07 août 2020

Les 4 étapes pour créer son Business plan
Temps de lecture : 4 min

Julian Chassé
Diplômé d’un Master 2 en finance, rédacteur indépendant.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Passage obligatoire pour toute entreprise souhaitant obtenir des financements ou des aides externes, la création d’un business plan est essentielle pour la clarification et la concrétisation de son projet. 

La rédaction et la présentation de ce document doivent permettre de vérifier son réalisme, mesurer sa maturité et surtout convaincre ses interlocuteurs de le soutenir. 

Comment construire et rédiger un bon business plan? Quelles sont les règles à suivre? Nous vous guidons sur les différentes étapes à suivre pour créer un business plan.

Créer un business plan

Pourquoi créer un business plan?

Au moment de créer un business plan, il faut avoir à l’esprit que l’objectif de ce document est de permettre à votre interlocuteur de pouvoir: 

  • Connaître les initiateurs du projet, leurs objectifs, leurs points forts et leurs motivations
  • Se rendre compte rapidement de la valeur ajoutée et du sérieux du projet à travers le produit ou le service commercialisé
  • Se positionner par rapport au projet

De ce fait, ce document se doit d’être soigné, concis, complet, structuré (parties, sous-parties), précis (citer les sources, justificatifs en annexe) et vendeur. Un lecteur non initié doit être capable de percevoir les points forts du projet tout en y cernant ses limites.

Comment créer son business plan?

Pour monter un business plan cohérent, il convient de respecter une certaine logique. Il n’y a pas de business plan parfait, mais plutôt une trame à suivre pour rassembler toutes les informations importantes. Voici les 4 étapes d’un business plan réussi. 

Étape 1 - La présentation générale du projet

La création d’un business plan commence toujours par la présentation succincte des grandes lignes du projet, de sorte à capter l’intérêt du lecteur et à lui donner envie de poursuivre sa lecture. L’executive summary qui ne devrait pas dépasser deux pages doit résumer le projet de manière accrocheuse en intégrant la nature et l’activité du projet, ses objectifs et son marché cible. C’est ce qui vous permettra, par ailleurs, de construire votre pitch en cas de présentation devant des investisseurs. 

Il est également important de présenter l’équipe fondatrice du projet en insistant sur l’expérience, la complémentarité et la valeur ajoutée de chacun par rapport au projet d’entreprise. N’hésitez pas à insister sur la personnalité des différents membres. Très souvent, un investisseur mise davantage sur l’équipe que le projet en lui-même !

A ce stade, votre interlocuteur doit comprendre les motivations qui vous ont incité à monter ce projet, les valeurs que vous revendiquez et les objectifs poursuivis.

Au moment de créer votre business plan, pensez à vous attarder sur la présentation générale du projet puisque si cette étape fait défaut, votre interlocuteur ne continuera pas sa lecture.

Étape 2 - La partie économique du business plan

A cette étape de la rédaction du business plan, il convient de rentrer plus spécifiquement dans les détails. On doit y retrouver plusieurs éléments: 

  • La présentation du business model et des produits/services proposés. En d’autres termes, il convient de définir comment l’entreprise partage de la valeur auprès des différentes parties prenantes.
  • L’étude de marché et ses conclusions. Il faut décrire le marché visé, ses caractéristiques, analyser l’offre (concurrence directe et indirecte), la demande (clientèle visée) et les avantages concurrentiels qui permettent de vous démarquer. On indique également les risques liés à l’environnement à travers des aspects politiques, économiques, sociologiques, technologiques, environnemental et légal (méthode PESTEL). C’est ici également que l’on peut indiquer les conclusions des potentiels sondages (qualitatifs ou quantitatifs) que vous avez pu mener au moment de rédiger le business plan.
  • L’estimation précise du chiffre d’affaires (CA) prévisionnel. Il est également important d’indiquer les moyens (corporels ou incorporels) et les acteurs nécessaires à la réalisation de ces prévisions.

Étape 3 - La partie stratégique du business plan

Au moment de créer son business plan, il est important de réfléchir aux différentes stratégies d’acquisition de la clientèle. Pour cela, il est indispensable de développer les points suivants:

  • La stratégie de communication et la stratégie marketing retenues pour pénétrer et se développer sur le marché. C’est ici notamment que l’on affirme ses décisions de mix marketing à savoir la politique de produit, prix, distribution et de communication. Concernant le développement de l’activité, il est nécessaire d’orienter l’argumentation sur l’image d’entreprise (charte graphique, discours commercial), les canaux de communication (internet, TV, radio), la segmentation du marché et le positionnement retenu sur celui-ci. 
  • Le choix de la structure juridique retenue et les contraintes qui y sont liées telle que la répartition des pouvoirs en fonction des parts attribuées à chaque membre, la domiciliation et tout autre information juridique liée au projet.

Étape 4 - L’analyse financière du business plan

La dernière partie du business plan concerne les prévisions financières traduisant la partie économique de votre projet. En fonction de votre activité, différents éléments seront à mettre en avant mais d’une manière générale on retrouve: 

  • Le plan de financement initial et à 3 ans: ce plan doit mettre en avant les capitaux nécessaires pour lancer le projet dans de bonnes conditions ainsi que ses besoins au cours du temps (établissement du besoin en fond de roulement - BFR). À ce stade, l’objectif du business plan est de mettre en avant l’évolution financière prévisionnelle à moyen terme de l’entreprise. Cela permet notamment d’apprécier la pérennité du projet.
  • Le plan de trésorerie sur 1 an (ou 12 mois): votre interlocuteur peut ici retrouver le prévisionnel de la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements financiers sur le court terme.
  • Le compte de résultat sur 3 ou 5 ans: cet élément financier permet d’attester de la rentabilité du projet sur le moyen terme.
  • Le tableau des investissements sur 3 ans: ce tableau doit recenser toutes les caractéristiques des investissements contractés (date d’acquisition, prix d’achat, durée d’amortissement, dotations annuelles d’amortissement, etc).
  • Le calcul du seuil de rentabilité: ce calcul permet de savoir à partir de quand votre business devient rentable en établissant son point mort, c’est-à-dire lorsque l’entreprise commence à faire des bénéfices (CA > charges).

Enfin, vous devez savoir comment analyser le business plan afin de pouvoir en corriger les imperfections.

Pour vous aider à créer votre business plan, prenez le temps de consulter notre fiche qui reprend en détail la structure du business plan.

Mise à jour: 07/08/2020

Rédaction : Julian Chassé, diplômé d’un Master 2 en finance, rédacteur indépendant.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Business plan

Recevoir les articles