Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

    Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
    Créer une entreprise
    Fiches pratiques Créer une entreprise Business plan Minimum viable product (MVP) : Tout savoir

    Minimum viable product (MVP) : Tout savoir

    Business plan
    J T

    Jules Tabary

    Diplômé d’un Master 1 Droit fiscal à l'Université Catholique de Lille. 


    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Dans le cadre du processus de conception d’un produit, le MVP “minimum viable product” est un élément indispensable lorsque l’on veut créer son entreprise.

    Définition du minimum viable product, les étapes de sa mise en œuvre et les différents exemples de MVP, Legalstart vous apporte un éclaircissement sur cette notion.

    Minimum viable product (MVP) : définition

    Le minimum viable product appelé en français “produit minimum viable” est une version minimaliste d’un produit.

    Cette méthode est utilisée lors du lancement d’un nouveau produit. C’est une stratégie de développement d’un produit. Il permet d’avoir l’appréciation des clients sur le produit et le cas échéant, d’envisager une amélioration ou modification du produit.

    En règle générale, on utilise le MVP lors du lancement d’un projet de création d’entreprise.  

    Le MVP va permettre de tester la viabilité d’une idée de produit. Il permet de passer d’une idée à une opportunité d’affaire.

    En cas de retour positif des clients, l’entreprise a toutes les chances d’attirer le plus grand nombre de clients.

    Quelles sont les étapes pour mettre en place un MVP ?

    La méthode du minimum viable product intervient après la phase de “proof of concept” et de prototype.

    Ainsi au même titre que pour la phase de “Proof of concept”, le MVP se met en œuvre en cinq phases :

    • Transformation d’une idée en prototype de produit : dans cette phase, on va chercher à créer très rapidement un prototype pour le confronter aux attentes des clients.

               Exemple : il peut s’agir d’une maquette ou de landing page.

    • Sélection d’un échantillon représentatif de la clientèle : l’entreprise va déterminer au préalable les clients potentiels susceptibles d’être intéressés par le produit.

    • Test du prototype auprès de l’échantillon :

    • Collection et analyse des retours client : il s’agit de l’étape primordiale du MVP, le but de cette méthode étant de collecter des avis sur un nouveau produit. Une fois que l’on a collecté l’ensemble des retours, il faudra les analyser. Il s’agit du premier pas vers la dernière phase du Minimum viable product.

    • Prendre les décisions en fonction des résultats : selon les réponses apportées par l’échantillon de clients, il est possible d’envisager différents scénarios.

    Soit les avis sont positifs, dans ce cas-là, l’entrepreneur peut mettre en œuvre son projet de produit innovant.

    Soit les avis sont négatifs, dans cette situation, il faudra sûrement se réorienter vers un projet différent. Il faudra tirer les conséquences de cet échec.

    Bon à savoir : en cas de retour négatif, cela ne veut pas forcément dire que le produit pose problème. En effet, l’échantillon sélectionné peut ne pas représenter les clients potentiels pour ce produit.

    Minimum viable product : exemple

    Lorsque l'on parle de MVP (Minimum viable product), l’exemple le plus parlant est celui de la fabrication de la voiture.

    Pour la clientèle potentielle, le besoin est de partir d’un point de départ pour arriver à un point d'arrivée.

    L’idée est de tester différents produits pour savoir lequel correspond le mieux aux attentes des clients.

    On va d’abord tester des produits faciles à créer à l’image du vélo, des rollers ou de la trottinette. Pour arriver vers le produit répondant à toutes les attentes de l’échantillon de clientèle. Dans cet exemple, il s’agira de la voiture.

    Maintenant que vous avez toutes les informations concernant la méthode du minimum viable product, vous pouvez oser entreprendre en toute tranquillité !

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
    J T

    Jules Tabary

    Diplômé d’un Master 1 Droit fiscal à l'Université Catholique de Lille. 

    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Fiche mise à jour le

    Commencer les démarches

    Créer une entreprise