Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

    Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
    Devenir coach sportif
    Fiches pratiques Exercer un métier Services à la personne Devenir coach sportif : formation, forme juridique, coût.

    Devenir coach sportif : formation, forme juridique, coût.

    Services à la personne
    R R

    Robin Rouja

    Diplômé de la Toulouse School of Economics et spécialisé dans l'accompagement des créateurs d'entreprises.

    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Devenir coach sportif, c’est faire de votre passion un métier ! L’enseignement d’une activité physique ou sportive (APS) étant règlementé, il est nécessaire de suivre quelques étapes avant de pouvoir vous lancer.

    Quelles sont les formations reconnues par l’État ? Comment obtenir votre carte professionnelle ? Quelle structure juridique est la plus avantageuse pour créer votre entreprise de coaching ? On vous explique tout.

    Quelles formations pour devenir coach sportif ?

    Que vous exerciez de manière habituelle, saisonnière ou occasionnelle, vous devez être titulaire d’un diplôme ou d’un certificat reconnu pour enseigner une activité sportive contre rémunération.

    Ainsi, pour devenir coach sportif, vous devez impérativement suivre une formation.

    Il s’agit d’une obligation légale garantissant votre compétence en matière de sécurité à l’égard des pratiquants de votre activité.

    Quel diplôme pour être coach sportif en France ?

    Toutes les formations reconnues sont inscrites au répertoire national des certifications professionnelles. Les qualifications requises peuvent varier en fonction de l’activité que vous souhaitez enseigner.

    Les formations les plus classiques pour devenir entraîneur sportif sont :

    • Le BP JEPS (Brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport) : il s’agit d’un diplôme de niveau IV. Cette formation de 9 à 12 mois couvre l’ensemble du champ de compétence de l’activité choisie. Ce diplôme est accessible en formation initiale ou en formation continue. Pour les coachs sportifs, il est recommandé d’être titulaire d’un BP JEPS spécialité Éducateur sportif mention activités de la forme.

    • Le DE JEPS (Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport). Il s’agit d’un diplôme de niveau III. Il vous permet d’enseigner dans des disciplines visant non seulement la remise en forme, mais également la performance (compétitions locales, nationales, etc.). Cette formation est intéressante, si vous souhaitez approfondir vos connaissances concernant un métier.

    • Le CQP ALS (Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisir Sportif). Il s’agit du premier niveau de qualification vous permettant d’encadrer une activité physique. Ce diplôme multisports est ouvert aux personnes de 16 ans, à condition d’avoir 18 ans à la date de votre certification.
    • Une Licence STAPS (Sciences et techniques des Activités Physiques et Sportives), diplôme de niveau II. Il existe différentes mentions permettant de vous spécialiser.

    Bon à savoir : à l’issu de l’obtention de votre 2ᵉ ou 3ᵉ année, vous pouvez demander à votre université de vous délivrer une attestation pour exercer la profession de coach sportif.

    À noter : les diplômes et certificats reconnus peuvent être délivrés par des organismes publics ou privés. Si vous êtes à la recherche d’un organisme public, adressez-vous au CREPS (Centre de ressource, d’expertise et de performance sportive). Si vous passez par un organisme privé pour devenir coach sportif, veillez à ce que le titre délivré soit bien inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

    Comment faire reconnaître votre diplôme étranger ?

    Tant que votre diplôme n’est pas reconnu en France, vous ne pouvez pas obtenir votre carte professionnelle, ce qui vous empêche d’exercer votre activité de coach sportif.

    Pas d’inquiétude, il est possible de faire admettre votre diplôme étranger en équivalence. Vous pouvez procéder en ligne via le site de l’ARQUEDI. Une commission se réunit tous les mois pour examiner les demandes et délivrer les équivalences.  

    Vous recevrez votre réponse par courrier. Deux situations s’offrent à vous :

    • si cette réponse est positive, vous obtiendrez votre carte professionnelle d’éducateur sportif ;
    • si la réponse est négative, vous devrez vous rapprocher d’un organisme de formation pour acquérir les connaissances nécessaires.

    Peut-on devenir coach sportif sans diplôme ?

    Les coachs sportif recevant une rémunération en contrepartie de son activité, doivent nécessairement être diplômés. Ce diplôme est indispensable quand bien même vous exercez votre profession en tant qu’auto-entrepreneur.

