09 juillet 2020

Devenir plaquiste auto-entrepreneur: obligations et démarches
Temps de lecture : 4 min

Sami Messabhia
Diplômé de l'Université Toulouse I Capitole. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencez les démarches

Le métier de plaquiste peut être exercé en tant que salarié mais également sous le statut d’auto-entrepreneur. Vous souhaitez vous lancer en tant que plaquiste auto-entrepreneur et donc créer votre propre entreprise de BTP? Vous vous interrogez sur les tarifs à pratiquer? Sur les démarches à effectuer? On récapitule l’ensemble des points à connaitre avant d’ouvrir son entreprise de plaquiste auto-entrepreneur.

plaquiste auto entrepreneur

Pourquoi choisir l’auto-entreprise pour devenir plaquiste?

Le plaquiste a pour mission l’aménagement, l’isolation et la décoration des espaces intérieurs d’un bâtiment: il peut intervenir sur des chantiers de constructions neuves, de rénovation ou encore sur la restauration de monuments historiques.

Il peut travailler aussi bien pour des particuliers que pour des professionnels mais également pour des collectivités.

Ainsi, il peut choisir de se spécialiser:

  • Dans les petits chantiers individuels qui favorisent la polyvalence;
  • Dans certains revêtements industriels pour travailler sur de gros chantiers spécifiques;
  • Dans le domaine culturel;
  • Ou encore dans le domaine des transports.

Le statut d’auto-entrepreneur est particulièrement intéressant pour vous lancer dans l'activité de plaquiste. En effet, ce statut juridique présente l’avantage de la simplicité, et cela dès la création de votre entreprise puisqu’une simple déclaration suffit. Vos obligations comptables sont également simples à gérer: il faut seulement tenir un livre de recettes et de dépenses et conserver les justificatifs. Le statut d’auto-entrepreneur vous permet de gagner en souplesse dans vos horaires, et peut même être utilisé pour exercer une activité complémentaire. 

Le régime micro-social qui y est lié est également simplifié et indexé à votre chiffre d’affaires. Les avantages liés à la fiscalité de l’auto-entrepreneur peuvent également vous intéresser. 

Peut-on devenir auto-entrepreneur plaquiste sans diplôme?

Par principe, le plaquiste qui souhaiterait devenir auto-entrepreneur doit être titulaire d’un diplôme. Plusieurs formations permettent d’apprendre le métier de plaquiste, en apprentissage ou en formation initiale:

  • CAP plâtrier plaquiste, 
  • BEP finition, plâtre et préfabriqués,
  • Mention complémentaire (MC) plaquiste,
  • Bac pro Aménagement et finition,
  • BTS Aménagement et finition,
  • AFPA : Titre professionnel plaquiste.

Cette exigence peut être mise à l’écart si le plaquiste justifie d’une expérience minimale de 3 ans: ainsi, vous pouvez donc tout à fait être plaquiste auto-entrepreneur sans diplôme.

Quelles sont les démarches pour devenir plaquiste auto-entrepreneur?

Pour devenir auto-entrepreneur, le plaquiste doit effectuer les démarches suivantes:

  • Compléter la déclaration d’auto-entrepreneur (déclaration P0) en ligne;
  • Joindre une photocopie de sa pièce d’identité et un justificatif de domicile;
  • Joindre un justificatif de qualification professionnelle.

D’autres obligations et démarches s’appliquent pour devenir plaquiste auto-entrepreneur.

Ainsi, pour exercer cette profession, le plaquiste doit souscrire une assurance RC décennale plaquiste afin de couvrir les dommages  qui pourraient être causés sur un chantier sur une période de 10 ans ; celle-ci doit être souscrite avant le commencement du chantier. Le montant de cette garantie est défini selon le chiffre d’affaires du professionnel.

En cas de non-respect de cette obligation, le plaquiste auto-entrepreneur encourt une amende de 75.000 euros et un an d’emprisonnement.

Bon à savoir: pendant longtemps, l’auto-entrepreneur devait effectuer un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des métiers et de l’artisanat pour obtenir son immatriculation au répertoire des métiers. Sachez que depuis le 24 mai 2019, ce stage n’est plus obligatoire et se fait uniquement sur la base du volontariat.

Quels tarifs pratiquer en tant qu’auto-entrepreneur plaquiste?

Une fois les conditions remplies et les démarches effectuées, le plaquiste auto-entrepreneur pourra alors lancer son activité.

Dès lors, il aura à déterminer ses tarifs. Le plaquiste auto-entrepreneur peut opter pour: 

  • Un tarif horaire: il s’agit de la solution la plus répandue et les prix moyens pratiqués varient entre 30 et 40€/heure ; 
  • Un tarif au mètre carré.

En toute hypothèse, la tarification doit comporter le coût de la main d’oeuvre, le coût horaire, les prestations forfaitaires mais aussi les frais de déplacements ou encore les modalités de facturation.

Par ailleurs, le plaquiste auto-entrepreneur doit, le plus souvent, établir un devis auto-entrepreneur. En effet, le devis devient obligatoire pour toute prestation de plus de 150 euros. Ce document détaille le type de prestation qui sera effectuée auprès du client. Il vaut contrat entre le client et l’artisan dès sa signature. 

Important: vous devez indiquer le numéro de l’assurance professionnelle, les coordonnées de la compagnie d’assurances et la couverture géographique de l’assurance sur les devis que vous réaliserez.

Pour vous aider à dresser votre premier devis, n’hésitez pas à vous appuyer sur notre exemple de devis de plaquiste auto-entrepreneur.

Attention: il s’agit d’un devis sans TVA. Si vous êtes assujetti à la TVA, n’oubliez pas:

  • D’ajouter une colonne indiquant la TVA,
  • D’indiquer le montant totale HT et TTC,
  • De supprimer la mention concernant l’article 293 B du CGI.

devis auto-entrepreneur


Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre guide de l’auto-entrepreneur !

Mise à jour: 09/07/2020

Rédaction : Sami Messabhia, diplômé de l'Université Toulouse I Capitole. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencez les démarches

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Métiers BTP

Recevoir les articles