Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Se connecter
Téléphone Connexion
Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Devenir micro-entrepreneur
Fiches pratiques Créer une entreprise Auto-entrepreneur Ouvrir un compte bancaire en tant qu’auto-entrepreneur : pourquoi ?

Ouvrir un compte bancaire en tant qu’auto-entrepreneur : pourquoi ?

Auto-entrepreneur
K B

Kenza Bennani

Diplômée d'un Master en droit des affaires de Paris Dauphine. 


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Faire le choix de devenir auto-entrepreneur, c’est le pari de la simplicité. Parmi les formalités pour devenir auto-entrepreneur, la question de l'ouverture d'un compte bancaire se pose rapidement. Le statut d'auto-entrepreneur est bien particulier : professionnel et entrepreneur à part entière, il reste également une personne physique qui agit en son nom propre. Cette particularité entraîne un certain nombre de conséquences juridiques qu’il n’est pas toujours facile de bien appréhender.

En tant qu’auto-entrepreneur, doit-on ouvrir un compte bancaire ? Qu’est-ce qu’un compte en banque dédié ? Faut-il un compte bancaire professionnel pour un auto-entrepreneur ? Est-il possible d’ouvrir un compte bancaire d’auto-entrepreneur gratuitement ? 

Pour assurer la gestion de votre auto-entreprise, il est important de bien comprendre la réglementation. Legalstart vous explique tout !

À quoi sert le compte bancaire d’auto-entrepreneur ? 

Dans la pratique, quelles opérations devez-vous effectuer sur votre compte bancaire auto-entrepreneur ? Il s’agit de toutes les activités ayant trait à votre activité et seulement elles :

  • encaissement de factures auto-entrepreneur ;
  • dépenses d’exploitation ;
  • paiement des charges auto-entrepreneur ;
  • prélèvements pour votre rémunération ;
  • obtenir un crédit ou un prêt auto-entrepreneur.  

En revanche, veillez à ne pas utiliser votre carte bancaire professionnelle pour vos dépenses personnelles. Cela vous aide également à bien suivre la santé financière de votre activité auto-entrepreneur. 

Compte bancaire auto-entrepreneur : est-ce obligatoire ? 

Compte bancaire AE

La séparation des comptes bancaires imposée par la loi

C’est la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 qui définit l’obligation pour l'auto-entrepreneur d'avoir un compte bancaire dédié. Depuis le 1er janvier 2015 : "Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle."

Concrètement, cela signifie qu’en auto-entrepreneur, vous devez ouvrir un compte dédié spécifiquement à votre activité, bien séparé de votre compte personnel pour auto-entrepreneur. L’auto-entrepreneur qui a un compte bancaire personnel doit donc en plus avoir un compte dédié à son entreprise.

☝️ Bon à savoir : depuis le 15 mai 2022, les patrimoines personnel et professionnel des entrepreneurs individuels, et donc des auto-entrepreneurs, sont séparés. 

Cependant, pour éviter la fraude et pour rendre plus claire la gestion de la comptabilité des auto-entreprises, l’obligation de compte en banque séparé a été mise en place.

Avec l'adoption de la loi Pacte en 2019, les auto-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10.000 € pendant 2 années consécutives sont dispensés de l'obligation d'ouvrir un compte bancaire dédié. Malgré le caractère facultatif, il reste fortement recommandé de disposer d'un compte dédié à l'activité d'auto-entrepreneur.

Attention : aucune obligation de compte professionnel !

Il ne faut pas confondre compte bancaire dédié à votre activité auto-entrepreneur et compte professionnel ! L’appellation “compte professionnel” est avant tout commerciale. Aucune obligation d'ouvrir un compte bancaire pro pour l'auto-entrepreneur ! L’important est le principe de la séparation des comptes, mais vous pouvez tout à fait ouvrir un compte “particulier”.

📝 À noter : cette précision ne s’applique pas aux auto-entrepreneurs ayant opté pour le régime de l'EIRL. L’affectation de patrimoine professionnel qui caractérise l’EIRL justifie cette contrainte supérieure.

Compte professionnel ou compte dédié ?

