Modification de l'objet social

L'objet social désigne l'ensemble des activités qu'une société entend exercer. Il est défini dans les statuts de la société au moment de sa création et peut être modifié ultérieurement par le biais d'une modification des statuts.

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?

 

"Legalstart crée des sociétés en 3 clics"

 

Plus de 30 000 entrepreneurs gèrent leurs formalités avec Legalstart

(4,4/5) 308 avis clients

Faites vos modifications statutaire en seulement 3 étapes

1. Répondez à des questions simples

En 10 minutes répondez à des questions simples. Vous pouvez sauvegarder vos réponses à tout moment.

2. Nous gérons documents et formalités

Vos documents sur mesures sont disponibles immédiatement, nous gérons vos formalités entièrement en ligne.

3. Votre objet social est modifié !

En 48h votre objet social est modifié, et vous recevez votre nouveau K-Bis.

Pourquoi choisir Legalstart ?

  1. Simple & Rapide

    10 minutes de questionnaire, démarches entièrement en ligne, réception du K-Bis sous 48h

  2. Économique

    Économisez jusqu’à 80% sur vos frais juridiques par rapport aux solutions traditionnelles

  3. Des documents sur-mesure

    Tous les documents sont rédigés par des avocats spécialisés, et sont personnalisables et modifiables même après finalisation de la commande

Vous êtes accompagné par des experts

Adrien G.

Expert juridique

Contactez gratuitement nos experts par téléphone (01 76 39 00 60) ou par chat. Tous nos experts sont basés en France

Les questions les plus fréquentes

Changement d'objet social : Documents et coût

Procès-verbal de décision des associés, Statuts modifiés, annonce légale (environ 150€), CERFA M2, chèque des frais de greffe (198,64€) et éventuellement copie de l’autorisation administrative ou du diplôme si la nouvelle activité est réglementée. Voir le détail

Conséquences du changement d'objet social

Des conséquences fiscales peuvent résulter du changement d’activité s’il est profond et qu’il impacte significativement le chiffre d’affaires. Voir le détail

Je dépasse le cadre de mon objet social : quelles conséquences ?

Si vous dépassez l’objet social de votre société, vous violez les statuts pour dépassement de l’objet. La société sera alors exposée en termes de responsabilité. Modifiez vos statuts dès maintenant si vous exercez une activité non couverte par l’objet social ! Voir le détail

Ils nous soutiennent

Ils parlent de nous

Tarifs pour la modification d'un objet social

    Le plus populaire  
  Premium Express Je suis prioritaire Standard Je délègue Starter Je gère seul
Prestations Legalstart 249 HT + frais administratifs 149 HT + frais administratifs 0 HT + frais administratifs
Documents juridiques
Procès verbal
Formulaire Cerfa M2
Dossier complet
Services additionnels
   
Vérification du dossier par un formaliste 
Transmission du dossier au Greffe 
Assistance par email & téléphone 
Assurance anti-rejet du Greffe 
Traitement EXPRESS (48h) 
Frais administratifs
obligatoires pour l'enregistrement
   
Annonce(s) légale(s) 120€-160€
Frais de Greffe 198€ 
  Chaque formule contient la garantie satisfait ou remboursé.
 
 

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?

 

Vous choisissez votre formule et ne réglez qu'à la fin du processus - si vous êtes satisfait.
(Après avoir visualisé l'ensemble des documents.)

Ils ont essayé Legalstart

Questions fréquentes

Je dépasse le cadre de mon objet social : quelles conséquences ?

Vous dépassez l’objet social de la société si vous mettez en œuvre une ou plusieurs activités non-prévues dans les statuts. Par exemple, il y aurait violation des statuts pour dépassement de l’objet si une société, ayant pour seul objet la commercialisation de voitures, finirait par dispenser des formations de mécanicien.

Dans cette hypothèse, la société sera responsable vis-à-vis des tiers. Dans notre exemple, elle devra dispenser une formation aux étudiants mécaniciens. La société pourra néanmoins, dans certains cas, se retourner contre le gérant pour la SARL ou EURL ou le dirigeant (Président ou Directeur Général) pour la SAS ou SASU afin d'être indemnisée pour le préjudice qu’elle a subi.

Pour vous prémunir d'un dépassement futur, vous aurez tout intérêt à modifier l'objet social de votre SARL ou de votre SAS afin de l'élargir au maximum. 

Réalisation ou extinction de l'objet social : quelles conséquences ?

Attention à fixer un objet social suffisamment large dans les statuts de votre société.

La définition de l'objet social est en effet importante : un objet social trop restreint risque d’être vite atteint ou devenir impossible à réaliser, ce qui entrainerait la dissolution automatique de votre société. Par exemple, une société ayant pour unique objet l'exploitation d'un portefeuille de brevets qui viendraient à être annulés fera l’objet d’une dissolution de plein droit. Les associés devront ensuite en tirer les conséquences et procéder à la liquidation de la société, en d’autre terme la fin officielle de la société.

Afin d’assurer la pérennité de votre projet, il convient donc de prévoir dans votre objet social toutes les activités que vous envisagez raisonnablement d’exercer. Par ailleurs, la bonne pratique rédactionnelle consister à insérer dans les statuts la mention d'usage suivante : « et tous objets similaires, connexes, complémentaires ou susceptibles de favoriser la réalisation ou le développement de votre société ». Cela permet d’inclure automatiquement toutes les activités connexes de la société. 

Dans quels cas modifier son objet social ?

L'objet social de votre société dépend étroitement de l'activité de votre société créée, qu'il s'agisse d'une SARL, SAS ou encore SCI. 

Cette activité est susceptible d'évoluer en cours de vie sociale, notamment dans les cas suivants :

  • Vous changez de branche d'activité 
  • Vous décidez de recentrer votre activité sur une partie seulement de votre activité initiale

Vous veillerez alors à respecter les principales formalités visant à modifier vos statuts.

Qui décide du changement d'objet social ?

La décision de changement d'objet social revient en théorie aux associés de la société (SAS/SASU, SARL/EURL ou encore SCI).

Elle se prend en général en Assemblée Générale extraordinaire, convoqué par le dirigeant de la société (Président ou Gérant). Si votre société est une SAS, il se peut cependant que vos statuts prévoient une décision unanime des associés constatée par acte sous seing privé, voire une décision du Président.

La décision de modification d'objet s'accompagne d'une décision de modification des statuts, puisque l'objet social figure dans un article des statuts. Ces décisions doivent être constatées dans un procès-verbal de modification de l'objet social.

Qu'est-ce que l'objet social ?

L'objet social désigne une ou plusieurs activités qu'une société souhaite exercer. Il est défini dans les statuts (c'est en général un des premiers articles). Sa rédaction est importante car l'objet détermine la limite des pouvoirs des dirigeants de la société et l'éventuelle responsabilité pénale encourue par la société. En fonction de l'objet social, la société sera classée dans la branche d'activité correspondante.

Si vous comptez exercer une activité réglementée, il faudra indiquer un objet social spécifique. Par exemple, pour l'activité de VTC, il convient d'écrire : "Exploitation de voitures de transport avec chauffeur (VTC)".

L'objet social des statuts est en général repris pour décrire l'activité de la société sur le formulaire cerfa M2, description qui sera transposée ensuite sur le Kbis. Attention : vous disposez de 450 caractères maximum pour décrire l'activité sur le Kbis.

Changement d'objet social : Documents et coût

Pour enregistrer la formalités de changement d'objet social auprès du greffe du Tribunal de commerce, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Procès-verbal de modification de l'objet social signé par les associés
  • Statuts mis à jour (modification de l'article relatif à l'objet social) et signé
  • Si le nouvel objet inclue une activité réglementée, la copie du diplôme, du titre ou de l’autorisation d’exercice
  • Attestation de parution dans un journal d'annonces légales (150 euros en moyenne)
  • Formulaire cerfa M2 dûment complété, daté et signé
  • Chèque correspondant aux frais de greffe (198,64€)

Pour rédiger votre objet social, constituer votre dossier et déléguer la formalité afin de vous assurez que vos pièces sont conformes, utilisez la solution Legalstart.fr !

Conséquences du changement d'objet social

Si votre changement d'activité est profond, c'est-à-dire qu'il résulte d'un véritable changement de cap observable au niveau du chiffre d'affaires ou du montant de l'actif immobilisé (variation de plus de 50% d'un exercice à l'autre), des conséquences fiscales sont à prévoir.

En effet, votre changement d'activité sera alors assimilable fiscalement à une "cessation d'activité". Les bénéfices en cours seront donc immédiatement imposés et les déficits d'avant le changement ne pourront pas être reportés.

Par ailleurs, il se peut que votre changement d'activité entraîne l'application d'une nouvelle convention collective et donc, potentiellement, de nouvelles obligations sociales.

Quelles modifications souhaitez-vous faire ?