Le business plan, outil d’échange avec les financeurs

La création d’entreprise nécessite la réalisation d’un business plan. L’exercice peut paraître rébarbatif aux yeux des entrepreneurs pressés de faire le grand saut. Il est pourtant primordial de prendre son temps, de faire le point au travers de ce document, d’autant que le business plan est l’outil principal de dialogue avec les financeurs. LeBlogduDirigeant.com vous explique pourquoi le business plan est le fil d’Ariane entre vous et vos potentiels partenaires et quels sont ses éléments clés pour l’obtention de financements.

Mini-sommaire:

1- Le business plan, qu’est-ce que c’est 

2- Le business plan, outil de dialogue avec les financeurs 

3- Les éléments clés du business plan 

4- L’étude de marché et la stratégie commerciale appuient les prévisions financières 

5- L’executive summary: la tendance chez les financeurs 

                City londres

Le business plan, qu’est-ce que c’est?

Le business plan est un document qui explique qui vous êtes, votre projet, son modèle économique. Il récapitule vos démarches de création d’entreprise, les valeurs que vous souhaitez souligner, votre cheminement de pensées, vos déductions, étape par étape, jusqu’à la conclusion, à savoir la rentabilité de votre projet.
 Le business plan est une sorte de "feu vert" pour passer l’action, ou de "feu rouge" si vous réalisez que le projet ne peut pas rencontrer le succès.

Le business plan, outil de dialogue avec les financeurs

Le business plan est évidemment primordial pour les financeurs potentiels, puisqu’ils participeront au projet. Il offre une vision qualitative et quantitative du projet, permettant au lecteur de comprendre le projet et de percevoir son possible développement. Qu’ils soient banques, sponsors ou réseaux d’investisseurs, eux aussi ont besoin de sécuriser leurs investissements. Eux aussi ont besoin d’un "feu vert".

Le business plan est bel et bien l’outil de dialogue incontournable pour susciter l’intérêt et rassurer. En outre, cela permet au dirigeant qui sommeille en vous de développer votre pitch.

Les éléments clés du business plan

Un business plan ne se réalise pas à la légère. Assurez-vous d’exprimer clairement les diverses informations qu’il comporte. Assurez-vous de faire passer le bon message! Pour cela, certains éléments doivent ressortir de manière claire, nette et synthétique!

  • La genèse du projet

D’où provient votre idée, comment à émergé le projet? Est-ce une passion, l’intuition d’une opportunité, une rencontre décisive? Comment avez-vous décidé de concrétiser votre idée en véritable projet?

  • Le projet et ses éléments forts

Formaliser son projet de création d’entreprise n’est pas si aisé qu’il n’y paraît. Combien de financeurs, à l’issue de la lecture d’un business plan ou d’un échange avec le porteur de projet, se demandent «mais que fait-il exactement?».

À vous d’être clair en résumant, en quelques phrases introductives:

    • le nom de votre entreprise
    • la nature de votre activité (pour être compréhensif, évitez les jargons techniques!)
    • la cible de clientèle que vous visez
    • l’offre que vous proposez: vos produits, vos prestations et la solution que vous apportez sur votre marché
    • votre avantage concurrentiel; ce petit (ou ce grand) plus que vous apportez sur votre marché, par rapport à vos concurrents

  • L'équipe fondatrice

La personnalité de l’entrepreneur, sa capacité à s’entourer des bonnes personnes comptent tout autant qu’un projet bien ficelé. Pour donner l’envie d’investir dans votre entreprise, la complémentarité des associés ou de votre équipe doit ressortir dans votre business plan.

  • Le modèle économique et la rentabilité du projet

Les prévisions financières représentent le cœur du business plan. Elles définissent un modèle économique, soit comment l’entreprise parviendra à être rentable. Les prévisions financières fixent des objectifs de chiffre d’affaires, notamment le minimum à dégager pour couvrir les frais de fonctionnement de l’entreprise et apporter un retour sur investissement aux financeurs (capacité à rembourser l’emprunt bancaire, à dégager un dividende aux investisseurs). Les prévisions financières définissent la forme juridique et le régime d’imposition les plus favorables à l’entreprise.

Pour ces raisons, les prévisions financières ne sont pas à réaliser à la légère! D’autant que chaque réseau (banques, investisseurs) analysent leurs propres ratios financiers pour définir si oui ou non le projet sera susceptible d’être financé. Ainsi, certains soldes intermédiaires de gestion doivent être représentatifs de ceux évalués dans le secteur d’activité visé, par exemple.

Nous conseillons de vous faire accompagner par un expert-comptable pour réaliser vos prévisions financières et définir avec vous le modèle économique adéquat.

              finance

L’étude de marché et la stratégie commerciale appuient les prévisions financières

Pour convaincre de la rentabilité de votre projet, pour appuyer vos prévisions, vous devez argumenter. Les déductions tirées de votre étude de marché, la stratégie commerciale que vous souhaitez déployer, doivent servir à appuyer vos prévisions de chiffre d’affaires et convaincre de la rentabilité du projet. Sachez tirer des conclusions de vos analyses et sachez les résumer!

Eh oui! Dans un business plan, toutes les étapes sont liées!

L’executive summary: la tendance chez les financeurs

En plus d’un document clair, net, précis et soigneusement rédigé, vous pouvez réaliser le fameux executive summary, soit le résumé opérationnel de votre business plan. Il reprendra les éléments forts de votre document, sur deux pages au maximum (telle est la règle du jeu dans la jungle des réseaux de financeurs). Il sera placé au début du business plan et donnera alors au lecteur une vision globale du projet. Cette présentation succincte doit interpeller le lecteur par sa clarté, sa simplicité et sa justesse et lui donner envie au d’en savoir plus. L’executive summary est devenu l’incontournable du business plan. Pensez-y!

 

Vous l’avez compris, le business plan est bien plus qu’une formalité pour obtenir des financements. Le business plan est bel et bien l’outil de dialogue principal avec les financeurs, qu’ils soient banquiers, réseaux d’investisseurs et même sponsors commerciaux. Pour optimiser vos chances de réussites, faites-vous accompagner dans vos démarches!

 

Date de mise à jour: 18/05/2015

Rédacteur: Laurent Dufour, conseiller en création d'entreprise et rédacteur du Blog du Dirigeant.