    Attention  : si vous exercez la fonction d’entraîneur sportif sans diplôme vous risquez une amende de 15.000€ et 1 an d’emprisonnement.  

    Comment obtenir sa carte professionnelle pour devenir coach sportif ?

    Une fois votre diplôme en poche, il est nécessaire de déclarer votre activité à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) pour obtenir votre carte professionnelle d’éducateur sportif.

    Vous pouvez faire votre demande en ligne via la plateforme EAPS ou par courrier adressé à la DDCS de votre département, en remplissant un formulaire Cerfa n°12699*03. Les pièces justificatives suivantes sont à fournir pour devenir coach sportif  :

    • Une copie de votre pièce d’identité recto verso ;
    • Une copie de votre/vos diplôme(s) ;
    • Une photo d’identité ;
    • Un certificat médical de non contre-indication à la pratique et à l’encadrement des activités physiques ou sportives concernées, de moins d’un an.

    La DDCS vous délivre en retour votre carte professionnelle. Cette déclaration est à renouveler tous les 5 ans.

    Devenir coach sportif : salarié ou indépendant ?

    Exercer le métier de coach sportif en tant que salarié 

    Si vous exercez votre activité comme salarié, vous bénéficiez des infrastructures et de la clientèle de votre employeur.

    Ainsi, en tant que salarié, pouvoir profiter du matériel de la salle de sport vous employant, cela peut présenter un avantage lorsque vous devez choisir votre type d’activité.

    De plus, en matière d’organisation du travail, si vous aspirez à une certaine stabilité dans votre métier de coach sportif, choisissez le statut de coach salarié.

    À noter : vous pouvez décider d'ouvrir une salle de sport et d'y exercer en tant que salarié.

    Exercer le métier de coach sportif en tant qu’indépendant

    Vous pouvez décide de devenir coach sportif indépendant, dans ce cas-là, vous exercez sous le statut de travailleur indépendant. Vous effectuerez cette activité à votre compte.

    Il peut s’agir d’une entreprise (entreprise individuelle, auto-entreprise) ou d’une société unipersonnelle (EURL, SASU). Il se constitue sa propre clientèle et effectue ses prestations au domicile des clients ou à son propre domicile.

    Bon à savoir : Il peut aussi intervenir en tant que coach sportif pour des entreprises.

    En matière de rémunération, pour un entraîneur indépendant, votre rémunération dépend principalement, de la tarification horaire choisie, du nombre de clients.

    Par conséquent, en exerçant de manière intensive et en proposant des services de qualité, un coach sportif indépendant peut rapidement percevoir une rémunération plus importante qu’un coach en salle.

    Si vous souhaitez plus de liberté et de flexibilité, devenez coach sportif indépendant !

    Attention : si vous êtes indépendant, il vous faudra acheter tout l’équipement nécessaire à la pratique de votre sport. Ce qui peut présenter des frais non négligeable, surtout lorsque vous vous lancez.  

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀

    Devenir coach sportif en tant qu’auto-entrepreneur 

    Si vous décidez d’exercer la fonction d’entraineur sportif de façon indépendante, vous allez vous tourner naturellement vers le statut d’auto-entrepreneur. Cela étant, avant de vous lancer, il faut répondre à certaines interrogations.  

    Quels sont les avantages de créer une auto-entreprise ?

    Le statut de l’auto-entreprise ou micro-entreprise est relativement intéressant pour les personnes qui souhaitent lancer leur activité.

    En effet, les démarches de création sont très simple. Il vous suffit de procéder à une déclaration d’activité via le formulaire Cerfa P0. Cette déclaration doit être effectuée au Centre des formalités des entreprises (CFE) compétent.

    Bon à savoir : pour pouvoir exercer votre activité de coach sportif en tant qu’auto-entrepreneur, votre chiffre d’affaires annuel HT de l’année N-1 ne doit pas dépasser 72.600€.  

    De plus, en matière de comptabilité, la gestion de votre structure est simplifiée. Vous serez simplement tenu d’enregistrer vos dépenses et vos achats dans un livre des recettes et des achats.

