Le business plan pour mesurer les équilibres économiques de la future entreprise

Nous vous le disions, le business plan est le document incontournable pour tous les créateurs d’entreprises. Base de dialogue avec les financeurs, carnet de route de l’entrepreneur, carte d'indentité de l'entreprise, il sert aussi à valider le modèle économique et à anticiper les différents équilibres de l’entreprise en construction. Comment? Pourquoi? LeBlogduDirigeant.com vous explique comment le business plan permet de mesurer les équilibres économiques de sa future entreprise.

Mini-sommaire:

1- Le business plan pour anticiper ses différents seuils 

2- Le business plan pour connaître les ratios clés de son secteur d’activité 

3- Le business plan pour choisir sa forme juridique 

4- Le business plan pour réaliser ses tableaux de bord de suivi de gestion 

5- Le business plan pour estimer le capital nécessaire au lancement de l’entreprise

                    boussole sur carte

Le business plan pour anticiper ses différents seuils

Les simulations financières sont au cœur du business plan. Elles permettent d’identifier le chiffre d’affaires minimum que l’entreprise devra réaliser pour:

  • couvrir ses dépenses incompressibles (remboursement d’emprunt, loyer, charges de personnel, impôts…)
  • créer un coussin financier pour faire face aux aléas ou pour réinvestir
  • rémunérer le(s) dirigeant(s)


 Anticiper ces différents seuils permet au jeune dirigeant de savoir exactement où en est la gestion de son entreprise, une fois celle-ci sur les rails, et, le cas échéant, de réajuster certains leviers (baisser certains coûts, augmenter son budget de prospection pour atteindre un nouveau seuil, etc.).

Le business plan pour connaître les ratios clés de son secteur d’activité

Pour présenter un business plan en accord avec les attentes des financeurs, il faut présenter des soldes intermédiaires de gestion cohérents par rapport aux moyennes sectorielles. Pour rentabiliser votre entreprise, vos objectifs de chiffres d’affaires (hypothèse optimiste, hypothèse pessimiste, seuils…) doivent, dans tous les cas:

  • être cohérents par rapport à votre modèle économique, notamment par rapport aux moyens de production, de distribution et de communication dont vous disposez
  • être cohérents par rapport aux conclusions de votre étude de marché
  • faire apparaître des soldes intermédiaires de gestion cohérents par rapport aux moyennes de votre secteur

Le business plan pour choisir sa forme juridique

Les simulations financières, cœur du business plan, permettent de choisir la forme juridique la plus adaptée à la structure financière de son entreprise. De l’auto-entreprise à l’entreprise individuelle, en passant par la SARL ou la SAS, chacun de ses statuts engendre des conséquences fiscales et sociales différentes. Chacun de ses statuts peut être parfaitement adapté à l’entreprise, ou non, selon le volume de ses charges et son modèle économique de manière générale.

              

Le business plan pour réaliser ses tableaux de bord de suivi de gestion

C’est en réalisant ses simulations financières que l’on prend conscience des indicateurs clés de la gestion d’entreprise. Le coût de revient unitaire est étroitement lié au taux de marge, par exemple. 
Autre exemple, la construction d’un chiffre d’affaires global implique de séparer les objectifs par produit et de pouvoir les comparer ensuite aux ventes réelles. Vous pourrez également observer le coût de votre stratégie commerciale. Ces premières réflexions financières permettent de construire des tableaux de bord de suivi de gestion adaptés aux contraintes qui seront rencontrées une fois l’entreprise démarrée.

Le business plan pour estimer le capital nécessaire au lancement de l’entreprise

Le plan de financement est le premier tableau qui compose les prévisions financières, cœur du business plan. Il liste l’ensemble des besoins nécessaires au démarrage de l’activité et évalue leur budget. Il donne une vision claire de l’investissement de départ et des ressources financières qui devront être mobilisées. Vous pouvez résumer ces prévisions dans l'introduction du business plan que l'on appelle l'executive summary.

 

Vous l’avez compris, l’aspect chiffré du business plan permet de prendre conscience des réalités économiques de l’entreprise. Réaliser des prévisions financières, et les suivre une fois l’entreprise sur les rails, permet au dirigeant de mesurer l’impact de ses décisions de gestion et d’effectuer des ajustements rapides. Il existe des logiciels permettant de simuler différents modèles économiques. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert-comptable dans cette étape! Il sera à même d’optimiser vos prévisions au vu des attentes des financeurs, de choisir la meilleure forme juridique pour créer votre entreprise et de valider avec vous le modèle économique le plus rentable. Un business plan est la première étape de concrétisation de votre projet et vous permettra de développer le réseau professionnel dont vous réviez.

 

Date de mise à jour: 07/05/2015

Rédacteur: Laurent Dufour, conseiller en création d'entreprise et rédacteur du Blog du Dirigeant.