans la création d'une entreprise est également risqué sur le plan financier : c'est accepter de ne pas toucher de salaire, parfois pendant plusieurs mois. Le risque est inévitable, mais se lancer dans création d’une EURL est également synonyme de formidables opportunités.

Même s’il est presque impossible d’être certain qu’un projet va fonctionner sur le long terme, sachez que l’expérience entrepreneuriale, parce qu’elle oblige à développer des compétences diverses, favorise l’autonomie et la prise d’initiative, est très valorisée par les employeurs, et ce même si le projet n’a pas fonctionné comme vous l’espériez. Enfin, il est possible de limiter les risques en étant dans certains cas à la fois créateur d’entreprise et salarié.

Comment créer une EURL quand on est chômeur ?

Lorsqu’on est demandeur d’emploi, il est légitime de se demander comment créer une EURL et d'avoir pas mal de doute sur la réalisation d'un tel projet. Or, la création d’entreprise peut précisément être une excellente solution pour créer son propre emploi. Dans cette perspective, les pouvoirs publics ont développé des aides à la création d’entreprise pour favoriser la reprise d'activité des demandeurs d'emploi. Des dispositifs destinés spécifiquement aux chômeurs ont été mis en place par Pôle Emploi et rencontrent en succès indéniable. Les deux aides suivantes sont les plus sollicitées :

  • L'ACCRE : il s'agit de l’aide aux demandeurs d'emploi créateurs ou repreneurs d’entreprise. L'octroi de cette aide permet notamment d’obtenir une exonération partielle des charges sociales pendant un an. 

  • L’ARCE, "l'aide à la reprise ou à la création d’entreprise", permet quant à elle de conserver le bénéfice des allocations chômages le temps de la création de votre EURL.

Il existe un certain nombre d'autres aides, en particulier sur la plan départemental et régional. N’hésitez pas à bien vous renseigner avant de créer votre EURL !

 

Mise à jour : 17/07/2018

Rédacteur : Mathias Sellam, diplômé de l’ESSEC, spécialisé dans l’analyse des besoins juridiques des entrepreneurs chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations