Transformation de SARL en SAS

La transformation de SARL en SAS consiste en une modification de forme juridique sans changement de personnalité morale : il y a une continuité, la société transformée ne mourant pas (elle n’est pas dissoute et liquidée) mais changeant simplement de statut juridique.

Services inclus :

  • Génération automatique des documents juridiques
  • Dépôt numérique du dossier de transformation au Greffe
 

Legalstart frappe là où ça fait mal

 
Oséo, la mairie de Paris, la région Île de France, et beaucoup d'autres nous soutiennent

Comment cela fonctionne ?

Démarrez notre questionnaire en ligne (10 min)

Nous modifions vos statuts et envoyons votre dossier au Greffe

La transformation de votre société en SAS est effectuée!

Le service est facile d'accès et intuitif.

Olivia M (Lille)

Enfin un service simple et économique ! Gérer ses démarches juridiques n’a jamais été aussi simple !

Hubert F (Lyon)

L'accompagnement tout au long de la procédure est assuré par une équipe très compétente. Le service est d'une grande qualité. 

Valentin S (Toulouse)

Pourquoi Legalstart.fr ?

Intuitif et rapide
Des prix imbattables
Un service de qualité
Nous vous remboursons si vous n’êtes pas 100% satisfait.

Questions fréquentes

Pourquoi transformer une SARL en SAS ?

SARL ou SAS ? Le statut de SAS offre un certain nombre d’avantages qui peuvent motiver une transformation.

  • La gestion quotidienne des affaires : les associés peuvent organiser librement la gestion de la société, les règles d’organisation de SAS étant plus souples que celles d’une SARL. Par exemple, les associés peuvent déterminer eux-mêmes dans les statuts les conditions de prise de décision au sein de la société - organes, majorité, quorum etc.
  • Le statut social des dirigeants : le Président de la SAS bénéficie nécessairement du régime des assimilés salariés là où seuls les gérants minoritaires ou non associés de la SARL peuvent bénéficier de ce régime.
  • Le financement de la société : dans le cadre d’une SAS, la cession des actions est libre, sauf stipulation statutaire contraire, ce qui a pour effet de favoriser l’entrer de nouveaux investisseurs. Pour la SARL en revanche, l’agrément des associés est obligatoire.
  • De même, la SAS, contrairement à la SARL, offre la possibilité de créer des actions de préférence permettant de traiter différemment les associés.
  • Le nombre d’associés : le nombre d’associé au sein d’une SAS est illimité. Il est plafonné à 100 dans la SARL.

Faut-il obligatoirement nommer un commissaire à la transformation ?

La nomination est obligatoire, pour toute transformation de société. Le Commissaire à la transformation est chargé d’évaluer les actifs de la société et de faire un rapport sur la situation de la société (ces deux rapports sont obligatoires et doivent être déposés 8 jours minimum avant la tenue de l'assemblée décidant la transformation de la SARL en SAS).

Si la société est dotée d’un Commissaire aux comptes (CAC), elle pourra le nommer pour que celui-ci remplisse les fonctions du commissaire aux apports. Dans le cas contraire, le Commissaire à la transformation doit être choisi parmi les commissaire aux comptes ou experts inscrits sur les listes établies par les tribunaux.

Le Commissaire à la transformation est nommé par décision unanime des associés. Si ces derniers ne parviennent pas à s’accorder, le Président du tribunal de commerce pourra nommer (sur demande du représentant légal de la société).

Quelles sont les conditions pour pouvoir transformer une SARL en SAS ?

Pour transformer une SARL en SAS, il existe finalement assez peu de contraintes :

  • Il n'y a pas de nombre minimum d'associés à atteindre
  • Il n'y pas de capital social minimum requis 
  • Le montant des capitaux propres de la SARL doivent être au moins égal au montant du capital social (cette information doit être comprise dans le rapport).

Comment décider de la transformation de SARL en SAS ?

La transformation de votre SARL en constitue une modification des statuts. La décision de modification doit être prise à l’unanimité des associés (et non pas seulement de ceux présents) à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire.

Les associés de la SARL devront à cette occasion :

  • Approuver la transformation et en fixer la date 
  • S’accorder sur la répartition des actions entre les associés 
  • Rédiger et approuver les nouveaux statuts de la SAS
  • Nommer les premiers administrateurs et le commissaire aux comptes (si obligatoire).

La transformation de ma SARL peut-elle être invalidée ?

Certaines situations déterminées par la loi entrainent la nullité de la transformation d’une SARL en SAS.

Il s’agit de :

  • L’absence d’un rapport d’un Commissaire aux comptes 
  • La non approbation par les associés de l’évaluation des actifs de la société
  • La non validité de la décision de transformation prise par les associés (par exemple, non respect de la règle de majorité).

Si la transformation est annulée, il y a suppression rétroactive de ses effets. La société continue d’exister sous sa forme originale.

Quelles sont les formalités de publicité pour transformer ma SARL en SAS ?

Afin de transformer votre SARL en SAS, vous devez effectuer des formalités de publicité obligatoires auprès du greffe du tribunal de commerce, à savoir :  

  • Annonce légale. Vous devez publier la transformation dans le journal d'annonces légales du département du siège social de votre SAS nouvellement créée.
  • Dépôt au greffe. Vous devez également déposer au greffe deux exemplaires du procès-verbal de l'assemblée ayant prononcé la transformation, du procès-verbal de la décision ayant désigné les membres des nouveaux organes sociaux, et des nouveaux statuts.
  • RCS. Vous devez enfin effectuer une inscription modificative au RCS du lieu du siège social.

Pourquoi privilégier la transformation à la cessation de SARL puis création de SAS ?

La cessation d’activité est souvent une fausse bonne idée si l’idée est de poursuivre le projet.

Une telle cessation entraine l’abandon de l’ensemble des activités de l’entreprise, la fermeture des établissements et le licenciement économique des salariés. L’entreprise est en outre radiée du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Mieux vaut souvent transformer pour assurer la continuité des opérations.

Quelle fiscalité pour ma transformation ?

Plusieurs cas sont possibles :

  • Si la SAS nouvellement créée relève du même régime fiscal que la SARL transformée, l'opération ne change rien au niveau fiscal.
  • Si on parle du passage d'une SARL soumise à l'impôt sur le revenu (IR) à une SAS soumise à l'impôt sur les sociétés (IS), cela entraîne un changement de régime fiscal et les résultats de l'exercice en cours sont par conséquent immédiatement imposés.

Quels sont les effets de la transformation de la SARL en SAS?

Par définition, la transformation n’entraine pas la création d’une personne morale nouvelle. Notamment, suite à la décision de transformation :

  • Les contrats en cours (c’est à dire tous les actes de gestion quotidienne de la société, contrat de bail, contrats de travail, divers contrats commerciaux, etc.) se poursuivent sous la nouvelle forme sociale. Il existe toutefois une exception : les contrats imposant l’agrément du cocontractant en cas de transformation.
  • Le bilan et les comptes de l’exercice en cours sous l’empire de la SARL sont arrêtés et approuvés et le résultat affecté conformément aux règles applicables à la SAS (il n’y a pas lieu d’arrêter les comptes en cours d’exercice au jour de la transformation).
  • Les associés se voient attribuer des actions en échange de leurs parts sociales. Par exception, lorsqu'il y a un apporteur en industrie au sein des associés, celui-ci ne peut pas recevoir d'actions.
  • En revanche, un nouveau dirigeant, le Président de SAS devra être désigné, ce dernier pouvant très bien être l’ancien gérant de la SARL transformée.