Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer

Comment devenir femme de ménage en auto-entrepreneur ?

Vous souhaitez vous lancer à votre compte en tant que femme de ménage ? Le statut d’auto-entrepreneur peut être une bonne solution ! Quelles démarches ? Quelles obligations ? Tout ce qu’il faut savoir avant de créer votre auto-entreprise !

Mini-sommaire :

  1. Devenir femme de ménage en auto-entrepreneur : j’effectue le stage obligatoire
  2. Créer son auto-entreprise de femme de ménage : quelles formalités ?
  3. Débuter son activité de femme de ménage : les obligations de l’auto-entrepreneur

femme de ménage autoentrepreneur

Devenir femme de ménage en auto-entrepreneur : j’effectue le stage obligatoire

L’activité de femme de ménage est considérée comme artisanale selon les catégories administratives. A ce titre, vous devrez effectuer un Stage de Préparation à l’Installation avant de devenir femme de ménage en auto-entrepreneur. Cette formation de 30 heures s’effectue auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département.

L’objectif est de vous apprendre les bases de la gestion d’une entreprise. Ce stage vous permettra aussi de connaître les obligations juridiques, administratives et comptables à respecter dans le cadre de votre auto-entreprise de femme de ménage.

Vous avez déjà été chef d'entreprise ou avez un diplôme en gestion d'entreprise ? Vous pouvez être dispensé de ce stage ! Les cas de dispense sont les suivants : 

  • Vous êtes titulaire d’un diplôme de niveau Bac+2 comportant un enseignement de gestion d’entreprise.
  • Vous êtes titulaire d’un brevet de maîtrise délivré par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)
  • Vous avez été chef d’une entreprise immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers pendant plus de trois ans.
  • Vous avez exercé une activité professionnelle indépendante pendant plus de trois ans.
  • Vous avez été déclaré comme conjoint collaborateur pendant plus de trois ans. 

Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous pouvez demander à la CMA de votre département une dispense de stage. A défaut, vous devez effectuer le stage avant de créer votre auto-entreprise de femme de ménage.

Créer son auto-entreprise de femme de ménage : quelles formalités ?

Les démarches de déclaration de votre auto-entreprise sont très simples. Vous n’aurez qu’à remplir un formulaire de déclaration de début d’activité. Ce formulaire doit ensuite être envoyé accompagné d’un certain nombre de pièces justificatives à la CMA de votre département. Pour plus de détails, nous vous renvoyons à notre fiche dédiée pour connaître toutes les étapes de déclaration de votre auto-entreprise.

Une fois ces formalités effectuées, votre entreprise sera immatriculée au Répertoire des Métiers, et vous obtiendrez un extrait K-bis

Débuter son activité de femme de ménage : les obligations de l’auto-entrepreneur

Votre auto-entreprise créée, vous pouvez librement commencer à exercer votre activité. La première étape consiste naturellement à construire une clientèle : bouche à oreille, réseaux sociaux, petites annonces… Tous les moyens sont bons !

Lors du début de votre activité, veillez cependant à respecter certaines obligations liées à votre statut d’auto-entrepreneur. Sur le plan comptable, vous n’êtes soumis à aucune obligation spécifique mais devez toutefois ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité.

Sur le plan des charges, vous serez affilié au régime fiscal et social du micro-entrepreneur. N’oubliez pas de déclarer votre chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement selon l’option choisie.

Vous devez aussi respecter les seuils du régime auto-entrepreneur. Si votre chiffre d’affaires annuel dépasse 33 100 euros, vous perdez le bénéfice de ce régime !

Simplicité des formalités, charges réduites, le statut d’auto-entrepreneur présente donc de nombreux avantages pour débuter une activité de femme de ménage indépendante. En fonction de votre situation, vous pouvez en plus bénéficier de certains dispositifs d'aide à la création d’entreprise ! L’ACCRE auto-entrepreneur peut par exemple vous permettre d'être exonéré de cotisations sociales. 

Mise à jour : 19/06/2017

Rédaction : Robin Rouja, diplômé de la Toulouse School of Economics et spécialisé dans l'accompagnement des créateurs d'entreprises chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Déclarez-vous auto-entrepreneur en ligne !