Acte de cession des parts sociales de SARL

L’acte de cession des parts sociales permet d’organiser l'entrée ou la sortie d’une SARL. En moins de 10 minutes, votre contrat de cession de parts est automatiquement généré sur notre plateforme.

Il ne reste alors plus qu'à l'enregistrer aux impôts et à le déposer au greffe.

59 €
 

Legalstart.fr frappe là où ça fait mal

 
Oséo, la mairie de Paris, la région Île de France, et beaucoup d'autres nous soutiennent

Comment ça marche?

Vous répondez à des questions simples

Nous créons automatiquement vos documents

Vous enregistrez la cession aux impôts et au greffe

J'ai découvert le service après avoir effectué mes démarches par moi-même pendant des années... Quel gain de temps et d'argent !

Jeanne K (Bordeaux)

J'utilise Legalstart.fr pour toutes mes formalités juridiques. Le service est clair, simple et la qualité des interlocuteurs vraiment rassurante.

Jean R (Reims)

Un service à la fois économique et fiable. Mon contrat de cession de parts a été généré en ligne rapidement.

Antoine D (Lille)

Pourquoi choisir Legalstart ?

Simple et rapide
Des prix imbattables
Des documents de qualité
Nous vous remboursons si vous n’êtes pas 100% satisfait.

Questions fréquentes

Dans quels cas utiliser notre modèle d’acte de cession de parts sociales ?

Notre modèle est particulièrement adapté si vous souhaitez céder vos parts à un proche (enfant, conjoint, parent) et dans l’hypothèse où vos statuts ne prévoient pas de clause d'agrément.

Attention : dans les autres cas, l'assistance de votre conseil habituel ou de nos avocats partenaires est vivement recommandée.

Quelles sont les mentions obligatoires ?

L’acte de cession des parts doit contenir :

  • La désignation précise des anciens et nouveaux titulaires des parts sociales 
  • Le nombre de parts cédées 
  • La valeur nominale des parts cédées 
  • Le prix de cession et les conditions de paiement 
  • La date à partir de laquelle le nouveau titulaire des parts aura droit à la jouissance des parts cédées

Remarque : s’il s’agit d’une cession de parts à titre gratuit, il conviendra de préciser la valeur des parts données (en lieu et place du prix de cession et des modalités de paiement). 

Quelle forme doit prendre le contrat de vente de parts sociales ?

L’acte de cession doit être constaté par un écrit. Cet écrit peut prendre la forme :

  • Soit d’un acte notarié (celui-ci étant nécessaire en cas de donation
  • Soit d’un acte sous seing privé.

Quelles formalités de publicité pour l’acte de cession ?

Afin d’être opposable à la société et aux tiers (c’est-à-dire, produire des effets juridiques à leur encontre), l’acte de cession doit faire l’objet de formalités.

Ainsi, l’acte de cession doit être notifié à la société :

  • Par un dépôt d’un original au siège social contre remise d’une attestation de dépôt 
  • Par signification d’huissier ou
  • Par acceptation de la société, par l’intermédiaire de son gérant dans un acte authentique

La cession des parts sera également opposable aux tiers si :

  • Les formalités ci-dessus sont accomplies et
  • Les statuts modifiés sont déposés au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) par le gérant (à défaut, les parties au contrat de cession peuvent déposer elles-mêmes l’original de l’acte de cession auprès du RCS)

En quoi consiste l’enregistrement de l’acte de cession aux impôts ?

L’acte de cession de parts doit être enregistré à la recette des impôts du lieu du domicile du cessionnaire ou de celui du cédant, dans un délai d’un mois à compter de sa date d’établissement.

La cession de parts est ainsi soumise à un droit d’enregistrement d’un montant de 3% soit du prix mentionné dans l’acte augmenté des charges, soit de la valeur réelle si celle-ci est supérieure, après application d’un abattement. L’abattement n’est toutefois pas applicable pour les SARL à prépondérance immobilière.