Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Se connecter
Téléphone Connexion
Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Créer votre entreprise
Fiches pratiques Créer une entreprise Astuces entrepreneurs Comment ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Comment ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Astuces entrepreneurs
H F

Héloïse Fougeray

Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay.


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Lors de la création d’une entreprise, quelle que soit sa forme juridique, de nombreux entrepreneurs s’interrogent sur la nécessité d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Bien qu’en pratique, il est généralement recommandé d’ouvrir un compte professionnel, ce n’est pas imposé à tous les créateurs d’entreprises. Pour autant, séparer son compte pro de son compte perso fait partie des 10 astuces pour entreprendre avec succès.

Quelle est l’utilité d’ouvrir un compte professionnel ? Est-ce obligatoire pour tous les statuts juridiques ? Le cas échant, quels sont les documents à fournir ? On répond à toutes vos questions.

À quoi sert un compte bancaire professionnel ?

Créer un compte bancaire professionnel permet de séparer le patrimoine personnel d’un entrepreneur du patrimoine professionnel de son entreprise. Pour cette raison, même s’il n’est pas toujours obligatoire d’ouvrir un compte professionnel, il est généralement recommandé de le faire.

En effet, pouvoir distinguer clairement les opérations bancaires personnelles des opérations professionnelles est très utile, autant pour l’entrepreneur que pour l’administration fiscale en cas de contrôle.

☝️  Bon à savoir  : si votre banque refuse de vous ouvrir un compte, consultez notre fiche expliquant ce qu'il faut faire en cas de refus d'ouverture d'un compte bancaire professionnel.

Ouvrir un compte bancaire professionnel : est-ce obligatoire ?

Ouvrir un compte bancaire professionnel n’est pas toujours nécessaire : tout dépend du statut juridique choisi pour son activité.

Compte bancaire professionnel (1)

Ouvrir un compte professionnel en entreprise individuelle

Le créateur d’une entreprise individuelle (EI ou auto-entreprise) n’a aucune obligation légale d’ouvrir un compte bancaire professionnel. En effet, il n’y a aucun capital minimum en entreprise individuelle. Par conséquent, les entrepreneurs individuels ont la liberté de ne pas ouvrir de compte professionnel et d’utiliser un compte bancaire de particulier pour leur activité professionnelle.

⚠️  Attention : l’auto-entreprise, même si elle constitue une forme spécifique d’entreprise individuelle, obéit à des règles d’ouverture de compte bancaire professionnel particulières.

Ouvrir un compte professionnel en auto-entreprise

L’entrepreneur individuel qui opte pour le statut d’auto-entrepreneur (désormais, statut de micro-entrepreneur) doit obligatoirement ouvrir un compte bancaire personnel, dédié exclusivement à son activité professionnelle. Ce compte doit être distinct du compte qu’il utilise pour sa vie personnelle, afin d'éviter toute confusion d’ordre fiscal ou comptable. Il peut s'agir d'un compte ouvert auprès d'une banque en ligne pour auto-entrepreneur.

☝️ Bon à savoir : les auto-entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 10.000 € pendant deux années consécutives sont dispensées de cette obligation.

Ouvrir un compte professionnel en société

Le créateur d’une société doit déposer le capital social de sa société sur un compte bancaire dédié, préalablement à son immatriculation. Pour pouvoir effectuer ce dépôt, il doit donc nécessairement ouvrir un compte bancaire professionnel lorsqu’il crée sa société (SAS, SARL, SASU, EURL, etc.).

Si, au moment de sa création, la société ne possède pas de compte courant professionnel et ne peut donc pas déposer son capital, la banque ne pourra pas fournir à l’entrepreneur une attestation de dépôt des fonds, document requis pour procéder à l'immatriculation de la société.

Par ailleurs, une fois la société immatriculée, il n’est pas obligatoire de conserver son compte professionnel, mais il est généralement recommandé de ne pas le fermer. Cela permet notamment de bien fixer les limites entre opérations bancaires personnelles et opérations professionnelles, afin d’éviter toute confusion en cas de contrôle fiscal.

📝  À noter  : l'ouverture d'un compte bancaire professionnel n'est pas obligatoire pour la création d'une SCI. En revanche, il est recommandé en pratique d'en ouvrir un pour séparer l'activité professionnelle de l'activité personnelle des associés. Cela signifie que l'attestation de dépôt des fonds n'est pas un document obligatoire pour immatriculer ce type de société.

Si vous ne savez pas encore sous quelle forme juridique, vous souhaitez démarrer votre activité, vous avez la possibilité d'utiliser notre outil du choix de la forme juridique :

Quelles pièces justificatives pour ouvrir un compte bancaire professionnel ?

En principe, voici les documents requis pour ouvrir un compte professionnel :

  • pièce d’identité (CNI ou passeport) du dirigeant d’entreprise et éventuellement des autres personnes habilitées à réaliser des opérations sur ce compte ;
  • projet de statuts (en cas de création d'une société) ;
  • si l’entrepreneur exerce dans un local professionnel, un justificatif d’utilisation du local commercial (par exemple, copie du bail commercial).

Dans le cas d'une création de société, la banque ouvrira un compte professionnel provisoire et délivrera une attestation de blocage des fonds. Dès que la société sera officiellement créée, les fonds seront débloqués et le compte bancaire professionnel sera véritablement ouvert, sur présentation d’un justificatif d’immatriculation (extrait K auto-entrepreneur ou Kbis de société).

Tout entrepreneur est libre de choisir la banque qui lui convient. Il peut ainsi ouvrir son compte professionnel auprès d'une banque traditionnelle ou préférer se tourner vers une banque en ligne, pour profiter de démarches entièrement dématérialisées. Il peut également à tout moment procéder à un changement de compte professionnel

☝️  Bon à savoir : si toutes les banques refusent l’ouverture de votre compte professionnel, vous pouvez effectuer une demande via le formulaire de droit au compte auprès de la Banque de France. Cette dernière désignera une banque qui aura l’obligation d’ouvrir un compte professionnel pour votre activité.

Vous connaissez désormais l’essentiel sur l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Si vous envisagez de créer une société, rendez-vous sur notre fiche explicative dédiée au dépôt de capital social à la banque.

FAQ

Je suis interdit bancaire : comment ouvrir un compte professionnel ?

La plupart des banques refusent d’ouvrir un compte professionnel si vous êtes en interdit bancaire. Face à un refus, vous pouvez faire valoir votre droit à un compte bancaire professionnel en déposant un dossier de demande auprès d’une succursale de la Banque de France. Sachez toutefois que les nouvelles banques en ligne acceptent l’ouverture de compte professionnel à une personne en interdit bancaire.

Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire professionnel en auto-entrepreneur ?

Disposer d’un compte bancaire dédié à l’activité professionnelle est facultatif pour les entreprises individuelles. Toutefois, pour les personnes ayant opté pour le régime de la micro-entreprise, donc les auto-entrepreneurs, il est obligatoire d’ouvrir un compte bancaire dédié exclusivement à l’activité professionnelle, sauf si votre chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 10.000 €.

Comment fermer un compte bancaire professionnel ?

Pour clôturer un compte bancaire professionnel, vous devez envoyer un courrier de demande de résiliation à votre banque, accompagnée de votre extrait Kbis et d’un RIB.

HF

Héloïse Fougeray

Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay.

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

👋 On a ce qu'il vous faut pour votre projet !

Découvrez notre nouveau programme d'accompagnement à la création d'entreprise, flexible et 100% en ligne.

Obtenir mes réponses