Si le compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire pour le statut de micro-entrepreneur, il peut offrir un certain nombre d’avantages non négligeables :

  • autorisations de découvert plus élevés ;
  • prêts spécifiques à destination des professionnels ;
  • suivi personnalisé par un conseiller ;
  • utilisation d’un terminal de paiement (surtout si vous avez une activité commerciale).

En revanche, les frais de gestion engagés sont plus élevés que pour un compte particulier. Ce choix peut toutefois vous permettre de garder un meilleur suivi de vos transactions professionnelles, ce qui peut vous faire gagner du temps pour gérer vos obligations comptables et vos déclarations de chiffre d’affaires d'auto-entrepreneur. 

De même, en cas de contrôle par l’administration, la plus grande lisibilité des opérations permettra de gagner du temps et d’éviter toute confusion entre vos finances personnelles et les recettes de l’auto-entreprise.

❓ Question fréquente : combien coûte la création d'un compte bancaire d'auto-entrepreneur  ? La réponse à cette question varie grandement en fonction de la banque que vous choisissez. Prenez le temps de vous renseigner et de faire un comparatif des banques pour auto-entrepreneurs. Vous trouverez ainsi la meilleure banque pour ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur !

Banque physique ou banque en ligne ? 

Pour ouvrir un compte bancaire d’auto-entrepreneur, un comparatif des différents comptes en ligne pour auto-entrepreneur peut s’avérer utile. 

Toutes les banques sont à même de répondre à votre demande, mais les offres varient considérablement d’une banque à l’autre. Ouvrir un compte bancaire pour auto-entrepreneur dépend donc fortement de votre situation : vos besoins, vos charges d’auto-entrepreneur, et votre budget.

💡 Astuce : découvrez les aides de l’auto-entreprise auxquelles vous avez droit ! 

Se diriger vers une banque traditionnelle est adapté à votre situation si vous êtes artisans, commerçant, que vous exercez une profession libérale par exemple, avec si vous êtes un auto-entrepreneur qui embauche des salariés. En effet, l’expertise et l’expérience de ce genre de banque vous permettront d’être en sécurité et d’accéder à des financements par exemple. 

La banque en ligne quant à elle, si vous souhaitez ouvrir votre compte bancaire professionnel d'auto-entrepreneur, peut s’avérer utile en fonction de vos besoins, c'est-à-dire si vous avez peu de besoins. Le compte bancaire d’auto-entrepreneur à tarif réduit est donc pertinent si vous souhaitez gérer votre compte en toute autonomie, et surtout être exonéré de frais de compte et de commissions. 

FAQ

Faut-il un compte bancaire professionnel pour un auto-entrepreneur ?

Non. Il n'est pas obligatoire d'ouvrir un compte professionnel pour un auto-entrepreneur. Toutefois, si votre activité génère un chiffre d'affaires supérieur à 10.000 € pendant 2 ans, vous êtes dans l'obligation d'ouvrir un compte dédié.

Une banque peut-elle refuser l'ouverture d'un compte bancaire pour une micro-entreprise ?

Il peut arriver qu'une banque vous refuse l'ouverture d'un compte dédié à votre activité d'auto-entrepreneur, car celles-ci souhaitent vous pousser à l'ouverture d'un compte professionnel, plus intéressant financièrement pour elles. Vous devez donc être clair avec votre banquier sur l'absence d'obligation d'ouverture d'un compte professionnel d'auto-entrepreneur

Est-il possible d'encaisser un chèque à l'ordre d'un nom commercial sur un compte bancaire dédié à l'auto-entreprise ?

Si un client vous fait un chèque à l'ordre de votre nom commercial, vous ne pourrez pas l'encaisser sur un compte courant classique. Il est préférable d'opter pour un compte bancaire professionnel pour cette situation. Vous pouvez néanmoins préciser à vos client de mettre votre nom sur le chèque pour éviter ce problème.

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
KB

Kenza Bennani

Diplômée d'un Master en droit des affaires de Paris Dauphine. 

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

(String: argument)

Vous souhaitez vous lancer dès maintenant ?

💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant. 

Devenir micro-entrepreneur