Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer

Peut-on être électricien et auto-entrepreneur ?

Vous êtes électricien ou souhaitez le devenir ? Vous hésitez à vous lancer dans le métier d’électricien en vous déclarant auto-entrepreneur ?

Le statut auto-entrepreneur convient à presque toutes les activités. Parmi elles, sans surprise, celle d’électricien. Mais quelles sont les conditions pour devenir électricien en auto-entrepreneur? Comment faire, quelles démarches effectuer ? A quoi faire attention? Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer !

Mini-sommaire :

  1. Que devez vous faire pour devenir électricien en auto-entrepreneur ?
  2. Vous devez rempiir les conditions générales de l'auto-enterpeneuriat
  3. Vous devez remplir des conditions spécifiques aux électriciens
  4. Comment devenir électricien sous le statut auto-entrepreneur ?
  5. Comment se déclarer auto-entrepreneur en tant qu’électricien ?
  6. Eléctricien = un auto-entrepreneur artisan !

électricien auto-entrepreneur

Que devez-vous faire pour devenir électricien en auto-entrepreneur ?

Tout le monde ne peut pas devenir électricien en auto-entrepreneur ! Certaines conditions s’appliquent, qui tiennent soit à la nature du régime auto-entrepreneur, soit aux spécificités des métiers de la construction et du bâtiment.

Les conditions communes à tous les auto-entrepreneurs

Le régime de l'AE est largement ouvert : c’est un des grands avantages du statut auto-entrepreneur que d’être souple, facile à créer et à fermer, et de présenter peu de contraintes.

Cependant, il faut avoir en tête que certaines conditions s’appliquent tout de même. Notamment :

Au final, le régime auto-entrepreneur peut convenir à de nombreuses situations. Il est par exemple tout à fait possible de cumuler votre activité auto-entrepreneur avec une activité salariée ! Cela peut être particulièrement utile pour vous lancer en tant qu’électricien auto-entrepreneur, pour vous laisser le temps de tester votre projet et d’élargir votre clientèle !

Les conditions spécifiques au métier d'électricien

Le métier d’électricien requiet l'acquisition de compétences précises et rigoureuses, un esprit d’analyse et une bonne connaissance technique. Les enjeux, notamment en termes de sécurité, sont souvent très importants. C’est pourquoi des conditions supplémentaires pour devenir électricien en auto-entrepreneur ont été mises en place pour assurer un niveau suffisant dans la profession.

Pour devenir électricien, y compris en auto-entrepreneur, il est nécessaire de justifier d’une qualification professionnelle suffisante. Vous devez donc :

  • Avoir un diplôme dans le domaine (CAP, Bac professionnel, MC technicien, BTS…)
  • Justifier de 3 années d’expérience professionnelle en tant qu’électricien.

Ces conditions sont similaires dans tous les métiers de la construction et pour créer une entreprise de bâtiment plus généralement !

Il faudra pouvoir justifier de votre qualification au moment de votre déclaration auto-entrepreneur et au moment de votre immatriculation au RM. On va reparler de ces étapes dans un instant !

Comment devenir électricien sous le statut d'auto-entrepreneur?

Comment se déclarer auto-entrepreneur en tant qu’électricien ?

Les démarches pour devenir électricien en auto-entrepreneur sont très simples. Les formalités de déclaration de votre auto-entreprise sont communes pour toutes les activités. Sur ce point, il n’y a aucune particularité ! Il faut cependant bien garder en tête que l’activité d’électricien est réglementée, comme on l’a dit, et donc assurez-vous de pouvoir justifier de votre qualification professionnelle !

Nous vous renvoyons à notre fiche dédiée pour connaître toutes les étapes de déclaration de votre auto-entreprise.

Electricien = un auto-entrepreneur artisan !

Le métier d’électricien fait partie de la famille des métiers de l’artisanat. C’est votre objet social qui définit le type d’activité que vous exercez et donc le CFE auquel vous êtes rattaché. 

En tant qu’électricien, vous êtes rattaché au Répertoire des Métiers qui chapeaute les activités artisanales. Au moment de votre immatriculation au RM, désormais obligatoire et nécessaire pour obtenir votre K-Bis auto-entrepreneur (extrait K), vous devrez également justifier de votre qualification professionnelle.

Cette affiliation a plusieurs conséquences sur votre activité :

  • Vous devrez respecter les seuils de chiffre d’affaire des artisans. Cliquez ici pour en savoir plus sur les seuils de chiffre d’affaire en auto-entrepreneur et leur dépassement éventuel.
  • Avant de commencer votre activité, vous devrez suivre un Stage de Préparation à l’Installation, obligatoire pour tous les artisans, organisé par la CMA.
  • Vous serez affilié au RSI auto-entrepreneur pour votre sécurité sociale. Cela concerne votre assurance maladie, invalidité, votre retraite auto-entrepreneur

Enfin, en tant qu’électricien auto-entrepreneur et compte tenu des particularités du métier (risques, responsabilité…), vous êtes obligé de souscrire à une assurance responsabilité professionnelle et à une assurance décennale.

Se lancer en tant qu’électricien en auto-entrepreneur est relativement simple, malgré quelques règles à bien connaître qui tiennent aux particularités d’un métier technique aux enjeux majeurs pour la sécurité. Cette formule vous permettra de tester votre projet, de vous faire connaître et de développer une clientèle, éventuellement avant de passer du statut auto-entrepreneur à une société, plus complexe mais plus robuste, par exemple pour vous associer avec des artisans d’autres corps de métier ! 

Mise à jour : 16/05/2017

Rédaction : Malo de Braquilanges, diplômé de Sciences Po et spécialisé dans l'accompagnement des créateurs d'entreprise chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Déclarez-vous auto-entrepreneur en ligne !