Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer

Transformation de société : comment procéder ?

La transformation de société est un opération consistant à passer d’une forme sociale à une autre toute en préservant la continuité de l'activité (patrimoine, actifs matériels et immatériels, etc). Juridiquement, la société "transformée" conserve sa personnalité juridique, elle poursuit son existence. Autrement dit, il n'y aucune cession d’activité en cas de transformation ce qui permet normalement d'éviter l'imposition immédiate des résultats en cours 

Attentions aux définitions et confusion à la choix juridique et sémantiques. Ainsi le passage de SASU en SAS ainsi que le passage d'EURL en SARL (et vice versa) ne constitue pas une "transformation" au sens juridique. Il s'agit juste du passage d'une forme unipersonnelle à une société à plusieurs associés. 

Comment procéder à une transformation ? Existe-t-il des formalités particulières ou certaines conditions à respecter pour passer d'une SARL à une SAS, hypothèse la plus fréquente de transformation ? Quid du changement SAS à SARL ? Quels sont les pièges à éviter ?

Mini-sommaire :

  1. Pourquoi et comment transformer une société ? 
  2. Transformation de société : les différents cas possibles
  3. Quels sont les véritables enjeux d'une transformation de société ?

    Transformation de société : comment procéder?

Pourquoi et comment transformer une société ?

Les principales motivations d'une transformation de société sont généralement les suivantes :

  • volonté d'opter pour une organisation plus souple
  • changement d'affiliation sociale
  • simplification de la transmission de l'entreprise.

Dans tous les cas, pour que la transformation soit optimale, il convient de bien apprécier les avantages et inconvénients des différents types de sociétés. Cliquez ici si vous souhaitez avoir plus d'informations sur le choix du statut juridique le plus adapté.

Une fois votre décision prise, comment faire ? L'opération de transformation de société est très encadrée. Dans tous les cas de figure, il sera nécessaire de :

  • tenir une assemblée générale extraordinaire (AGE) des associés 
  • publier la modification dans un journal d’annonces légales 
  • déposer le dossier de modification au greffe

Dans certains cas, des formalités additionnelles peuvent être requises. Par exemple, dans le cadre d’une transformation de SARL en SAS, la nomination d’un Commissaire à la transformation sera obligatoire. Ce dernier devra évaluer les actifs et les avantages particuliers existants des associés et tiers, et s'assurer que les capitaux propres de la société sont bien supérieurs au capital social.  Le défaut de dépôt du Commissaire à la transformation peut, dans certains cas, emporter nullité de l'opération.

Transformation de société : les différents cas possibles

Le cas le plus fréquent de transformation est le passage d'une société à responsabilité limitée (SARL) à une société par actions simplifiée (SAS), très souvent pour l'une des raisons évoquée ci-dessus. Consultez notre page dédiée pour de plus amples informations concernant la transformation de SARL en SAS

L'inverse (SAS en SARL) est moins courant mais n'est pas exceptionnel et peut être motivé par exemple par la recherche d'une optimisation des charges sur les rémunérations versés aux dirigeants. 

Les hypothèses de changement d'une société civile (la SCI par exemple) en société commerciale sont beaucoup rares en pratique. Dans ce cas de figure, l'article 1844-3 du code civil dispose que la transformation de la société n'entraîne pas la création d'une personne morale nouvelle ce qui signifie que les éléments d'actifs demeurent bien également dans le patrimoine de la société transformée. 

Quels sont les véritables enjeux d'une transformation de société ?

De la même manière qu’au stade de la création de la société, la transformation de la forme de la société doit être mûrement réfléchie pour plusieurs raisons, notamment : 

  • Enjeu n°1 : dans certains cas, le régime de responsabilité des associés peut être modifié dans un sens défavorable. Ce sera la cas par exemple en cas de transformation d'une SARL vers société en nom collectif (SNC)
  • Enjeu n° 2 : changement du fonctionnement de la société transformée (fin des mandats sociaux, mode de convocation aux assemblées générales, règles de majorité, quorum, etc.).
  • Enjeu n° 3 : le régime social du dirigeant est suceptible de changer ;
  • Enjeu n° 4 : la publicité est importante de la transformation est importante.  Cette dernière sera bien effective à compter de l'AG (changement de régime juridique) mais uniquement opposable aux tiers à compter de la publicité.
  • Enjeu n° 5 : les conséquences fiscales du changement peuvent être très significatives. En cas de passage IS vers IR ou IR vers IS, l'opération sera fiscalement assimilée à une cessation d'entreprise, entrainant un process plus lourd (imposition des résultats d'exploitation, des bénéfices en sursis d'imposition, etc).

Lorsque votre structure juridique n’est plus adaptée à votre activité ou à vos ambitions, la transformation de société peut consituer la bonne option. En pratique, l’opération peut être couteuse et chronophage et les solutions en ligne peuvent donc s’avérer utiles.

Mise à jour : 07/09/2017

Rédacteur: Chloé Antonucci, diplômée de Sciences Po Paris et Responsable Production & Process Back Office @ legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.