En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
17 septembre 2019

Auto-entrepreneur: tout sur le prêt bancaire
Temps de lecture : 4 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Prendre RDV avec un Expert

Pour lancer une activité, il est généralement nécessaire d’acquérir du matériel, des matières premières, de trouver des locaux, etc. C’est pourquoi, avant de pouvoir mener à bien son projet professionnel, l’auto-entrepreneur doit souvent partir à la recherche de financement. 

Diverses méthodes de financement existent: love money, crowdfunding, aides et subventions, etc. Toutefois, le prêt auto-entrepreneur s’avère être la méthode de financement la plus recherchée. Définition, taux, modalités d’obtention, et prêt d’honneur, on vous dit tout sur le prêt professionnel pour les auto-entrepreneurs.


Prêt auto-entrepreneur

Qu’est-ce qu’un prêt professionnel auto-entrepreneur?

Bien souvent, se lancer sous le statut d’auto-entrepreneur implique de disposer d’une somme de départ pour couvrir les frais inhérents au démarrage de l’activité (achat de matériel, locaux, etc.).

Lorsque les économies personnelles des entrepreneurs ne sont pas suffisantes pour couvrir ces dépenses, le prêt auto-entrepreneur peut s’avérer être la méthode idéale pour financer la création de l’entreprise.

Le prêt auto-entrepreneur, ou emprunt, est un mécanisme par lequel une banque met une certaine somme d’argent à disposition de l’auto-entrepreneur pour lui permettre de lancer son projet. L’auto-entrepreneur est alors tenu de rembourser les sommes qui lui ont été prêtées. 

Attention, cette opération n’est généralement pas gratuite. L’auto-entrepreneur doit payer des intérêts sur les sommes empruntées. Ces intérêts représentent en moyenne de 0,5 à 5% de la somme empruntée.

Comment faire une demande de prêt auto-entrepreneur?

Pour obtenir un prêt auto-entrepreneur, il est indispensable de démontrer la solidité et le sérieux du projet. À ce titre, il est possible d’observer trois grandes étapes:

Etape 1- Exposer son projet  

L’auto-entrepreneur ne peut partir à la recherche de financement qu’à la condition que son projet soit formellement défini. Afin d’élaborer son projet et de pouvoir le présenter aux investisseurs, il lui est très fortement recommandé d’établir un business plan, à l’écrit.

La structure du business plan permet de dresser un aperçu à la fois clair, concis et convaincant du projet, tout en abordant des points variés tels que les produits et services, le marché visé, la clientèle concernée, le profit de l’entrepreneur ou encore la stratégie commerciale de l’entreprise. 

Les banques sont très frileuses lorsqu’il s’agit d’accorder des prêts bancaires auto-entrepreneur. C’est pourquoi, le business plan doit être rédigé de manière à rassurer les investisseurs quant à la viabilité et la rentabilité du projet. À ce titre, il ne faut pas hésiter à mettre en avant les points forts du projet.

Etape 2- Mettre au point un plan de financement cohérent

Aux yeux du banquier, le plan de financement est le document le plus important pour un auto-entrepreneur qui souhaite obtenir un prêt professionnel. En effet, ce tableau financier permet de déterminer les sommes dont l’entrepreneur a besoin pour lancer son projet et atteindre une certaine stabilité financière.

Pour que le plan de financement soit réussi, il est nécessaire que l’auto-entrepreneur fasse état de différentes sources de financement. En effet, il est très difficile d’obtenir un prêt auto-entrepreneur sans apport. Pour que la demande de prêt bancaire aboutisse, l’auto-entrepreneur doit apporter, en moyenne, 30 à 50% du total de ses besoins en financement. 

Bon à savoir: si votre épargne personnelle ne vous semble pas suffisante pour obtenir un prêt, pensez à vous tourner vers les aides pour les auto-entreprises

Etape 3- Faire preuve de motivation

La dernière étape d’une demande de financement auto-entrepreneur consiste à bien préparer son rendez-vous avec le banquier. 

C’est à l’issue de cet entretien que le banquier décidera d’accorder ou non un prêt à l’auto-entrepreneur. À ce stade, ce n’est plus seulement la solidité du projet qui compte puisque les qualités humaines entrent en jeu. Lors de ce rendez-vous, il est important de pouvoir anticiper les questions du banquier et de faire part d’une véritable détermination à mener le projet à bien.

Zoom sur le prêt d’honneur auto-entrepreneur: un prêt à taux zéro

Certains organismes d’aide à la création d’entreprise proposent des prêts d’honneur à destination des auto-entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire. C’est notamment le cas lorsque l’auto-entrepreneur ne dispose pas d’un apport personnel suffisant.

Le prêt d’honneur peut permettre à l’auto-entrepreneur d’obtenir un prêt d’un montant compris entre 2 000 et 20 000 euros. Il est particulièrement intéressant puisqu’il s’agit d’un prêt sans intérêt, on parle d’ailleurs parfois de prêt à taux zéro

Pour obtenir un prêt d’honneur, l’auto-entrepreneur doit généralement préparer un dossier de candidature et répondre à certaines conditions d’éligibilité. Son projet doit être en adéquation avec les objectifs de l’organisme prêteur: ainsi, certains organismes accordent des prêts aux projets innovants, tandis que d’autres ne financent que des projets susceptible de créer des emplois.


Vous êtes sur le point de monter votre auto-entreprise? Pour vous aider à atteindre une stabilité financière, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur la manière d’établir sa stratégie financière.

Mise à jour : 17/09/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches