En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 26 octobre 2018

Les étapes pour rédiger un business plan

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Faire un business plan est un passage obligé pour créer son entreprise. Ce document est indispensable pour faire mûrir son projet et obtenir des financements externes. Le business plan est un outil de présentation, qui sert à définir sa stratégie pour concrétiser son projet et atteindre ses objectifs.

Le business plan doit donc être irréprochable, tant sur le fond que sur la forme. Il s’agit de faire preuve de méthodologie et de rigueur pour construire un business plan solide.

Comment faire un business plan ? Voici un résumé des 9 étapes clés.

Comment faire un business plan

Étape 1 : rédiger son executive summary

Pour faire un business plan, l'introduction doit être consacrée à l’executive summary (ou “résumé opérationnel”).

L’executive summary est une partie du business plan très courte (deux pages maximum) et d'une grande importance. L’objectif est de résumer l’essentiel de son business plan de manière très synthétique et de donner une vision globale son projet. Les éléments à inclure sont les suivants : nom de l’entreprise, nature de son activité, valeurs et histoire du projet, audience cible et typologie du marché (concurrents, taille, opportunités). Il est souvent essentiel de présenter l’équipe dirigeante.

Bon à savoir : beaucoup de “pitch” de présentation sont basés sur l’executive summary. Avoir un discours rodé et percutant est essentiel pour présenter un projet sous son meilleur jour.

Étape 2 : présenter l’équipe fondatrice

Pour créer un business plan personnalisé, dans lequel transparaissent les valeurs des fondateurs, il est essentiel de présenter la formation, le parcours et les compétences de chaque membre de l’équipe. Le rôle de chaque co-fondateur, futurs associés de l’entreprise, devra également être précisé dans le business plan. Il est également nécessaire de désigner la personne qui aura le rôle de représentant légal de la société et de dirigeant.

Le but est de mettre en avant la complémentarité de leurs compétences respectives afin de convaincre les potentiels financeurs et partenaires de la pertinence de son projet.

Étape 3 : exposer les valeurs de son projet

Il est essentiel d’exposer dans son business plan les valeurs qui animent l’équipe dirigeante et qui constituent le point de départ de sa motivationCes valeurs peuvent être le sens du service, l’expertise dans un domaine ou l’impact social du projet.

Étape 4 : faire une étude de marché

Pour élaborer un business plan solide, trois éléments principaux doivent être analysés dans le cadre d’une étude de marché  :

  • L’offre : il faut identifier l’offre disponible sur le marché visé. Les concurrents en sont la composante essentielle. Il est important de savoir combien de concurrents sont présents sur le marché, la variété de leur offre et les tarifs pratiqués. Comprendre leur stratégie commerciale et opérationnelle est également essentiel pour appréhender au mieux l’offre existante sur le marché.
  • La demande : il est également indispensable de procéder à une étude attentive de sa clientèle cible, de ses habitudes de consommation, de son budget moyen, de ses attentes non satisfaites, etc.
  • Une potentielle carence de marché : l’identification d’un ou plusieurs besoins non satisfaits par la concurrence permet de déterminer les avantages concurrentiels exploitables par son entreprise.

Pour cerner son marché cible, le mieux est d’aller à la rencontre des clients, concurrents et autres acteurs du marché. La règle est simple : pour créer mon business plan, je dois être capable de comprendre les attentes concrètes de ma future clientèle.

Bon à savoir : il est rarissime de n’avoir aucun concurrent. Il en existe toujours, même si c’est de la concurrence indirecte. Affirmer cela serait perçu par les financeurs comme une faiblesse dans le business plan.

Étape 5 : définir sa stratégie commerciale

Pour définir une stratégie commerciale, de nombreux entrepreneurs utilisent la méthode des 4P (ou “Mix marketing”) :

  • Price (prix) : il faut établir une liste de l’offre de produits et/ou services de son entreprise, les formules proposées et détailler les prix (grille tarifaire, tarifs dégressifs…), etc.
  • Product (produit) : un catalogue des biens et/ou services doit être dressé, avec leurs caractéristiques, leurs atouts de différenciation, les packs proposés, les offres promotionnelles, etc.
  • Place (distribution) : la stratégie de distribution doit être définie avec soin. Il faut déterminer par quels canaux l’entreprise vendra ses produits ou services (boutique physique, en ligne, en passant par des distributeurs ou autres intermédiaires, etc.).
  • Promotion (communication) : ce point correspond à la stratégie de communication (étape 6 pour savoir comment faire un business plan).

