En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 12 septembre 2018

Les étapes pour devenir chanteur

Marguerite Desforges
Etudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Temps de lecture : 3 min

Vous avez une belle voix et envisagez une carrière artistique? Vous vous demandez comment devenir chanteur professionnel? On fait le point ensemble sur les formations qui s’offrent à vous, le statut d’artiste et les différentes démarches à suivre.

singer

Quels sont les différents types de chanteur?

Avant toute chose, il est important de comprendre que le terme “chanteur” recouvre des réalités bien différentes. A deux niveaux: le type de musique que vous faites et la manière dont vous abordez la création de chansons.

On peut distinguer:

  • Le chanteur compositeur;
  • Le chanteur lyrique;
  • Le chanteur de variété;
  • Le choriste.

La formation pour devenir chanteur de variété sera certainement moins lourde que les années de conservatoire par lesquelles il faut passer pour devenir chanteur d’opéra. Au niveau du statut juridique, vos préoccupations ne seront pas les mêmes si vous reprenez des chansons ou si vous composez votre propre musique.

Devenir chanteur: quelle formation?

Il existe de nombreuses formations pour devenir chanteur, à tous les niveaux d’études:

  • Avant le bac, vous pouvez intégrer une classe à horaires aménagés musique (CHAM).
  • Au niveau du bac: le bac techno techniques de la musique et de la danse, option instrument et le diplôme national d'orientation professionnelle (DNOP), spécialité musique sont deux diplômes adaptés aux Édith Piaf de demain.
  • Niveau bac + 3: Il est possible d’obtenir le diplôme national supérieur professionnel (DNSP) de musicien, spécialité instrumentiste-chanteur.
  • Niveau bac + 5 et plus: les plus déterminés tenteront d’obtenir le diplôme de formation supérieure de musique du Conservatoire de Paris et de Lyon ou le diplôme supérieur de chanteur professionnel soliste (concertiste ou opéra) de l'Ecole normale de musique Alfred Cortot.

Dès l’âge de 6 ans, il est aussi possible de suivre une formation classique dans une conservatoire de musique. Puis, l’on pourra envisager d’intégrer le prestigieux conservatoire national supérieur de Paris ou de Lyon. Il existe également de nombreuses écoles privées de chant. Bien sûr, on peut également faire appel à un enseignant indépendant.

Quel statut juridique pour devenir chanteur?

Un chanteur peut bénéficier du statut d’artiste. Ce statut juridique est spécifique aux artistes, on peut distinguer:

  • Les artistes-auteurs: sous ce statut sont regroupés les artistes qui créent des oeuvres (littéraires, musicales, chorégraphiques, etc.). Ils bénéficient d’un droit de propriété littéraire et artistique et peuvent à ce titre percevoir des droits d’auteur. On retrouve les chanteurs-compositeurs sous ce statut.

  • Les créateurs: ce sont ceux qui ne répondent pas aux critères d’artiste-auteur, ils peuvent s’inscrire à l'URSSAF en tant que libéral ou éventuellement à la CMA (Chambre des métiers et de l’artisanat) en tant qu’artisan. Ils sont affiliés à la Sécurité sociale des indépendants (anciennement appelés le RSI).

  • Les artistes libres : Ici aucun statut spécifique vient encadrer l’artiste libre. On y retrouve les artistes du spectacle qui sont “salariés intermittents du spectacle” embauchés sous contrat de travail à durée déterminée par des producteurs ou des organisateurs de spectacle. Ce sera le cas d’un chanteur interprète par exemple.

Dans le cas où le chant est votre activité secondaire, vous bénéficiez de la protection sociale propre à votre activité principale, si vous êtes salarié par exemple vous êtes alors affilié au régime général de la Sécurité Sociale.

Peut-on être artiste en auto-entrepreneur?

Il existe des incompatibilités entre le métier d’artiste et le statut d’auto-entrepreneur:

  • Les artistes-auteur, statut du chanteur compositeur par exemple, sont obligatoirement soumis au régime de protection sociale des artistes-auteurs. Il cotisent à l’Adessa. Ils ne peuvent donc pas bénéficier du statut d’auto-entrepreneur.

  • Les artistes intermittent du spectacle, un chanteur interprète, sont considérés comme salariés des producteurs ou organisateurs de spectacles et ne peuvent donc pas opter pour le statut d’auto-entrepreneur pour exercer leur activité.

En somme, il n’est pas possible de devenir chanteur professionnel auto-entrepreneur.

Mise à jour : 12/09/2018

Rédacteur: Marguerite DESFORGES, étudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit de Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations