09 décembre 2019

Immobilisation financière: définition et exemples
Temps de lecture : 3 min

Meriadeg Mallard
Diplômé de Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Gérer sa comptabilité

Pour l’activité de votre société, vous pouvez être amené à acquérir des titres de participation, des actions ou bien à accorder des prêts ou des cautionnements. Ces opérations sont considérées comptablement comme des immobilisations financières, et doivent être enregistrées comme telles au sein de la comptabilité de votre société.

Vous vous demandez ce qu’est une immobilisation financière? Qu’est ce qu’un actif immobilisé financier? Comment traiter une immobilisation financière en comptabilité? On répond à vos questions.

immobilisation financière

Comment définir une immobilisation financière?

Avant de s'intéresser à la définition d’une immobilisation financière, savez-vous ce qu’est une immobilisation? 

Une immobilisation est un élément d’actif, c’est à dire un bien ayant une valeur positive et appartenant au patrimoine de l’entreprise. Une immobilisation est également un élément détenu durablement par l’entreprise, c’est à dire pour une durée supérieure à un exercice comptable. 

Il existe 3 types d’immobilisations : les immobilisations corporelles, les immobilisations incorporelles et les immobilisations financières.

Quelle est la définition d’une immobilisation financière? Une immobilisation financière est un actif financier d’utilisation durable possédé par une entreprise

Les actifs financiers comme des titres de participations ou des actions, acquis durablement par l’entreprise pour son activité sont donc des immobilisations financières.

Immobilisation financière: quelques exemples

En comptabilité, le plan comptable général (PCG) liste les immobilisations financières dans les comptes de classe 26 et 27

On y trouve notamment : 

  • Les titres de participation : par exemple des actions de sociétés;
  • Les droits de créances; 
  • Les prêts accordés : par exemple des prêts aux associés ou au personnel; 
  • Les dépôts et cautionnements;

Comment comptabiliser une immobilisation financière?

Les immobilisations financières sont des actifs immobilisés financiers. Ils s’inscrivent donc à l’actif du bilan comptable. Comme les autres catégories d’immobilisations, l’immobilisation financière s’enregistre à son coût d’acquisition ou à sa valeur estimée.

Comptablement, les immobilisations financières sont des participations, c'est-à-dire des droits détenus sur d'autres entités. Leur possession durable est estimée utile à l'activité de l'entreprise

Cependant, il n’a pas d’amortissement pour les immobilisations financières à moins qu’elles fassent l’objet d’une dépréciation, c’est à dire d’une baisse de sa valeur.

Sachez que vous pouvez utiliser Comptastart, notre outil d’aide à la gestion de la comptabilité en ligne.

Mise à jour : 04/12/2019

Rédacteur : Meriadeg Mallard, diplômé de Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Gérer sa comptabilité