22 juillet 2020

Quelles sont les démarches pour ouvrir une salle de sport?
Temps de lecture : 4 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir une salle de sport

Avec près de 4.500 clubs de sport et presque 6 millions d’adhérents, les clubs de fitness et de musculation ont de beaux jours devant eux dans l’Hexagone. Si vous souhaitez vous lancer dans ce secteur, mais que vous ne savez pas comment ouvrir une salle de sport, on vous explique comment préparer votre projet. Faut-il passer par la création d’une SAS ou par le statut d’auto-entrepreneur? Quel est le prix pour ouvrir une salle de sport? Vaut-il mieux créer une nouvelle salle ou en reprendre une? Toutes les réponses sont dans cette fiche pratique.

ouvrir une salle de sport

Qui peut ouvrir une salle de sport?

Avant de vous demander comment ouvrir une salle de sport, vous devez savoir si vous pouvez ouvrir votre propre club. En France, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique pour monter sa salle de sport. Mais attention, cela ne signifie pas que créer une salle de fitness et/ou de musculation ne demande aucune compétence.

Bon à savoir: si vous souhaitez également devenir coach sportif, un diplôme d’État est obligatoire pour pouvoir exercer, même dans votre propre salle.

En premier lieu, il vous faudra de bonnes connaissances en gestion, que ce soit pour l’achat et l’entretien du matériel, la gestion des plannings ou le choix des activités proposées.

Par la suite, un fort intérêt pour les sports en salle comme le CrossFit, la musculation, la danse ou le fitness est indispensable. Cela doit aussi s’accompagner d’une connaissance des “bonnes” pratiques en salle afin de faire progresser votre public quel que soit son niveau. C’est en réunissant ces conditions que vous pourrez transformer votre passion en business afin d’ouvrir une salle de sport dans les meilleures conditions.

Sous quel statut ouvrir sa salle de sport?

Pour ouvrir une salle de sport, vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques. Toutefois, le statut de micro-entrepreneur est à éviter, car même s’il est très simple à créer, il limite considérablement votre activité (notamment en plafonnant votre chiffre d’affaires annuel à 72.500€).

Ainsi, n’hésitez pas à vous tourner vers la création d’une société. Pour cela, vous pouvez choisir:

  • Une SAS (Société par Actions Simplifiée) ou une SARL (Société à Responsabilité Limitée) qui ont l’avantage de faciliter la gestion de votre salle de sport et de vous permettre de vous associer et d’embaucher sans difficulté;
  • Une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) qui vous offre les mêmes avantages, mais vous permet de diriger seul votre entreprise tout en limitant la responsabilité aux biens professionnels en cas de déficit.

Astuce: avant d’ouvrir une salle de sport, profitez de notre outil pour vous aider dans le choix de la forme juridique de votre future entreprise.

Franchise, création ou reprise: comment ouvrir sa salle de sport?

Au-delà du choix du statut de l’entreprise, il faut savoir comment ouvrir une salle de CrossFit, de musculation ou de fitness. Les trois méthodes les plus répandues sont:

  • L’intégration à une franchise. Cette méthode vous permet de profiter d’une expérience solide et de la notoriété d’une marque déjà bien implantée. En revanche, tenir une salle de sport franchisée n’est pas idéal si vous souhaitez créer un lieu unique;
  • La création d’une salle de sport. Créer un club à partir de rien permet de tout gérer de A à Z afin d’ouvrir une salle de sport à son image. Cependant, l’investissement de départ doit être très important pour financer le local, les machines, les travaux et autres;
  • La reprise d’un club. Reprendre une salle déjà existante est une bonne façon de démarrer en disposant directement d’un local, de machines et d’une clientèle fidèle. Néanmoins, la reprise d’un club (ou de son fonds de commerce) suppose d’avoir un apport important, mais aussi d’être très vigilant sur l’état de ce que vous reprenez.

On peut résumer les avantages et les inconvénients des différentes méthodes pour ouvrir une salle de sport par le tableau suivant:

Méthode

Avantages

Inconvénients

Franchise

Possibilité de bénéficier de l’expérience et de l’image de la franchise.

  • Paiement d’une redevance importante au franchiseur;
  • Impossible d’ouvrir une salle de sport unique.

Création

Possibilité de mener le projet de bout en bout pour ouvrir un lieu unique

  • Acquisition de clientèle difficile;
  • Gestion totale du projet pouvant s’avérer complexe.

Reprise

  • Récupération d’une salle déjà opérationnelle;
  • Récupération de la clientèle.
  • Apport important;
  • Possibilité de récupérer des biens en mauvais état.

Combien coûte l’ouverture d’une salle de sport?

Sans surprise, ouvrir une salle de sport à un prix assez conséquent. Les dépenses à prévoir en priorité concernent l’aménagement du lieu (accès aux vestiaires et aux douches, aération des pièces, etc.)

Par la suite, vient le prix de l’équipement qui prend en compte:

  • La qualité du matériel;
  • La fiabilité des machines;
  • La diversité des appareils.

Enfin, vous devez prévoir un budget lié aux frais de fonctionnement de votre club comme l’électricité, l’eau, l’entretien des équipements, le ménage, etc.

Mais alors, combien coûte une salle de musculation, de fitness ou de CrossFit? Selon la localisation, l’équipement et la surface, on estime que le prix pour ouvrir une salle de sport varie entre 150.000€ et 250.000€. Puisque le coût s’avère relativement élevé, n’hésitez pas à compléter votre apport personnel avec une aide financière à la création d’entreprise.

Mise à jour : 22/07/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir une salle de sport