30 avril 2021

Obtenir un crédit immobilier en auto-entrepreneur : mythe ou réalité?
Temps de lecture : 4 min

Marion Cluptil
Diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Devenir auto-entrepreneur

Pour beaucoup, devenir auto-entrepreneur ou tout simplement devenir indépendant, implique de faire une croix sur l’accès à la propriété. Il est vrai que faire un prêt immobilier quand est auto-entrepreneur peut vite se transformer en parcours du combattant. 

Pourtant votre statut d’auto-entrepreneur n’est pas nécessairement un frein à l’obtention d’un prêt immobilier ! Voici donc un point complet sur les règles applicables et les bonnes pratiques pour concilier votre statut d’auto-entrepreneur et crédit immobilier.

Pourquoi est-ce parfois difficile d’obtenir un crédit immobilier en auto-entrepreneur?

Les auto-entrepreneurs peuvent avoir l’impression qu’il est plus difficile pour eux d’accéder à un crédit immobilier que pour les salariés en CDI.

Cela s’explique principalement par le fait que le statut d’auto-entrepreneur est souvent considéré comme un profil à risque par les banques.

En effet, contrairement à un salarié, le salaire de l’auto-entrepreneur (ou plutôt ses revenus) sont fluctuants et les premières années sa capacité d’emprunt peut être relativement faible le temps qu’il se constitue une clientèle pérenne.

D’autre part, contrairement à un dirigeant d’entreprise, il ne peut pas présenter de documents comptables tels un bilan pour démontrer la solidité financière de son affaire.

Toutefois, auto-entrepreneur et crédit immobilier ne sont pas nécessairement incompatibles.

Comment avoir un crédit immobilier en étant auto-entrepreneur?

Les banques pouvant être plus réticentes à prêter une importante somme d’argent à un auto-entrepreneur, il est important de bien préparer votre demande d’emprunt bancaire et d’envisager les différentes garanties possibles pour rassurer votre banquier.

1- Constituer un dossier de demande de crédit immobilier solide quand on est auto-entrepreneur

De manière générale, les banques demandent les justificatifs de revenus de votre activité d’auto-entrepreneur des trois dernières années. Il est donc recommandé de prévoir une copie de vos déclarations de chiffre d’affaires sur cette période, qu’elles soient mensuelles ou trimestrielles.

Votre domaine d’activité est également pris en compte par la banque lors de l’analyse de votre dossier. L’objectif est de déterminer s’il est suffisamment porteur pour vous permettre de dégager des revenus croissants sur les prochaines années.

D’autre part, pour soutenir votre demande de prêt immobilier en tant qu’auto-entrepreneur, il est préférable de pouvoir justifier d’une situation financière saine. Cela implique notamment de pouvoir présenter des relevés bancaires ne présentant pas de découvert ou du moins aucun dépassement du montant autorisé, et un nombre limité de crédit à la consommation.

Enfin, la constitution d’un apport personnel est quasiment inévitable pour obtenir un crédit immobilier quand on est entrepreneur. Cet engagement démontre notamment votre capacité à dégager de l’épargne.

En résumé, pour soutenir votre demande de crédit immobilier et mettre toutes les chances de votre côté, votre dossier doit comporter les pièces suivantes :

  • les déclarations de chiffre d’affaires des 3 dernières années ;
  • les déclarations de revenus des deux dernières années ;
  • les relevés bancaires de votre compte dédié à votre auto-entreprise et de vos comptes personnels sur les 6 derniers mois ;
  • l’apport personnel compris entre 10 et 30 % du montant global du projet d’achat immobilier.

Ensuite, comme pour tout dossier de demande de crédit immobilier, vous devrez fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile et un compromis de vente le cas échéant.

2- Les garanties à envisager pour faciliter l’accord de prêt

En complément des éléments apportés à la banque démontrant votre capacité à assumer les charges attenantes à un emprunt bancaire pour l’acquisition d’un bien immobilier, les garanties apportées peuvent être un bon moyen de finir de convaincre votre banque.

Parmi les garanties envisageables, nous pouvons citer à titre d’exemple :

  • l’hypothèque du bien financé ;
  • l’assurance emprunteur ;
  • un organisme de caution mutuelle ;
  • le nantissement d’une assurance-vie.

Par ailleurs, contracter un crédit immobilier à deux, c’est-à-dire avec un co-emprunteur qui est salarié en CDI permet de sécuriser la transaction aux yeux de la banque.

Crédit immobilier pour auto-entrepreneur : quelle banque choisir?

En principe, n’importe quelle banque peut convenir à un auto-entrepreneur pour obtenir un crédit immobilier.

Toutefois, toutes les banques en ligne n’ont pas les accréditations nécessaires pour revendiquer le statut d’établissement prêteur. Dès lors, s’orienter vers les banques traditionnelles s’avère souvent inévitable.

Dans un premier temps, vous pouvez vous adresser à l’établissement bancaire dans lequel vous détenez votre compte bancaire d’auto-entrepreneur ou votre compte personnel. Si les réponses apportées ne vous conviennent pas, vous pourrez toujours vous tourner vers d’autres banques.

Toutefois, certaines banques proposent des crédits immobiliers spécifiques pour les auto-entrepreneurs. N’hésitez pas à établir un comparatif.

Prêt immobilier et auto-entrepreneur ne sont donc pas toujours incompatibles. Il faut avant tout bien préparer votre projet pour convaincre la banque de vous faire confiance en lui démontrant que le risque est limité. Pour faciliter vos démarches, vous pouvez faire appel aux services d’un courtier en crédit immobilier.

Mise à jour : 30/04/2021

Rédacteur : Marion Cluptil, diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Devenir auto-entrepreneur

Télécharger gratuitement notre guide Auto-entrepreneur, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Auto-entrepreneur Télécharger le guide