Téléchargez ce document Gratuit

Lettre de premier avertissement

L'avertissement au travail est une sanction disciplinaire contre un salarié. Vous souhaitez rédiger une lettre de 1er avertissement ? Téléchargez notre modèle de lettre d’avertissement à un salarié rédigé par les Editions Tissot et adaptez-le à votre situation.

Qu’est-ce qu’une lettre d’avertissement à un salarié ?

Aux termes du Code du travail, l'avertissement sanctionne un salarié qui a commis une faute qui n'est pas assez grave pour conduire au licenciement. On parle donc de sanction disciplinaire mineure, le but étant simplement de mettre en garde le salarié. Il ne s'agit donc pas d'une lettre d'avertissement pour faute professionnelle.

L'avertissement doit être motivé, c'est-à-dire qu'il doit expliquer ce qui est reproché au salarié. Il s'agit généralement des absences et retards, des dérapages verbaux, d'une insubordination, du non-respect du règlement intérieur ou des consignes, etc.

Téléchargez notre exemple de lettre d'avertissement dès maintenant !

Questions fréquentes

QUELLE EST LA PROCÉDURE À RESPECTER POUR AVERTIR UN SALARIÉ ?

L'employeur doit informer le salarié de manière écrite, c'est à dire par lettre recommandée avec accusé de réception ou par une remise en main propre contre décharge (reçu), dans les 2 mois à compter du jour où l'employeur prend connaissance des faits fautifs. Cette lettre doit indiquer les faits qui sont reprochés au salarié.

Remarque : un email demandant au salarié de changer son comportement suite à une faute de sa part, peut constituer un avertissement.

UN ENTRETIEN PRÉALABLE EST-IL NÉCESSAIRE ?

La seule information écrite suffit. En revanche, l'entretien est vivement conseillé afin d'expliquer la raison de l'avertissement et pouvoir en discuter directement avec le salarié.

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES D'UN AVERTISSEMENT ?

L'avertissement n'est qu'une mise en garde. Il n'entraine donc aucune conséquence pour le salarié (pas de licenciement, pas de mise à pied, aucune baisse de rémunération, etc.). En revanche, les juges ont considéré que l'accumulation de fautes professionnelles, qui individuellement ne sont pas graves, peut constituer une faute grave entrainant une sanction plus lourde.

Note moyenne: /5 (votes)
Votre note: