Article mis à jour le 06 septembre 2018

Devenir voyant professionnel: quelles étapes?

Marguerite Desforges
Etudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Être voyant ce n’est pas seulement prédire l’avenir, un voyant ou un médium peut aussi aider une personne à comprendre son passé ou à réaliser une introspection. De la Pythie de Delphe à Madame Irma, la voyance fascine depuis l’Antiquité. Considérée comme une pseudo-science, la voyance peut tout à fait être envisagée comme une carrière professionnelle!

Vous souhaitez devenir voyant professionnel? Suivez le guide!

psychic

Existe-t-il des formations pour devenir voyant?

Vous n’avez pas de don particulier ou vous avez du mal à mettre votre don à profit? Malheureusement il n’existe pas de formation voyance reconnue délivrant un diplôme ni de guide pour devenir médium. D’ailleurs, aucune diplôme ne vous sera demandé pour devenir voyant professionnel.

De plus, les disciplines des arts divinatoires sont diverses et variées: tarot, boule de cristal, astrologie, lecture des lignes de la main… Le choix est vaste!

Bien sûr certains organismes proposent des cours de voyance, mais ce n’est pas toujours évident de démêler les bonnes formations des arnaques. Vous pourrez cependant suivre des cours d’astrologie à l’université ou encore apprendre les significations des cartes de tarot.

Pour devenir voyant professionnel, la meilleure école reste l’entraînement!

Quelle structure juridique choisir pour mon entreprise de voyance?

Comme tout projet entrepreneurial, ouvrir son entreprise de voyance passe par une étape cruciale: le choix de la structure juridique

Pour les entrepreneurs, deux choix s’offrent aux entrepreneurs:

  • La création d’une entreprise individuelle: Il s’agit d’un statut dont bénéficie un entrepreneur qui souhaite exercer son activité professionnelle en son nom. Il peut opter pour l’EI classique, pour l’EIRL (s’il souhaite protéger son patrimoine personnel) ou pour le statut auto-entrepreneur. Il s’agit d’un statut très facile d’accès qui permet de profiter d’un régime fiscal avantageux. Devenir voyant auto-entrepreneur semble le plus approprié: en effet si ce statut est limité par des seuils de chiffre d’affaires (70 000€ pour les activités de prestation de service), cela reste l’option la plus simple!
  • La création de société: Si vous souhaitez donner plus d’ampleur à votre entreprise de voyance, vous pouvez choisir de créer une société (SARL, SAS). Si vous vous lancez seul, sachez qu’il est possible de créer une société avec un seul associé: cela s’appelle une société unipersonnelle et vous pouvez choisir entre une EURL ou une SASU. Ayez en tête cependant que les démarches de création d’une société sont plus lourdes et plus coûteuses.

Comment trouver vos clients?

Pour exercer en tant que voyant professionnel, que vous souhaitiez rejoindre un cabinet ou donner des consultations par téléphone ou par internet, il vous faudra trouver des clients!

Plusieurs options s’offrent à vous: passer une petite annonce dans un journal, participer à des salons de voyance, écrire un livre ou encore créer votre site internet. Pour optimiser vos chances d’atteindre des clients via un site internet, il faut faire attention à beaucoup de choses: design, contenu, référencement… N’hésitez pas à vous faire aider par d’autres professionnel en faisant appel à un consultant en référencement par exemple.

On vient de faire le point sur tout ce qui entoure le métier de voyant, n’hésitez pas à vous lancer pour devenir voyant professionnel.

Mise en ligne: 06/09/2018

Rédacteur: Marguerite DESFORGES, étudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations