Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer

Surveiller sa marque

Une fois votre marque déposée, il est important de la surveiller afin de s'assurer que personne ne dépose une marque identique ou similaire. Notre solution logicielle détecte en continu les marques nouvellement déposées et protégées en France qui constituent un danger pour la vôtre. 

Services inclus:

  • Surveillance de votre marque en continu (France)
  • Rapports mensuels de surveillance
  • Alerte par email lorsqu'une marque similaire est déposée
  • Attribution de niveaux de risque pour chaque marque identifiée
 

J'ai déposé ma marque en 3 clics avec Legalstart.fr

 
Oséo, la mairie de Paris, la région Île de France, et beaucoup d'autres nous soutiennent

Surveillance marque : comment ça marche?

Répondez à des questions simples (3 minutes)

Nous mettons en place la surveillance de votre marque

Votre marque est protégée !

Ils ont essayé Legalstart

Surveiller sa marque : pourquoi choisir Legalstart.fr?

Simple et rapide
Des prix imbattables
Une garantie de qualité
Nous vous remboursons si vous n’êtes pas 100% satisfait.

Surveillance marque : questions fréquentes

Comment fonctionne la surveillance de marque ?

La surveillance de marque consiste en une veille automatique réalisée par notre logiciel sur les bases de données d’enregistrement des marques françaises et européennes, ainsi que les marques internationales ayant désignés le territoire français.

Chaque mois, vous recevez un rapport de surveillance listant les marques similaires ou identiques ayant été déposées en France. Il comporte également les classes de produits et services concernés, le nom du déposant et une indication sur le degré de risque attaché au dépôt.

Comment sélectionner les classes pertinentes dans le cadre d'une surveillance de marque ?

Il n’est pas exclu que deux marques identiques déposées pour des classes différentes protègent en réalité des produits et des services semblables ou complémentaires. D’où l’importance de bien choisir les classes au moment de déposer sa marque.

Aussi, il peut se révéler stratégique de conduire une surveillance élargie à des classes de produits et services pour lesquelles sa marque n’a pas été déposée, afin de repérer les dépôts de marques visant des produits et services connexes ou complémentaires.

Analyser les résultats d’une surveillance est une tâche complexe, pour laquelle il est recommandé de solliciter l’assistance d’un avocat ou un conseil en propriété intellectuelle.

Suis-je protégé si je choisis de mettre en place une surveillance de marque ?

Mettre en place une surveillance de marque est une première étape essentielle pour protéger sa marque. Elle permet d’être averti rapidement si une marque similaire ou identique est déposée, et d’engager une procédure en opposition si cela est nécessaire.

En parallèle, le détenteur d’une marque doit toujours rester attentif aux potentielles contrefaçons sur le marché, qui ne font pas l’objet d’un dépôt à l’INPI. Il convient dans ce cas d’engager une action en contrefaçon pour faire cesser l’usage non autorisé de sa marque.

Pourquoi surveiller sa marque ?

Une fois votre marque déposée, vous obtenez un droit d’agir contre tout dépôt postérieur d’une marque similaire/identique pour les mêmes produits et services.

L’INPI ne vérifiant pas la disponibilité d’une marque au moment de son dépôt, il est capital de s’assurer soi-même que des dépôts ultérieurs ne constituent pas une atteinte à vos droits. Il s’agit de défendre à la fois l’image de votre entreprise et les efforts commerciaux qu’elle déploie.

Legalstart.fr met à votre disposition un rapport mensuel de surveillance, avec attribution de niveaux de risque pour chaque marque similaire.

Une marque semble similaire ou identique : comment protéger ma marque ?

Vous devez d’abord vous assurer que vous avez le droit d’agir pour défendre votre marque. Il s’agit donc de vérifier la proximité des produits et services avec ceux de la marque litigieuse, comme le degré de ressemblance alphabétique et phonétique qui existe entre les deux marques.

En cas de conflit potentiel, vous avez plusieurs leviers d’action, dont deux principaux :

  • une action amiable : envoyer une mise en demeure de cessation d’utilisation
  • une action administrative : faire opposition

Vous pouvez ensuite agir en opposition à l’enregistrement de la marque nouvelle. S’il s’agit d’une marque française, vous disposez de deux mois à compter de la demande d’enregistrement au Bulletin officiel de Propriété industrielle (BOPI). Pour les enregistrements internationaux visant la France, vous disposez d’un délai de deux mois à compter de la publication à la Gazette des marques internationales de l’OMPI. 

Enfin, si le délai est passé, il reste possible dagir en contrefaçon de marque contre l’usage de votre marque. A compter du moment où vous avez eu connaissance des actes contrefaisants, vous disposez de 5 ans pour agir devant le Tribunal de Grande Instance.

Appelez-nous (gratuit)