La stratégie commerciale sert à définir de quelle façon l'entreprise réussira à intégrer le marché. La stratégie de communication, quant à elle, permet de faire connaître l'entreprise auprès de ses futurs clients.

Étape 6 : déterminer sa stratégie de communication

Déterminer sa stratégie de communication pour monter un business plan permet de :

  • Définir l’image de son entreprise : c’est donner une identité propre à son entreprise en choisissant sa charte graphique (logo, couleurs…) et son discours commercial (mots clés à employer pour déclencher la vente).
  • Faire connaître son entreprise : il faut déterminer les canaux qui seront exploités pour faire la promotion de son entreprise (création d’un site web, distribution de flyers, réseaux sociaux, journaux, TV, publicité dans les transports…).

La stratégie de communication ne doit pas être négligée dans son business plan. Aujourd’hui, réfléchir à une stratégie de communication en ligne est un enjeu vital. Le gouvernement a d’ailleurs lancé un plan de digitalisation des TPE-PME avec “France Num".  

Étape 7 : établir son business model

Construire un business plan convaincant implique de déterminer le modèle économique de son entreprise. Cette partie se prête particulièrement bien à l’élaboration de tableaux prévisionnels financiers. Deux tableaux doivent impérativement figurer afin de présenter son modèle économique :  

Tableau sur le chiffre d’affaires minimum espéré

Ce tableau doit présenter, de façon réaliste, le chiffre d’affaires espéré. Pour cela, il faut estimer :

  • Le nombre de ventes réalisables par jour et le panier moyen d’un consommateur.
  • Les coûts liés à la création et au fonctionnement de son entreprise (loyer si location d’un local, coût de fabrication du produit ou de fourniture du service, coûts d’achat des matières premières, remboursement d’un emprunt, impôts, salaires, rémunération des dirigeants, etc.).  

Enfin, comparer son modèle économique à ceux pratiqués dans le secteur cible permet d’évaluer la pertinence de son business model.  

Tableau sur le plan de financement

Encore une fois, il s’agit d’être réaliste. Minimiser volontairement ses besoins financiers pour obtenir des financements plus facilement serait une erreur. Cela serait interprété comme une mauvaise anticipation de la part de l'équipe dirigeante.

Le plan de financement doit décrire :

  • La totalité des besoins nécessaires pour lancer son activité ;
  • Les ressources déjà mobilisées (ressources internes).

Résultat : la différence entre les deux permet de déterminer son besoin de financement extérieur.

Étape 8 : choisir la forme juridique de son entreprise

Le choix de la forme juridique de son entreprise jouera un rôle dans l’élaboration de son business model et de son business plan.

En fonction du statut juridique choisi, les régimes fiscal et social applicables et les dépenses afférentes (régime d’imposition, charges sociales et frais administratifs) seront différents. Ces frais doivent être pris en compte dans le prévisionnel des dépenses de création et de fonctionnement de son entreprise.

Étape 9 : trouver des financements

A ce stade de rédaction de son business plan, l’entrepreneur a en mains tous les éléments clés qui caractériseront son entreprise et qui lui permettront d’atteindre, à terme, le seuil de rentabilité. Pour finir de construire un business plan, il ne reste plus qu’à détailler les solutions de financement externes de son entreprise.

Pour partir à la conquête des financements extérieurs, nécessaires au lancement de son activité, se munir de son business plan est indispensable. Présenter un business plan solide permet d’obtenir plus facilement des financements auprès de ses potentiels investisseurs, des banques ou encore des aides à la création d'entreprise allouées par l’Etat.

Mise à jour le : 26/10/2018

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations