27 mai 2021

Comment devenir digital nomad?
Temps de lecture : 4 min

Marion de Bary
Diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Un digital nomad est une personne qui travaille tout en voyageant, sans avoir de point d’ancrage spécifique. Être digital nomad est un métier qui mélange mode de vie nomad et monde du travail en restant connecté à distance grâce à internet. Étant donné qu’un digital nomad travaille à distance, il a le choix entre plusieurs options comme exercer son activité à distance tout en restant salarié de son entreprise ou encore devenir travailleur indépendant en se déclarant auto-entrepreneur ou en créant une entreprise

Devenir digital nomad signifie réfléchir à plusieurs problématiques: quel statut juridique choisir? Comment choisir son siège social? Quels sont les impôts que doit payer un digital nomad? Quelles assurances souscrire? On répond à toutes ces questions pour que vous y voyez plus clair avant de vous lancer. 

Quel statut choisir pour devenir digital nomad? 

Devenir digital nomad en travaillant à distance

La première option, qui est également la plus simple à mettre en place, pour devenir digital nomad, est de rester salarié de son entreprise mais de travailler à distance. 

En effet, si votre secteur d’activité s’y prête et que vous réussissez à trouver un accord avec votre employeur, vous pouvez tout à fait devenir digital nomad pour votre entreprise.

Bon à savoir: Il est également possible de prendre un congé temporaire de son entreprise pour exercer le métier de digital nomad.  Il existe un dispositif qui permet aux salariés de demander à leur employeur un congé pour création d’entreprise, qui peut durer jusqu’à deux ans et peut vous permettre de mettre en place votre projet. 

Pour être éligible au congé pour création d’entreprise vous devez respecter certaines conditions comme le fait d’avoir au moins deux ans d’ancienneté dans l’entreprise. 

Devenir digital nomad auto-entrepreneur

Choisir le statut d’auto-entrepreneur est également une solution pour devenir digital nomad. Cette fois, vous travaillerez en tant que travailleur indépendant. Être travailleur indépendant signifie travailler à son compte, choisir ses clients, ses horaires de travail et est totalement en adéquation avec le mode de vie d’un digital nomad. 

Le statut d’auto-entrepreneur présente plusieurs avantages dont une dispense des obligations comptables trop lourdes, une simplification du règlement de vos charges sociales (mensuellement ou trimestriellement) ou encore la possibilité de bénéficier du prélèvement libératoire (payer en même temps vos impôts et vos charges sociales). Vous bénéficiez également d’une dispense de TVA.

Toutefois, il faut savoir qu’il y a un plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser pour continuer à bénéficier de ces avantages. Ce plafond s’élève à 72.600 euros pour les activités de prestation de services. 

Bon à savoir: digital nomad et salaire? Le salaire du digital nomad est très variable et peut varier de 100 euros par mois à 10.000 euros par mois. Tout dépend de votre formation, ancienneté, domaine d’activité ou encore de votre réseau.

Comment se déclarer auto-entrepreneur pour devenir digital nomad? Le statut d’auto-entrepreneur est le plus rapide à créer. En effet, les formalités juridiques sont assez réduites et il suffit de faire une déclaration de début d’activité au CFE (centre de formalités des entreprises) compétent. 

Une fois que votre déclaration sera faite, vous recevrez un certain nombre d’informations vous permettant de commencer votre activité de digital nomad. 

Devenir digital nomad en créant son entreprise 

Une des solutions qui existe également pour devenir digital nomad est de créer son entreprise. Les deux principaux avantages par rapport au statut d’auto-entrepreneur sont, d’une part, qu’il n’existe pas de limite de chiffre d'affaires avec la création d’entreprise et, d’autre part, que le statut d’entreprise rassurera certainement vos potentiels futurs clients. 

En effet, créer une réelle structure juridique vous donnera plus de crédibilité professionnelle que le statut d’auto-entrepreneur qui reste limité en chiffre d'affaires et qui convient plus au lancement d’une activité. 

Comment créer son entreprise pour devenir digital nomad? Pour créer son entreprise il faut, dans un premier temps, choisir son statut juridique. Pour se lancer en tant que digital nomad, vous avez la possibilité de créer une SASU ou une EURL qui sont des sociétés unipersonnelles. 

Il est important de bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise afin de faire des choix qui vous correspondent et que vous soyez guidé dans des démarches juridiques et administratives plus complexes. 

N’hésitez pas à utiliser notre outil du choix de la forme juridique pour vous aider: 

Une fois que vous avez choisi le statut juridique de votre entreprise, vous devez respecter certaines étapes comme: 

  • La rédaction de vos statuts; 
  • La publication d’une annonce légale;
  • Le dépôt de capital social à la banque;
  • L’envoi de votre dossier au greffe du tribunal de commerce compétent; 

Comment choisir son siège social en étant digital nomad? 

Si vous avez décidé de vous lancer en créant une société, il faut choisir un siège social pour l’immatriculer. Le siège social d’une société est son adresse officielle. Ce choix est important car il entraîne différentes conséquences juridiques et sociales pour vous et particulièrement en tant que digital nomad:   

  • D’une part, le choix du siège social définit la nationalité de votre entreprise ainsi que les tribunaux compétents en cas de conflit
  • D’autre part, l’adresse du siège social de votre entreprise sera inscrite sur le Kbis de votre société ainsi que sur les documents officiels communiqués à vos clients et fournisseurs;
  • Enfin, la domiciliation d’une entreprise est une obligation légale nécessaire pour pouvoir immatriculer votre société. 

Comment choisir? Vous disposez de différentes options pour domicilier votre entreprise. En général, des éléments comme le fait de pouvoir recevoir des clients, le coût du loyer ou encore la nécessité de posséder un espace de stockage comptent dans le choix du siège social. Pour un digital nomad, ce choix est quelque peu différent car il voyage et ne reste pas longtemps au même endroit. Pour choisir, vous devez donc aller à la solution la plus facile pour vous. 

Comment procéder? Pour domicilier votre entreprise, vous pouvez choisir différentes adresses: 

  • Vous pouvez choisir votre adresse officielle en France: La domiciliation à son domicile est possible sans limitation de durée. Si vous possédez encore une adresse en France, cela peut être une solution. 

Attention:  Soyez attentif au règlement de copropriété de votre immeuble ou à votre bail. Il est possible que ceux-ci imposent des restrictions concernant la domiciliation de votre entreprise à domicile. Dans ce cas, la domiciliation ne pourra être que temporaire et ne peut excéder cinq années à compter de la création de l’entreprise. 

  • Vous pouvez domicilier votre société dans une société de domiciliation: cela vous permet de bénéficier d’une adresse commerciale à moindre coût. 
  • Vous pouvez domicilier votre société dans un espace de coworking ou au sein d’une autre entreprise.  

Quelle est la fiscalité d’un digital nomad? 

Il est important de connaître la fiscalité d’un digital nomad avant de se lancer dans cette aventure! Devez-vous payer des impôts en France ainsi que dans le pays où vous êtes? La réponse n’est pas si compliquée: vous êtes redevable d'impôt français si vous êtes considéré comme résident français.  

Toutefois, il faut bien comprendre les critères de la résidence fiscale française. Il existe quatre critères pour être considéré comme résident en France et un seul suffit pour que vous soyez considéré comme résident français:  

  • Le lieu de votre foyer: votre foyer est le lieu où vous habitez habituellement. Si votre vie est établie en France mais que vous devenez nomad ponctuellement alors votre adresse peut être considérée comme un foyer permanent; 
  • Le lieu de séjour principal: si vous êtes en France plus de 6 mois par an (183 jours exactement) alors vous pouvez être considéré comme résident français; 
  • Le lieu d’exercice de votre activité professionnelle: dans le cas des digital nomad, on va regarder si votre siège social est établit en France ou si la majorité de vos profits sont rattachés à la France; 
  • Le lieu de vos centres d’intérêts économiques: il s’agit principalement du lieu de la majorité de vos revenus. 

Vous l’aurez compris, en tant que digital nomad, vous avez de grandes chances d'être considéré comme domicilié en France. À titre d’exemple, si vous avez choisi le statut d'auto-entrepreneur et que vos clients sont français, alors vous serez redevable des impôts français. Si vous avez créé votre entreprise et que votre siège social est en France, vous serez redevable également. 

Devez-vous payer deux impôts différents? Si vous êtes considéré comme résident fiscal dans deux pays différents alors vous devrez payer deux impôts différents. Il existe toutefois certaines conventions fiscales en fonction du pays ou vous allez travailler, qui peuvent vous éviter une double imposition. Il convient de se renseigner sur les pays où vous souhaitez travailler afin que les impôts à payer ne soient pas trop lourds. 

Quelles assurances pour un digital nomad? 

Avant de voyager, il est important d’être à jour sur les différentes assurances auxquelles il faut souscrire pour se protéger. 

Pour rappel, si vous avez décidé de vous lancer en tant que freelance et que vous êtes considéré comme travaillant en France, alors vous serez affilié à la sécurité sociale des indépendants. Ce régime est moins protecteur que si vous êtes président d’une SASU par exemple car vous n’êtes pas assimilé salarié. 

En fonction de votre situation, il peut être intéressant de souscrire à des assurances ou mutuelles supplémentaires. Protéger votre santé en cas de voyages fréquents est essentiel. Il existe un certain nombre d’assurances pour auto-entrepreneur

Mise à jour: 27/05/2021
Rédaction : Marion de Bary, diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Télécharger gratuitement notre guide Freelance, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Freelance Télécharger le guide