23 juillet 2020

Devenir chauffeur VTC sans formation: est-ce possible?
Temps de lecture : 4 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Difficile d’avoir échappé à la multiplication des VTC dans l’Hexagone ces dernières années. Le succès de cette activité est tel que nombreux sont ceux qui souhaitent devenir VTC, mais devenir chauffeur VTC sans formation est-il possible? On vous en dit plus sur la réglementation permettant de devenir VTC en France.

devenir chauffeur vtc sans formation

Devenir chauffeur VTC sans formation: examen en candidat libre?

Tout d’abord, notez que devenir chauffeur VTC ne nécessite aucun diplôme. Cependant, pour pouvoir exercer cette activité vous devez réussir un examen afin d’obtenir votre carte professionnelle VTC. Il est toutefois possible de passer l’examen VTC sans formation. Pour cela, vous devez passer l’examen en candidat libre.

Notez que pour essayer de devenir VTC il suffit de vous inscrire à l’examen en ligne sur le site de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département. Néanmoins, obtenir la carte VTC sans formation peut s’avérer compliqué si vous n’êtes pas prêt à passer l’examen. Bien sûr, ne pas suivre de formation ne vous empêche pas de préparer l’examen de VTC grâce à un livre dédié ou aux annales des autres années.

Comment préparer l’examen pour devenir chauffeur VTC sans formation?

Comme on a pu l’évoquer, il n’est pas possible de devenir chauffeur VTC sans carte professionnelle. En revanche, la réglementation de la loi VTC vous permet de devenir chauffeur sans formation VTC en passant l’examen en candidat libre.

Bien entendu, pour obtenir la carte VTC sans formation il faudra préparer l’examen par vos propres moyens. Sachez que l’examen VTC se compose de deux parties:

  • Une épreuve d’admissibilité théorique pour VTC sous forme de QCM ou de QRC dans laquelle vous devez obtenir au moins 10/20 sans avoir de note éliminatoire;
  • Un examen pratique pour VTC consistant à vous mettre en situation de conduite pendant 45 minutes avec un examinateur.

Si l’examen pratique repose en grande partie sur votre aisance au volant et votre capacité à transporter des passager de manière fluide et civile, c’est surtout l’examen théorique que vous devez préparer pour devenir chauffeur VTC sans formation. Ce test se divise en 5 épreuves communes aux taxis, VTC et VMDTR (Véhicules Motorisés à Deux ou Trois Roues) et 2 épreuves propres aux VTC, à savoir:

Épreuve

Durée

Coefficient

Note éliminatoire

Anglais

30 minutes

1

4/20

Français

30 minutes

2

6/20

Gestion

45 minutes

2

6/20

Réglementation du transport public de personne

45 minutes

3

6/20

Sécurité routière

30 minutes

3

6/20

Développement commercial et gestion propre à l’activité de VTC

//

3

6/20

Réglementation nationale spécifique de l’activité de VTC

//

3

6/20

L’équivalence: un moyen de devenir chauffeur VTC sans formation?

Si vous comptez devenir chauffeur VTC auto-entrepreneur ou en société et que vous pouvez justifier d’une expérience dans le transport de personnes d’au moins 1 an durant les 10 dernières années vous pouvez obtenir une équivalence pour être VTC.

Si vous êtes déjà assez expérimenté pour devenir VTC, la formation et l’examen sont inutiles pour vous. En effet, la formation pour la carte VTC et l’examen pour l’obtenir ne s’adressent qu’à ceux qui n’ont pas (ou trop peu) d’expérience.

Mais alors, comment obtenir la carte VTC sans formation via l’équivalence? Pour devenir chauffeur VTC sans formation grâce à votre expérience passée, vous devez déposer un dossier d’équivalence à la préfecture de votre lieu de résidence. Les pièces justificatives demandées dépendent de l’activité que vous avez exercé:

  • Pour un chauffeur salarié il vous faut:
    • 12 bulletins de salaire (minimum) correspondant à un temps plein sur un an;
    • Le(s) contrat(s) de travail de la période concernée.
  • Pour un chauffeur taxi ou un artisan indépendant vous avez besoin de:
    • L’extrait de Kbis ou relevé Siren (INSEE) avec photocopie de la carte Artisan;
    • Le bilan ou autre justificatif d’exercice d’activité de transport à titre professionnel pour une période de 1 an minimum;
    • La photocopie de la carte professionnelle Taxi.
  • Pour un gérant capacitaire ou un chauffeur à son compte il faut transmettre:
    • La licence DRE de plus d’un an;
    • La copie conforme de la licence;
    • L’extrait de Kbis.

Désormais vous avez toutes les informations pour devenir chauffeur VTC sans formation, il ne vous reste plus qu’à bien préparer l’examen (ou votre dossier d’équivalence). N’hésitez pas à prévoir dès à présent sous quel statut VTC vous allez exercer votre nouvelle activité.

Mise à jour : 23/07/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches