Cession d’entreprise : lettre d’intention

La lettre d’intention est fréquemment utilisée dans le cadre d’une reprise ou d'une cession d’entreprise car elle ouvre officiellement la phase de négociation en mettant par écrit les acquis et ce qui reste à négocier.

La lettre d’intention témoigne également de la volonté du cédant et du candidat repreneur de mener au mieux les discussions pour aboutir à l’éventuelle conclusion d’un protocole d'accord.

 

Legalstart.fr frappe là où ça fait mal

 
Oséo, la mairie de Paris, la région Île de France, et beaucoup d'autres nous soutiennent

Comment ça marche ?

Vous répondez à des questions simples (10 min)

Nous créons automatiquement votre document

Signez votre lettre et avancer sereinement dans votre projet !

Site très simple. Mise en relation avec un avocat réactif.

Marin L (Nantes)

J’ai pu trouver le bon interlocuteur pour rédiger un 1er projet de lettre d’intention

Clémentine M (Saint-Etienne)

Reprise d’entreprise dans le Nord. J’ai pu parler avec un notaire NCE sur les aspects patrimoniaux.

Antoine D (Lille)

Pourquoi choisir Legalstart ?

Simple et rapide
Des prix imbattables
Des documents de qualité
Nous vous remboursons si vous n’êtes pas 100% satisfait.

Questions fréquentes

Quelle est la valeur légale de la lettre d’intention ?

En principe, la lettre d’intention oblige les parties à mener des discussions de bonne foi. La lettre d’intention n’a pas pour effet de contraindre les parties à parvenir à la conclusion d’un accord final – seulement à négocier.

Les caractéristiques de la lettre d'intention

La lettre d’intention a un contenu très variable selon les situations, puisqu'elle dépend de la portée que les parties auront bien voulu lui donner. Les points essentiels de la lettre d'intention sont : le calendrier des négociations, la clause de confidentialité, la clause d’exclusivité, l'obligation de négocier de bonne foi et les principaux termes de la transaction.

Les caractéristiques de la lettre d'intention

La lettre d’intention a un contenu très variable selon les situations, puisqu'elle dépend de la portée que les parties auront bien voulu lui donner. Les points essentiels de la lettre d'intention sont : 

  • Le calendrier des négociations 
  • La clause de confidentialité 
  • La clause d’exclusivité 
  • L'obligation de négocier de bonne foi  et
  • Les principaux termes de la transaction.

A quoi sert la lettre d’intention ?

En matière de cession d’entreprise, la lettre d’intention est largement utilisée. Dans un tel contexte, la lettre d’intention a en effet pour vocation principale de permettre la transmission de données sensibles, sous le sceau de la confidentialité.

En effet, les acquéreurs potentiels désirent obtenir des informations détaillées sur l’entreprise cédée, afin d’en évaluer l’attrait.  Une fois la lettre d’intention signée, le cédant peut ainsi transmettre ces informations sans avoir à craindre leur divulgation auprès de tiers.