11 août 2021

Qu’est-ce qu’un compte d’exploitation prévisionnel?
Temps de lecture : 3 min

Marion Cluptil
Diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Vous avez un projet de création d’entreprise, et vous êtes en train d’élaborer votre business plan ? Alors la question du compte d’exploitation prévisionnel fait partie de vos préoccupations actuelles. 

Mais à quoi sert ce document ? Comment faire un compte d’exploitation prévisionnel pour votre projet d’entreprise ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un compte d’exploitation prévisionnel?

Le compte d’exploitation prévisionnel aussi appelé compte de résultat prévisionnel est un élément incontournable dans un business plan (définition)

Il s’agit de la synthèse chiffrée des produits et des charges de votre entreprise prévues sur une période de trois ans. En principe, trois versions sont proposées comprenant :

  • estimation basse, 
  • une estimation moyenne,
  • une estimation haute.

Cette projection chiffrée permet d’évaluer la viabilité du projet et du modèle économique en déterminant notamment son seuil de rentabilité.

Quels sont les éléments qui entrent dans le compte d’exploitation prévisionnel?

Le compte d’exploitation prévisionnel d’un restaurant comme celui de n’importe quel entreprise comprend d’une part le chiffre d’affaires prévisionnel, et d’autre part les charges prévisionnelles.

Le chiffre d’affaires prévisionnel

Le chiffre d’affaires prévisionnel correspond au volume de ventes de produits ou de prestations de services que prévoit de réaliser le porteur du projet.

Pour déterminer ce chiffre d’affaires hypothétiques, plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

  • une étude de marché se basant sur les chiffres des concurrents ;
  • une estimation manuelle des ventes quotidiennes ou hebdomadaires ;
  • un calcul à partir du coût de revient auquel il applique un coefficient de marge moyen observé dans le secteur d’activité de la future entreprise.

En pratique : dès lors qu’il s’agit d’estimation, il est préférable d’utiliser les trois méthodes pour les comparer et retenir les chiffres les plus réalistes.

Les charges prévisionnelles

Tout comme pour le chiffre d’affaires, il faut réaliser une estimation des coûts engendrés par l’activité. Cela comprend aussi bien les coûts fixes que les coûts variables, ainsi que les taxes et impôts ou encore la rémunération du dirigeant.

Voici une liste non-exhaustive des charges à prendre en compte dans un compte d’exploitation prévisionnel par exemple :

  • achats de matières premières et de marchandises ;
  • fournitures de bureau ;
  • petits équipements ;
  • sous-traitance ;
  • loyer commercial ;
  • primes d’assurance ;
  • abonnements divers ;
  • frais bancaires ;
  • frais de transport;
  • fourniture d’eau et d’électricité et/ou gaz ;
  • charges de personnel ;
  • rémunération du dirigeant ;
  • dépenses d’entretien et réparation ;
  • intérêts des emprunts ;
  • dotations aux amortissements ;
  • TVA ;
  • impôts sur les sociétés ;
  • impôts et taxes comme la CFE, la CVAE, l’ORGANIC, la TASCOM, la TVS, etc.

À noter : il est recommandé en pratique de faire appel aux services d’un expert-comptable afin de vous assurer de bien comptabiliser tous les éléments, mais aussi de réaliser des projections réalistes pour éviter toute désillusion. Ainsi, la présentation de votre business plan sera par ailleurs très appréciée des investisseurs potentiels, notamment des banques.

Comment se présente un compte d’exploitation prévisionnel?

En principe, ce compte se présente sous forme d’un tableau comprenant le détail des recettes et des dépenses ainsi que les prévisions sur trois ans, à savoir N, N+1 et N+2 de la création de l’entreprise.

Voici un exemple de compte d’exploitation prévisionnel :


Compte prévisionnel d'exploitation

Toutefois, il est possible de proposer un compte d’exploitation prévisionnel simplifié sous forme de tableau à deux colonnes. On trouve alors dans la colonne de gauche les recettes et dans la colonne de droite les dépenses.

Quid du calcul du résultat net prévisionnel?

Ce compte permet également de déterminer :

  • le résultat d’exploitation, c’est-à-dire la différence entre les produits d’exploitation et les charges d’exploitation ;
  • le résultat financier, c’est-à-dire la différence entre les produits financiers et les charges financières ;
  • le résultat exceptionnel, c’est-à-dire la différence entre les produits exceptionnels et les charges exceptionnelles ;
  • le résultat courant correspond à la somme du résultat d’exploitation, du résultat financier et de résultat exceptionnel ;
  • le résultat net s’obtient en soustrayant la rémunération du personnel et les impôts au résultat courant.

Le compte d’exploitation prévisionnel permet donc d’avoir une vision globale de la viabilité et de la pérennité de l’entreprise sur les trois années suivant sa création. Il permet par exemple de déterminer le montant de chiffre d’affaires à générer pour couvrir les charges de votre entreprise. L’objectif de réaliser de telles prévisions est de valider la rentabilité de votre modèle économique.

Les prévisions doivent être le plus proche possible de la réalité. Ni trop optimistes, ni trop pessimistes. 

De plus, il est important de veiller à ne rien oublier, au risque de constater des écarts importants lors du lancement de l’activité. C’est pourquoi, le recours aux services d’un expert-comptable est recommandé pour l’élaboration de ce compte prévisionnel, ainsi que l’ensemble des éléments financiers présents dans votre business plan.

En pratique : si vous rencontrez des difficultés, vous avez la possibilité de vous faire accompagner par un professionnel dans la réalisation du business plan de votre entreprise.

Mise à jour : 11/08/2021

Rédaction : Marion Cluptil, diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.



Commencer les démarches

Créer une entreprise

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Business plan

Recevoir les articles