En naviguant sur notre site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés. En savoir plus Fermer ×

Modification de l'objet social

L'objet social désigne l'ensemble des activités qu'une société entend exercer. Il est obligatoirement défini dans les statuts de la société. Un changement d'objet social peut intervenir au cours de la vie de la société. Effectuez simplement vos formalités de changement d'objet social !

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?

 

"Legalstart crée des sociétés en 3 clics"

 

Plus de 50 000 entrepreneurs gèrent leurs formalités avec Legalstart

(4,7/5) 503 avis clients

Faites votre modification d'objet social en seulement 3 étapes !

1. Répondez à des questions simples

En 10 minutes répondez à des questions simples. Vous pouvez sauvegarder vos réponses à tout moment.

2. Nous gérons documents et formalités

Vos documents sur mesures sont disponibles immédiatement, nous gérons vos formalités entièrement en ligne.

3. Votre objet social est modifié !

En 48h votre objet social est modifié, et vous recevez votre nouveau K-Bis*.

* Une fois votre dossier complété. Option Premium Express uniquement.

Pourquoi choisir Legalstart ?

  1. Simple & Rapide

    10 minutes de questionnaire, démarches entièrement en ligne, réception du K-Bis sous 48h*

  2. Économique

    Économisez sur vos frais juridiques grâce à l'utilisation de notre solution dématérialisée

  3. Des documents sur-mesure

    Tous les documents sont rédigés par des avocats, et sont personnalisables et modifiables même après finalisation de la commande

* Une fois votre dossier complété. Option Premium Express uniquement.

Vous êtes accompagné par des experts

Thomas D.

Expert Legalstart

Contactez gratuitement nos experts par téléphone (01 76 39 00 60) ou par chat. Tous nos experts sont basés en France

Les questions les plus fréquentes sur le changement d'objet social

Pourquoi changer mon objet social ?

L'objet social définit votre activité : lorsque vous changez d'activité, pour vous centrer sur votre activité principale ou au contraire vous étendre, il peut être nécessaire de modifier votre objet social.Plus d'informations

Comment modifier l'objet social de mon entreprise ?

L'objet social est inscrit dans les statuts de la société. Un changement d'objet social implique donc l'acccomplissement de formalités obligatoires auprès du greffe : ce sont les démarches de modifications statutaires. Plus d'informations

Changement d'objet social : quelles conséquences ?

Changer d'objet social peut avoir des conséquences importantes sur la vie de votre entreprise, que ce soit sur le plan fiscal, social ou purement organisationel Plus d'informations

Ils nous soutiennent

Ils parlent de nous

Tarifs pour la modification d'un objet social

  Le plus populaire    
  Premium Express 100% d'acceptation au greffe Standard Je délègue Starter Je gère seul
Prestations Legalstart 249 HT + frais administratifs 149 HT + frais administratifs 0 HT + frais administratifs
Documents juridiques
Procès verbal
Formulaire Cerfa M2
Dossier complet
Services additionnels
   
Vérification du dossier par un formaliste 
Transmission du dossier au Greffe 
Assistance par email & téléphone 
Assurance anti-rejet du Greffe 
Traitement EXPRESS (48h) 
Frais administratifs
obligatoires pour l'enregistrement
   
Annonce(s) légale(s) 120€-160€
Frais de Greffe 198€ 
  Chaque formule contient la garantie satisfait ou remboursé.
 

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?

 

Vous choisissez votre formule et ne réglez qu'à la fin du processus - si vous êtes satisfait.
(Après avoir visualisé l'ensemble des documents.)

Ils ont essayé Legalstart

Changer d'objet social : questions fréquentes

Dans quels cas modifier son objet social ?

L'objet social de votre société dépend étroitement de l'activité de votre société, qu'il s'agisse d'une SARL, SAS ou encore SCI.

Cette activité peut changer en cours de vie sociale, notamment dans les cas suivants :

  • Vous changez de branche d'activité
  • Vous décidez de recentrer votre activité sur une partie seulement de votre activité initiale
  • Au contraire, vous voulez ajouter de nouvelles activités à votre objet social.