    Ce statut est également attrayant d’un point de vue fiscal. Effectivement, l’auto-entrepreneur bénéficie du régime de franchise en base de TVA. À ce titre, il ne vous sera pas nécessaire de facturer la TVA à vos clients. Par conséquent, vous pourrez proposer des services à un prix inférieur à celui de vos concurrents.

    À noter : pour bénéficier de ce régime particulier, votre chiffre d’affaires HT de l’année N-1 doit être inférieur à 34.400€ pour une activité de coach sportif.

    Enfin, pour ce qui concerne votre régime social, il faut savoir que le montant des cotisations sociales dues par l’auto-entrepreneur est calculé en appliquant un taux de cotisation sur le chiffre d’affaires. En matière de séance de coaching sportif, le taux de cotisation est de 22%.

    Par conséquent, si votre chiffre d’affaires est nul, vous ne devrez pas payer de cotisations sociales.

    Quelles sont les étapes pour déclarer une micro-entreprise ?

    Pour déclarer votre micro-entreprise afin d’exercer votre activité de coach sportif, vous devez impérativement respecter certaines étapes essentielles.

    Remplir votre formulaire Cerfa 

    Pour déclarer votre micro-entreprise, vous devez remplir un formulaire Cerfa et constituer un dossier que vous transmettrez aux CFE compétent selon votre type d’activité.

    Pour l’activité de coach sportif, il s’agit d’une activité libérale, et par conséquent, il vous faudra remplir le formulaire Cerfa n°11768*09 P0 PL.

    En plus de ce formulaire, votre dossier doit comporter certains autres éléments :

    • une copie recto/verso de votre carte d’identité ;
    • un justificatif de domicile de moins de trois mois ;
    • une déclaration de non-condamnation ;
    • une copie de votre diplôme.

    Déclarer votre activité 

    La procédure de déclaration d’une activité d’auto-entrepreneur, s’effectue de manière dématérialisée.

    Pour devenir coach sportif, votre déclaration doit être effectuée sur le site de l’URSSAF. Vous devez faire cette déclaration dans le mois précédent le début de l’activité.

    Une fois cette formalité réalisée, vous recevrez un code APE ainsi qu’un numéro de SIRET indispensable pour commercer votre activité.

    Quels sont les coûts pour créer une micro-entreprise ?

    Là encore, sur cet aspect le statut de micro-entrepreneur est très avantageux. En effet, les démarches pour créer son auto-entreprise sont gratuites. Cependant, cela implique que vous soyez seul à accomplir les démarches.

    Si vous souhaitez vous faire accompagner par une plateforme juridique telle que Legalstart, sachez que le prix varie entre 9€ HT et 129€ HT.

    Attention  : si vous décidez d’opter pour le statut d’AERL (auto-entreprise à responsabilité limitée), vous devrez effectuer une déclaration d’affectation de patrimoine, pour laquelle, il faudra compter 48,16€ de frais de greffe.

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀

    Devenir coach sportif et la création d’une société

    En optant pour une forme sociale pour exercer l’activité de coach sportif, vous bénéficiez d’une plus grande protection, mais également de certains avantages en comparaison avec le statut d’entreprise individuelle.

    Se lancer seul ou à plusieurs ?

    Il s’agit là de l’un des principaux avantages de la création de société. En effet, grâce à ces différentes formes de société, l’entrepreneur peut choisir de se lancer seul (SASU, EURL) ou bien de s’associer avec d’autres personnes (SAS, SARL).

    Bon à savoir : vous pouvez commencer seul et vous associez au cours de la vie de votre société. En effet, il est tout à fait possible d’envisager le passage d’une EURL en SARL ou bien d’une SASU en SAS.

    Pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté à votre projet, n’hésitez pas à utiliser gratuitement notre outil.

    Quelles sont les étapes de création d’une société ?

    À la différence du statut d’auto-entrepreneur ou d’entrepreneur individuelle, la création d’une société nécessite davantage de formalisme.

    En général, il faut compter 5 étapes distinctes pour créer sa société :

    • rédiger les statuts ;
    • déposer le capital social ;
    • publier une annonce légale ;
    • constituer un dossier ;
    • immatriculer sa société auprès du greffe compétent.

    1ère étape : rédaction de vos statuts 

    Cette étape est fondamentale dans la création de votre structure. En effet, ces statuts encadrent le fonctionnement et l’organisation de votre activité.  

