Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

    Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
    Fiches pratiques Gérer une entreprise Banque Changement de compte bancaire pro : comment procéder ?

    Changement de compte bancaire pro : comment procéder ?

    Banque
    Q

    Qonto

    Néobanque française à destination des entreprises et des indépendants
     

    Frais trop élevés, absence de services indispensables ou moyens de paiement qui ne répondent pas à vos besoins, vous désirez changer de banque. Cependant, vous redoutez de devoir faire face à des difficultés lors de la mobilité de vos opérations de votre ancien compte bancaire vers votre nouvelle banque.

    Nous vous guidons pour réussir facilement votre changement de compte bancaire professionnel en 5 étapes.

    Étape 1 : Préparer son changement de compte bancaire

    Lister l’ensemble des produits bancaires de votre entreprise constitue le point de départ de votre changement de compte bancaire professionnel. Par conséquent, veillez à effectuer un bilan de l'ensemble de vos produits comme :

    • les comptes à terme ou livrets bancaires ;
    •     les compte-titres ;
    •     l'assurance-vie ;
    •     le crédit professionnel.

    En effet, notez que certains produits requièrent des démarches spécifiques lors d’un changement de banque.

    Outre ces produits, vous devez déterminer les paiements et les opérations qui vont se présenter sur votre compte professionnel, à savoir :

    • les chèques émis non encore encaissés ;
    • les prélèvements des différents organismes qui disposent d’un mandat de domiciliation ;
    •     les virements automatiques ;
    • les paiements effectués par carte bancaire en attente de prélèvement.

    Pensez également à télécharger l’intégralité de vos relevés bancaires avant d’acter votre changement de compte professionnel.

    Étape 2 : Ouvrir son nouveau compte bancaire professionnel

    Pour changer de banque, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel auprès d’un établissement qui propose des services et des produits adaptés à vos besoins. Mais comment choisir entre banque traditionnelle, banque en ligne ou établissement de paiement ?

    Commencez par vous poser les bonnes questions afin de comparer les différentes banques :

    • Suis-je à l’aise avec une relation client intégralement en ligne ?
    • Quels sont les moyens de paiement et services indispensables à l’exercice de mon activité ?
    • Quel montant de frais bancaires suis-je prêt à payer ?

    Notez qu’en fonction de la nouvelle banque sélectionnée, vous devrez patienter jusqu’à 14 jours ouvrés à compter de la date d’ouverture de votre nouveau compte bancaire pour débuter le transfert de vos opérations (virements, prélèvements, paiements par chèque, etc.).

    En effet, ce n’est qu’à l’issue de ce délai que vous recevrez :

    • vos nouvelles coordonnées bancaires complètes sous la forme d’un RIB ;
    • votre nouvelle carte de crédit avec le code confidentiel ;
    • les codes d’accès à votre espace client en ligne.

    Étape 3 : S’assurer que son nouveau compte bancaire est opérationnel

    Après avoir procédé à l’ouverture de votre nouveau compte bancaire, nous vous recommandons d’observer une période transitoire avant de transférer l’ensemble de vos virements et prélèvements. Ainsi, vous mettez à profit ce délai pour prendre en main votre nouvelle interface client et vous assurer que tout fonctionne correctement.

    Pour ce faire, contrôlez chaque opération indispensable à votre activité professionnelle au quotidien :

    • activez la domiciliation d’un prélèvement automatique ;
    •     effectuez un virement externe ;
    • réalisez un paiement ou un retrait à l’aide de votre nouvelle carte bancaire ;
    • déposez le chèque d’un client ;
    • émettez un chèque pour régler le montant d’une facture ;
    •     vérifiez votre relevé bancaire.

    Cette étape s’avère indispensable, car elle permet de confirmer que vous avez choisi une banque qui répond parfaitement à vos besoins. Dans le cas contraire, rien ne vous empêche de conserver votre ancien compte bancaire ou de sélectionner une nouvelle banque.

    Étape 4 : Migrer l’ensemble de ses opérations bancaires

    Contrairement à votre compte bancaire personnel, vous ne bénéficiez pas de la loi Macron sur la mobilité bancaire pour votre compte en banque professionnel. Ainsi, la majorité des banques ne vous proposeront pas la signature d’un mandat de mobilité pour transférer les opérations de votre ancien compte bancaire vers votre nouvelle banque, à votre place.

    Notez cependant que certains acteurs du marché se démarquent des banques traditionnelles pour vous aider à changer de banque pro. En effet, même si vous devez réaliser vous-même les démarches, vous bénéficiez d’un service innovant qui vous guide à chaque étape de votre changement de compte bancaire professionnel.

    Concrètement, il vous suffira de visualiser sur un tableau de bord l’ensemble des opérations à effectuer pour finaliser votre transfert de compte. À savoir, transmettre par lettre ou par mail votre nouveau RIB pour que les différents organismes ainsi que vos clients disposent de vos coordonnées bancaires.

    Dans certains cas, vous pouvez modifier directement le mandat de prélèvement ou la domiciliation bancaire en saisissant vos coordonnées bancaires depuis votre interface client, ce qui facilite votre changement de compte bancaire professionnel.

    Étape 5 : Clôturer son ancien compte bancaire professionnel

    En tant que client professionnel, clôturer votre ancien compte bancaire requiert :

    • l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception pour informer votre établissement bancaire de votre volonté de clôturer votre compte en banque ;
    • la destruction ou la restitution auprès de votre banque de vos moyens de paiement (carte de crédit, carnet de chèques, etc.).

    Assurez-vous qu’aucun chèque ou paiement par carte bancaire ne demeure en attente à la date de clôture de votre compte bancaire. Dans le cas contraire, conservez un solde suffisant pour honorer ces paiements et avertissez votre ancien établissement bancaire.

    En effet, votre ancienne banque rejettera, automatiquement et sans frais, les prélèvements et les virements des organismes que vous auriez omis d’informer de votre changement de compte bancaire.

    Comme vous pouvez le constater, changer de banque professionnelle n’a rien d’insurmontable. Cette démarche requiert uniquement de l’organisation et de la préparation en amont. Et si vous souhaitez gagner du temps, optez pour une banque qui propose un service qui vous guide dans votre mobilité bancaire.

    Q

    Qonto

    Néobanque française à destination des entreprises et des indépendants
     

    Fiche mise à jour le

    Besoin d'en savoir plus ? 

    Prendre RDV avec un Expert