Dans ces situations, une modification d'objet social peut être nécessaire : votre objet social doit changer en même temps que votre activité réelle ! Il faut donc veiller à bien rédiger votre objet social. Pour tous nos conseils, consultez nos exemples de formulation d'objet social

Documents à fournir pour changer d'objet social et coût

Pour enregistrer la formalité de changement d'objet social auprès du greffe du Tribunal de commerce, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Procès-verbal de modification de l'objet social signé par les associés
  • Statuts mis à jour (modification de l'article relatif à l'objet social) et signés
  • Si le nouvel objet inclut une activité réglementée, la copie du diplôme, du titre ou de l’autorisation d’exercice. Il s'agit d'une licence IV, par exemple.
  • Attestation de parution dans un journal d'annonces légales (150 euros en moyenne)
  • Formulaire cerfa M2 dûment complété, daté et signé
  • Chèque correspondant aux frais de greffe (198,64€)

Pour rédiger votre nouvel objet social, constituer votre dossier et déléguer la formalité de modiciation d'objet socialafin de vous assurez que vos pièces sont conformes, utilisez la solution Legalstart.fr !

Qui décide du changement d'objet social ?

La décision de changement d'objet social revient en théorie aux associés de la société (SAS/SASU, SARL/EURL ou encore SCI).

Elle se prend en général en Assemblée Générale extraordinaire, convoqué par le dirigeant de la société (Président ou Gérant). Si votre société est une SAS, il se peut cependant que vos statuts prévoient une décision unanime des associés constatée par acte sous seing privé, voire une décision du Président.

La décision de modification d'objet social s'accompagne d'une décision de modification des statuts, puisque l'objet social figure dans un article des statuts. Ces décisions doivent être constatées dans un procès-verbal de modification de l'objet social.

Dépassement d'objet social : quelles conséquences ?

Vous dépassez l’objet social de la société si vous mettez en œuvre une ou plusieurs activités non-prévues dans les statuts. Par exemple, il y aurait violation des statuts pour dépassement de l’objet social si une société, ayant pour seul objet l'activité de salon de coiffure, déciderait de dispenser des formations de coiffure.

Dans cette hypothèse, la société sera responsable vis-à-vis des tiers. Dans notre exemple, elle sera tenue de continuer à former des étudiants coiffeurs. La société pourra néanmoins, dans certains cas, se retourner contre le gérant pour la SARL ou EURL ou le dirigeant (Président ou Directeur Général) pour la SAS ou SASU afin d'être indemnisée pour le préjudice qu’elle a subi.

Pour vous prémunir d'un dépassement futur, vous aurez tout intérêt à modifier l'objet social de votre SARL ou de votre SAS afin de l'élargir au maximum.

Réalisation ou extinction de l'objet social : qu'est-ce que c'est ?

La réalisation de l'objet social intervient lorsque l'objet social est considéré comme effectué : par exemple, une SCI construction-vente qui limiterait son objet social à la construction et la vente d'un bien immobilier précis verrait son objet réalisé une fois l'opération accomplie. En principe, cela entraîne la dissolution automatique de la société.

L'extinction de l'objet social a lieu quand celui-ci n'a plus lieu d'être ou devient impossible. Par exemple, une SARL ayant pour unique objet l'exploitation d'un portefeuille de brevets qui viendraient à être annulés fera l’objet d’une dissolution de plein droit. Les associés de la SARL devront ensuite en tirer les conséquences et procéder à la liquidation de la société, en d’autre terme la fin officielle de la société.

Si vous anticipez une réalisation ou extinction de votre objet social, il peut être nécessaire de modifier votre objet social pour étendre les activités de votre société.

Changement d'objet sociales : quelles conséquences fiscales ?

Un changement d’objet social peut avoir des conséquences sur la fiscalité de la société. En effet, si la modification de l’objet social impliqe un changement significatif de l'activité, c’est-à-dire une variation de plus de 50% du nombre de salariés, des actifs immobilisés, ou encore du chiffre d’affaires, alors on considère qu’il y a cessation d’activité d’une part et création d’une nouvelle activité d’autre part.

Dans ce cas, un certain nombre de conséquences fiscales sont à prévoir, comme l’interdiction du report des déficits, ou encore la nécessité d’effectuer une nouvelle déclaration de résultats dans les 60 jours suivant le changement d’objet social.

En revanche, une modification d’objet social, même ayant des conséquences radicales sur l’activité et la structure de l’entreprise, ne remet pas en cause le choix pour l’IS fait par les associés.

Dois-je modifier mon objet social pour changer de code NAF ?

Non : si vous pensez que le code NAF (ou code APE) qui vous a été attribué n'est pas le bon, vous pouvez demander à changer de code NAF.

En revanche, un changement d'objet social peut entraîner un changement du code NAF. En principe, ce code vous permet de déterminer quelle convention collective appliquer.

Cependant, cela ne veut pas dire qu’un changement de code entraîne forcément une nouvelle convention collective ! Pour plus de détails, consultez notre fiche sur le code APE et la convention collective.

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?