En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
05 juillet 2019

Tout savoir sur le coût de revient

Nausicaa Plas
Diplômée du Master 2 de Droit européen des affaires des universités Panthéon-Assas et LMU Munich. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'aide?

Pour qu’une entreprise soit viable, il faut qu’elle gagne de l’argent sur les produits ou les services qu’elle propose. Le coût de revient d’un produit ou d’un service est ainsi une notion primordiale en comptabilité d’entreprise. Son calcul est indispensable pour déterminer un prix de vente et se rendre compte de la rentabilité de l’activité de l’entreprise. 

Quelle est donc la définition du coût de revient? Comment faire le calcul du coût de revient d’un produit fini ou d’un service? On vous propose de faire le point. 

Coût de revient

Qu’est-ce que le coût de revient? 

Le coût de revient (également appelé prix de revient) correspond à l’ensemble des frais qui doivent être payés pour finaliser un produit ou un service afin qu’il soit prêt à la vente. Le coût de revient se calcule par rapport à un produit ou service à l’unité, pour pouvoir ensuite déterminer son prix de vente.

Par exemple

  • si vous voulez ouvrir un restaurant, il faudra calculer le coût de revient des plats que vous voulez servir: en résumé, il s’agit d’additionner l’ensemble des dépenses effectuées pour qu’un plat déterminé soit prêt à être servi. Il s'agit par exemple de l’achat des ingrédients et du matériel nécessaire à la préparation.
  • si vous tenez une entreprise de transport, il peut être intéressant de procéder au calcul du coût de revient d’une voiture. Il s’agit alors notamment de déterminer le coût de revient au km pour savoir combien la voiture vous coûte par mois. 

Calculer le coût de revient d’un produit présente donc plusieurs avantages:

  • Déterminer si le prix de vente d’un produit ou d’un service permet à une activité d’être rentable. C’est le cas tant que le coût de revient est couvert par le prix de vente. La différence entre les deux permet de générer des bénéfices.
  • Revoir les coûts de production à la baisse (par exemple en trouvant un fournisseur moins cher) pour réduire le coût de revient.
  • En comptabilité analytique, la détermination du coût de revient est nécessaire pour déterminer la rentabilité d’un produit ou d’un service. 

Comment calculer le coût de revient? 

La difficulté principale du calcul du coût de revient est de déterminer le coût des différentes charges. Le calcul du coût de revient d’un service ou d’un produit fini est réalisé de la même façon.

La formule de calcul du coût de revient est la suivante: 

Coût de revient = (charges directes + charges indirectes) / nombre de produits ou de prestations de services dans un certain laps de temps.

Les charges directes sont les dépenses qui ont un lien direct avec la fabrication d'un produit ou la prestation d’un service. Il s’agit principalement:

  • de l’achat du matériel nécessaire à la production ;
  • des frais énergétiques correspondants à la production (par exemple: dépenses en électricité, …) ;
  • des salaires des employés qui produisent le bien ou le service en question. 

Les charges indirectes sont les frais qui ne sont pas liés directement à la production d’un bien ou d’un service. Il s’agit notamment:

  • des frais de publicité du produit ou du service ;
  • des frais de loyer du local de l’entreprise.

Exemple: reprenons l’exemple d’un gérant de restaurant. Celui-ci veut calculer le coût de revient de son plat n°1. Il prépare en moyenne 200 plats n°1 par mois. 

D’abord, il doit définir les charges directes pour 200 plats n°1:

  • achat d’ingrédients pour 300 euros,
  • électricité pour la cuisson à hauteur de 20 euros,
  • frais de personnel (calculés selon le temps de préparation de 200 plats n°1) à hauteur de 180 euros. 

Il y a donc 500 euros de charges directes. 

Ensuite, il doit définir les charges indirectes pour 200 plats A:

  • loyer mensuel du local: 800 euros ;
  • frais de publicité mensuels: 200 euros.

Il y a donc 1 000 euros de charges indirectes. 

Enfin, il faut maintenant procéder au calcul du coût de revient.

Coût de revient à l’unité du plat n°1 = 500 + 1 000 / 100 = 15 euros. 

Comment définir le prix de vente? 

Une fois le coût de revient déterminé, il est possible de calculer le meilleur prix de vente. En effet, logiquement, le prix de vente est toujours supérieur au coût de revient pour que l’entreprise puisse générer des bénéfices. Le calcul du prix de vente est le suivant: 

Prix de vente = coût de revient + marge + TVA.

La marge est le bénéfice réalisé par l’entreprise qui vend le produit ou la prestation de service. Pour la définir, il faut se renseigner sur les prix du marché, c’est-à-dire sur les prix définis par la concurrence pour des produits similaires. 

La TVA est un impôt sur la consommation. En principe, son taux correspond à 20% du prix de vente hors taxe (HT). En pratique, le taux varie en fonction des activités. En savoir plus sur la TVA en restauration

Exemple: à partir de l’exemple précédent, le coût de revient du plat n°1 est de 15 euros. 

Le calcul du prix de vente se fait en trois étapes: détermination du prix de vente HT ; du montant de la TVA ; puis du prix de vente TTC. 

D’abord, il faut donc calculer le prix de vente HT pour pouvoir ensuite calculer la TVA à partir de ce dernier. Mettons que le gérant veuille réaliser une marge de 2 euros sur chaque plat n°1 vendu. 

Prix de vente HT = coût de revient + marge.
Prix de vente HT = 15 + 2 = 17 euros.

Ensuite, il faut calculer le montant de la TVA. Pour les restaurants, la TVA est en principe de 10 % (sauf pour la vente de boissons alcoolisées). 

TVA = prix de vente HT x taux de la TVA.
TVA = 17 x 10 % = 1,7 euros.

Enfin, vous pouvez calculer le prix de vente global. 

Prix de vente TTC = coût de revient + marge + TVA.
Prix de vente TTC = 15 + 2 + 1,7 = 18,7 euros.

Finalement, le plat n°1 peut donc être vendu à 18,70 euros. 

Bon à savoir: si vous voulez être accompagné dans la gestion de votre comptabilité, vous pouvez:

Mise à jour : 08/07/2019

Rédactrice : Nausicaa Plas, diplômée du Master 2 de Droit européen des affaires des universités Panthéon-Assas et LMU Munich. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'aide?