20 septembre 2021

Quels sont les frais bancaires pour une entreprise?
Temps de lecture : 3 min

Ryuta Asai
Diplômé d'un Master 2 en Droit et Communication juridique à l'Université Panthéon-Assas. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d’en savoir plus?

Si vous souhaitez créer une entreprise, sachez que cela représente un certain coût en termes de frais administratifs notamment. Mais ce n’est pas tout: si vous ouvrez un compte en banque, vous aurez également à payer mensuellement des frais bancaires pour les entreprises.

Quels sont concrètement ces frais bancaires pour les entreprises? Et quelle banque choisir pour réduire vos frais? On fait le tour de ces questions.

Frais bancaires pour une entreprise: quels services paye-t-on?

Si vous décidez d’ouvrir un compte bancaire professionnel, sachez qu’il existe différents types de frais bancaires pour une entreprise:

  • Les frais de tenue de compte: il s’agit des frais liés à l’administration du compte par l’établissement bancaire comme l’envoi des relevés bancaires, la gestion des chèques, etc. En général, cela s’élève à une vingtaine d’euros par mois, mais il s’agit surtout de frais pratiqués par les banques traditionnelles.
  • Les frais des services en ligne: chez certaines banques, il existe des frais pour les services bancaires en ligne comme la réalisation de virements, de prélèvements, ou de consulter en temps réel l’état des comptes. Ces services peuvent donc être gratuits, mais peuvent également s’élever à une trentaine d’euros par mois.
  • Les frais liés à la carte bancaire: lorsque vous demandez une carte bancaire professionnelle lors de l’ouverture d’un compte, il faut en général compter des frais pouvant aller d’une quarantaine d’euros à plus de 140 euros l’année.
  • Les commissions de mouvement: il s’agit d’une commission que la banque prélève pour chaque transaction (retrait, virement, dépôt de chèque, etc.). Ces frais ne sont appliqués que par les banques traditionnelles et varient entre 0,06% à 2% en général. 
  • Les frais en cas de découvert bancaire: si vous demandez une autorisation de découvert, ce service peut vous être facturé, mais certaines banques le proposent gratuitement. 

Bon à savoir: ouvrir un compte bancaire professionnel est obligatoire pour les sociétés. Pour ce qui est de l'ouverture d’un compte bancaire pour micro-entreprise, elle n’est obligatoire que si le chiffre d’affaires dépasse les 10.000€ durant 2 années consécutives.

Frais bancaires pour une entreprise: quelle banque choisir?

Il n’y a pas de banque idéale dans l’absolu puisque cela dépend de vos besoins et de votre budget. Toutefois, voici un comparatif de quelques frais bancaires pour les entreprises:



Banque

Services proposés

Frais bancaires pour les entreprises

Qonto

  • Carte bancaire avec opérations incluses
  • Pas de chéquier 
  • Pas de découvert

De 9 à 39€ HT par mois

N26

  • Carte bancaire
  • Paiement sans frais
  • Pas de chéquier
  • Pas de découvert

De 0 à 9,90€ HT par mois

La Banque Postale

  • Carte bancaire
  • Assurance des moyens de paiement
  • Découvert autorisé
  • Chéquier

De 9,90 à 35€ HT par mois

LCL 

  • Carte bancaire
  • Chéquier
  • Service de domiciliation bancaire
  • Assurance
  • Découvert autorisé 

De 14,30 à 56€ HT pars mois

Prismea

  • Carte bancaire avec opérations incluses
  • Pas de chéquier
  • Pas de découvert

De 9 à 75€ HT par mois

Il est alors possible d’ouvrir un compte bancaire sans frais, mais il s’agira nécessairement d’une banque en ligne professionnelle. Autrement dit, une telle offre n’est pas proposée par les banques traditionnelles.

En outre, si vous souhaitez exercer votre activité en tant que micro-entreprise, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur les banques pour auto-entrepreneur.

Vous savez désormais l’essentiel de ce qu’il faut connaître sur les frais bancaires pour votre entreprise!

Pour avoir davantage d'informations, n'hésitez pas à consulter notre fiche sur les taux de commission de carte bancaire pour un commerçant en 2021.

Mise à jour: 20/09/2021

Rédaction: Ryuta Asai, diplômé d'un Master 2 en Droit et Communication juridique à l'Université Panthéon-Assas. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

 

Besoin d’en savoir plus?

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Banque

Recevoir les articles