27 août 2020

Ouvrir un site de vente en ligne: quelles sont les démarches?
Temps de lecture : 3 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir un site de vente en ligne

De nos jours, créer une boutique en ligne est un excellent moyen de faire du commerce. En effet, de plus en plus de Français se tournent vers le e-commerce pour des raisons de diversité, de simplicité et de prix. Si vous souhaitez ouvrir un site de vente en ligne, Legalstart vous explique tout ce que vous devez savoir.

ouvrir un site de vente en ligne

Ouvrir un site de vente en ligne pour quel produit?

Si vous ignorez comment ouvrir une boutique en ligne, mieux vaut commencer par le commencement: le produit. De fait, vous devez absolument réfléchir à ce que vous allez commercialiser. Le choix est vaste puisque vous pouvez ouvrir un site de vente en ligne de pratiquement tout (attention, la vente de tabac en ligne est totalement proscrite).

Prendre le temps de bien définir ce que vous allez vendre est important car cela va notamment influer sur le stockage des biens, le prix de vente et/ou les frais de port et même le cœur de cible de votre e-commerce.

Bon à savoir: se lancer dans le dropshipping peut être une bonne façon d’ouvrir un site de vente en ligne sans devoir gérer de stocks ou de livraisons.

Vous l’avez compris, ce n’est qu’une fois que vous avez clairement identifié le ou les produit(s) que vous comptez commercialiser que vous pouvez réellement vous demander comment ouvrir un site de vente en ligne.

Choisir un statut juridique pour ouvrir un site de vente en ligne

Pour ce qui est du statut juridique, ouvrir un site de vente en ligne ne demande pas davantage de démarches que d’ouvrir sa boutique traditionnelle. Mais comment ouvrir un site internet de vente avec le bon statut juridique? Cela dépend de votre projet et de si vous vous lancez seul ou avec des associés, vous avez le choix entre:

  • Créer une auto-entreprise: devenir auto-entrepreneur en e-commerce est très simple, mais votre chiffre d’affaires annuel est limité à 176.200€;
  • Créer une société à plusieurs (SAS ou SARL): plus complexes à créer que l’auto-entreprise, les sociétés vous protègent davantage juridiquement et ne vous limitent pas à un certain plafond de chiffre d’affaires;
  • Créer une société unipersonnelle (SASU ou EURL): ces sociétés sont les équivalents de la SAS et la SARL si vous comptez vous lancer seul.

Pour ouvrir son site de vente en ligne, il est recommandé d’opter pour une société si vous prévoyez une forte croissance. Certes la création est plus laborieuse, mais vous n’êtes pas limité par votre chiffre d’affaires et vous pouvez protéger vos biens personnels en cas de défaillance.

Par contre, si vous prévoyez des revenus moyens (dans le cadre d’une activité secondaire par exemple), la micro-entreprise est mieux adaptée. Votre responsabilité personnelle est engagée, mais tant que votre site internet ne vous demande pas un investissement conséquent vous profitez d’une gestion simplifiée.

Comment créer un site de vente en ligne?

Une fois que vous savez ce que vous allez commercialiser et quelle forme va prendre votre entreprise, il est temps de créer votre site. Sachez que plusieurs solutions existent pour créer un site e-commerce.

Selon vos connaissances vous pouvez plus ou moins déléguer la création de la plateforme, mais gardez à l’esprit que plus vous déléguez et plus cela coûte cher. De ce fait, si vous cherchez comment ouvrir une boutique en ligne gratuitement alors vous devez gérer entièrement la conception de votre site.

Pour ouvrir un site de vente en ligne à prix bas, vous pouvez aussi passer par un logiciel de création (Jimdo, Squarespace, Wizishop, Shopify, etc.) qui vous aide à choisir un design et les fonctionnalités les plus importantes.

Enfin, si vous investissez suffisamment vous pouvez engager une agence ou un développeur web pour s’occuper de la partie technique à votre place.

Astuce: notez qu’ouvrir un site de vente en ligne en délégant entièrement sa création peut vous permettre de vous concentrer sur d’autres aspects de votre projet (marketing, communication, etc.).

CNIL et CGV: quelles obligations pour ouvrir un site de vente en ligne?

La création d’un site de vente en ligne vous oblige à rédiger les Conditions Générales de Vente (CGV) et à tenir un registre des traitements de données personnelles. Pour remplir vos obligations, vous devez:

  • Rédiger les Conditions Générales de Vente e-commerce grâce aux explications de notre fiche pratique;
  • Produire un registre de traitement des données en précisant comment elles sont traitées, qui y a accès, quels types de données sont récupérés, etc.

Prenez garde aux sites qui vous expliquent comment créer une boutique en ligne et copient des CGV déjà rédigées. Effectivement, dupliquer les Conditions Générales de Vente d’un site est formellement interdit par la loi.

En définitive, les démarches pour ouvrir un site de vente en ligne ne sont pas complexes, mais elles réclament un certain savoir-faire. Pensez donc bien à réfléchir aux modalités de votre nouvelle e-boutique avant de vous lancer.

Mise à jour : 27/08/2020

Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir un site de vente en ligne

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Métiers dans le commerce

Recevoir les articles