    Les associés bénéficient d’une certaine liberté dans la rédaction de leurs statuts.

    Cependant, certaines mentions doivent impérativement figurer dans vos statuts :

    • le nom de la société ;
    • l’objet social ;
    • le nom des associés ;
    • le montant du capital social ;
    • les apports des associés ;
    • la durée de vie de la société.

    2ᵉ étape : dépôt du capital social 

    Pour procéder à la création de votre structure, vous devrez constituer un capital social. Ce capital est constitué de l’ensemble des apports en numéraires réalisés par les associés.

    Une fois que vous avez constitué le capital social de votre société, il faut le déposer sur un compte bancaire professionnel.

    En contrepartie de ce dépôt vous recevrez une attestation, qui vous sera demandé lors de l’immatriculation.

    3ᵉ étape : publication d’une annonce légale 

    Afin que la création de votre société soit connue des tiers, il faut nécessairement effectuer une publication dans un journal d’annonces légales (JAL).

    Celui-ci doit être situé dans le même département que votre société. En échange de cette formalité, vous recevrez une attestation de publication dans un JAL.

    4ᵉ étape : constitution de votre dossier d’immatriculation 

    Avant de procéder à l’immatriculation de votre structure, il vous faut impérativement constituer un dossier, constitué de certains documents obligatoires :

    • un formulaire Cerfa M0 complété et signé ;
    • une copie de vos statuts signés ;
    • une attestation de non-condamnation ;
    • une attestation de dépôt de fonds ;
    • une attestation de parution ;
    • un chèque pour régler les émoluments du greffe.

    5ᵉ étape : immatriculation au greffe 

    Pour terminer la création de votre société de coaching sportif, vous devez procéder à son immatriculation au Centre des formalités des entreprises (CFE).

    Cette étape marque la naissance juridique de votre entité.

    Une fois cette immatriculation effectuée, vous recevrez un extrait Kbis justifiant l’existence de votre société.

    Quels sont les coûts pour créer une société ?

    Lors de la constitution de votre société, vous êtes amené à réaliser certaines formalités différentes. À chacune de ces étapes, vous devrez différents frais.

    Les frais de rédaction des statuts 

    La création d’une société implique nécessairement de rédiger des statuts établissant les règles de fonctionnement de votre structure.

    Pour rédiger vos statuts, vous disposez de trois options :

    • Par vous-même, dans ce cas, vous ne devrez pas engager de frais supplémentaires. Cependant, il faut posséder suffisamment de connaissances juridiques.
    • Par un avocat ou notaire, pour un coût compris entre 1.500€ et 2.500€.
    • Par une plateforme juridique, comme Legalstart entre 175€ HT et 221€ HT selon votre type de société.

    Les frais d’annonce légale

    Pour créer votre structure, vous devez publier une annonce dans un JAL. Le coût de cette formalité varie en fonction du statut social que vous avez choisi.

    Ainsi, les frais d’annonces légales sont compris entre 150€ HT et 200€ HT.

    Attention  : si votre société est située à la Réunion ou à Mayotte, ce coût varie entre 149€ HT et 266€ HT.

    Les frais d’immatriculation 

    Pour cette étape, les frais sont différents selon le statut juridique de votre société et selon votre type d’activité.

    Statut juridique 

    Tarif 

    SARL 

    Activité commerciale : 40€

    Activité artisanale : 60€

    EURL 

    Activité commerciale : 37,45€

    Activité artisanale : 45€

    SAS

    Activité commerciale : 59€

    Activité artisanale : entre 74€ et 300€  

    SASU 

    Activité commerciale : 60€

    Activité artisanale : entre 75€ et 260€  

    SCI 

    66,88€ 

    Devenir coach sportif : ouvrir une salle de sport ou travailler à domicile ?

    Un coach sportif dispose de plusieurs alternatives pour effectuer son travail. En général, ces personnes peuvent choisir d’ouvrir une salle de sport ou de travailler à domicile.

    Ouverture d’une salle de sport 

    Avant de vous lancer et ouvrir une salle de sport pour réaliser votre activité professionnelle, il est indispensable de se poser les bonnes questions.

    Qui peut ouvrir sa salle de sport ?

    Si vous souhaitez créer votre propre club de sport, sachez qu’il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme spécifique.

