05 mai 2021

Reprise d’une entreprise: le guide pour se lancer
Temps de lecture : 4 min

Marion de Bary
Diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Bénéficier d’une clientèle déjà existante, d’une réputation déjà établie, de locaux et de contrats signés, la reprise d’entreprise présente de nombreux avantages. Toutefois, cette opération représente également certains risques qu’il faut anticiper et prévoir. 

Reprendre une entreprise: comment faire? Quels sont les avantages et les inconvénients de la reprise d’entreprise? Ou trouver une entreprise à racheter? Comment reprendre une entreprise étape par étape? Quelles sont les aides? On répond à toutes ces questions pour vous aider.

Reprise d’une entreprise: définition

La reprise d’entreprise est une opération très courante. Elle peut s’effectuer par l’achat des parts sociales par le repreneur d’entreprise ou par la création d’une entreprise ou d’une holding pour l’achat du fonds de commerce. Il existe différents types de reprise d’entreprise comme: 

  • La reprise d’une entreprise familiale: La reprise d’une entreprise familiale peut représenter de nombreux avantages économiques, fiscaux et sociaux pour un entrepreneur. L’entrepreneur récupère en général une activité pérenne et a de ce fait moins de chance d'échouer. En revanche, avant de reprendre une entreprise familiale, il ne faut pas hésiter à faire un bilan de compétences pour s’assurer d’être capable d’effectuer cette reprise ou encore travailler un temps dans l'entreprise avant.

Bon à savoir: une reprise d'une entreprise familiale fonctionne si les relations de famille sont mises au clair et saines.

Les avantages et inconvénients de la reprise d’entreprise

Le rachat d’entreprise présentes de nombreux avantages:

  • Une réputation et une clientèle établie; 
  • Des accords signés avec des fournisseurs et partenaires; 
  • Une structures déjà existante: locaux, salariés, matériel, etc.. 
  • Etc.. 

La reprise d’entreprise peut également présenter quelques inconvénients comme: 

  • Difficultés avec des prestataires, fournisseurs qui refuse de continuer les contrats; 
  • Difficultés avec les salariés aux regard des relations avec l’ancien gérant; 
  • Passation de pouvoir avec l’ancien gérant mal effectuée ou conflictuelle; 
  • Etc.. 

Où trouver une entreprise à racheter?

Vous disposez de plusieurs solutions pour trouver l’entreprise que vous souhaitez racheter. D’une part, en parler autour de vous est très important. Votre réseau personnel et professionnel reste votre plus grande force pour trouver une entreprise qui vous ressemblera. 

D’autre part, vous pouvez utiliser des plateformes de recherche ou des outils nationaux d’annonce de cession qui recensent les sociétés à reprendre (Entreprendre dans l’artisanat, Transentreprise, Cédant et Repreneurs d’Affaires, etc).

Quelles sont les étapes de la reprise d’une entreprise? 

Pour reprendre une entreprise, plusieurs étapes sont à respecter. Voici un tableau récapitulatif des étapes de la reprise d’entreprise: 

Étapes de la reprise d’entreprise 

Déroulement des étapes 

Recherche de l’entreprise à racheter 

Selon les opportunités que vous avez, il faut commencer par définir le profil de l’entreprise que vous voulez racheter. Cette recherche peut se baser sur plusieurs critères dont le secteur d’activité, la zone géographique souhaitée ou encore la taille de l’entreprise recherchée. 


Bon à savoir: La recherche peut être compliquée par le fait que ces transactions ne sont pas souvent publiques ou le sont au dernier moment (les cédants peuvent choisir de rester discrets pour que la cession n'ait pas d'impact négatif sur leur réputation). Il faut donc faire appel à votre réseau personnel et professionnel et être très actif dans vos recherches. 

L’analyse de l’entreprise à racheter

Cette phase comprend en général un entretien avec le gérant de l’entreprise à racheter et l’analyse d’un certain nombre d’informations au sujet de l’entreprise comme une présentation de son activité, ses points forts et ses points faibles.


Bon à savoir: Une lettre d’intention peut être rédigée durant cette étape du rachat de société. 

L’évaluation de l’entreprise à racheter 

Pour pouvoir évaluer l’entreprise à racheter, vous pouvez réaliser un audit d’acquisition afin d’obtenir une idée de la valeur de l’entreprise et de pouvoir entamer les négociations.

L’établissement du plan de reprise de l’entreprise 

Le plan de reprise doit comporter, d’une part, le montage juridique du rachat (achat du fonds de commerce, création d’une holding, achat progressif des titres, etc..) et d’autre part, des précisions sur le rachat de l’entreprise telles que les modalités de paiement. 


Bon à savoir: le rachat d’une entreprise est une opération complexe qui nécessite l’accompagnement d’un professionnel. 

La signature du protocole d’accord 

La protocole d’accord est un document juridique qui reprend l’ensemble des négociations des deux parties. Une fois que vous êtes d’accord sur les points importants de la reprise comme le prix, la date ou les modalités, vous pouvez signer ce protocole. 

La signature définitive de la vente 

La dernière étape du rachat d’une entreprise est la signature de la vente. A la suite de cette signature, les fonds peuvent être débloqués, le paiement du prix effectué et la passation de l’ancien au nouveau gérant être programmée. 

Quelles sont les aides pour la reprise d‘une entreprise? 

Pour reprendre une entreprise, plusieurs modes de financement sont possibles. Vous pouvez utiliser des ressources personnelles, faire appel à votre réseau par le biais de financement participatif (processus de “love money”) mais également bénéficier de différentes aides financières de l’État:

  • L’ARE (l’aide au retour à l’emploi): il est possible que vous puissiez bénéficier de cette aide lorsque vous êtes demandeur d’emploi. 

Bon à savoir: Vous pouvez maintenir totalement ou partiellement le versement de votre ARE pendant le lancement de votre activité. 

  • L’ARCE (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise): il s’agit également d’une aide financière destinée aux demandeurs d’emploi ayant droit à des indemnités chômage.
  • L’ACRE (aide à la création ou à la reprise d’entreprise): il s’agit d’une exonération totale ou partielle des cotisations sociales 

N’hésitez pas à utiliser notre outil pour voir si vous êtes éligible à l’ACRE: 

Ces aides peuvent être des moyens de financement supplémentaires pour vous lancer dans votre activité. 

Vous savez désormais comment racheter une entreprise! 

Mise à jour: 05/05/2021
Rédaction : Marion de Bary, diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Reprise d'entreprise

Recevoir les articles