    Cependant, pour être coach sportif, vous devez impérativement être titulaire d’un diplôme d’État.

    Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’une telle structure, vous devez disposer des différentes connaissances en matière d’entrepreneuriat.

    Avant d’entamer les démarches de création, il est souvent recommandé d’établir un business plan. Ce document permet d’estimer la faisabilité et la viabilité de votre projet professionnel. Cela vous permet également de rassurer vos futurs investisseurs, concernant le sérieux de votre projet.

    Pour vous aider n’hésitez à consulter notre modèle de business plan de salle de sport.

    Franchise, création ou reprise : que choisir ?

    Au-delà du choix de votre statut juridique, il existe un choix qui est d’autant plus important, celui de votre méthode d’implantation.

    Parmi les différentes méthodes, on retrouve notamment :

    • la franchise vous permettant de bénéficier de l’expérience et de l’image de marque de votre franchiseur. Cependant, selon votre contrat de franchise, le paiement de votre redevance est plus ou moins importante.
    • la création d’une salle de sport vous offre la possibilité de créer votre projet en tout point. Toutefois, l’acquisition et la gestion de la clientèle  peuvent s’avérer compliquées.
    • la reprise d’un club existant vous permet de récupérer une salle opérationnelle avec sa clientèle. Malheureusement, l’acquisition d’une telle salle peut nécessiter un apport important.

    Travailler à domicile 

    Cette alternative permet un meilleur suivi réalisé par le coach sportif. Cela permet également de réduire vos charges. Ce mode de travail est souvent rentable puisse qu’il ne nécessite pas de gros investissements en matière de salle et d’équipement.

    Ceci étant, pour exercer votre activité de cette façon, vous devez nécessairement être flexible. Il faut également veiller à rapprocher géographiquement vos clients, afin d’effectuer un maximum de séances par jours.

    Comment devenir coach sportif ? Les astuces pour se lancer

    Comment se faire connaître ?

    Pour faire face à l’émergence des coachs sportif à domicile ou des clubs de sport, il est indispensable de se faire connaître.

    Pour attirer votre futur clientèle, il existe de nombreux procédés, parmi lesquels on retrouve notamment :

    • le bouche-à-oreille, en parlant de votre projet auprès de vos amis, proches ou familles. Si vous cherchez à vous démarquer des autres acteurs sur le secteur, il y a plus de chance que votre bouche-à-oreille fonctionne.
    • la publicité vous permet d’étendre votre champ d’affluence sur les clients potentiels. Cette méthode est relativement rapide et vous permet de déléguer cette tâche à une agence de communication.
    • les réseaux sociaux répondent aux inconvénients de la publicité. Il vous permet de toucher une large cible, sans dépenser un euro !

    Comment trouver ses premiers clients ?

    Avant de vous lancer dans votre activité de coach sportif, il est indispensable de lister vos clients potentiels.

    Pour cela, vous allez créer un “prospect” (client potentiel de votre entreprise). L’objectif de cette méthode vous permet d’identifier vos clients potentiels et de le guider vers votre prévisionnel de ventes.

    Comment se mettre en avant sur internet ?

    Internet peut être un outil de communication très efficace pour votre activité de coach sportif. Cependant, pour cela, il vous faut avoir un savoir-faire et des compétences particulières.

    Afin que votre site internet gagne en visibilité, il est primordial de travailler votre référencement naturel, afin d’être bien positionné sur les résultats des moteurs de recherche.

    Pour cela, il vous faut rédiger du contenu de qualité, choisir les bons mots-clés, mais aussi veiller à ce que votre site soit attrayant pour vos futurs clients.

    Le métier de coach sportif présente de belles opportunités. Particulièrement, l’activité de coach sportif à domicile qui est en plein essor. Si vous hésitez à vous lancer, certaines aides à la création d’entreprise peuvent vous inciter à devenir coach sportif dès aujourd'hui !

    Bon à savoir : le coach sportif a une obligation de moyen. Cela signifie qu'il doit tout mettre en œuvre pour réaliser sa prestation, mais il n'est pas tenu obligatoirement à un résultat concret.

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
    R R

    Robin Rouja

    Diplômé de la Toulouse School of Economics et spécialisé dans l'accompagement des créateurs d'entreprises.
    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Fiche mise à jour le

    Commencer les démarches

    Devenir coach sportif