Article mis à jour le 24 septembre 2018

Statut juridique de l'EURL : les 5 principales caractéristiques

Sandra NUSSBAUM
Diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Temps de lecture : 3 min

Pour que vous puissiez vous lancer sans difficulté dans la création de votre EURL, notre vidéo d'1 minute 30 reprend toutes les caractéristiques du statut juridique de l’EURL.

Le statut juridique de l’EURL en vidéo

Les 5 caractéristiques de l’EURL :

Le texte ci-dessous reprend le contenu de la vidéo sur l’EURL.

Beaucoup d’entrepreneurs choisissent de créer une EURL pour lancer leur projet. Vous vous demandez peut-être ce que veut dire EURL? C’est l’acronyme d’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. L’EURL est en réalité une SARL unipersonnelle. Une EURL a donc les mêmes caractéristiques de la SARL mais elle n’est constituée que d’un seul associé.

Revenons ensemble sur les principales caractéristiques de l’EURL :

  • 1ère caractéristique, un associé unique : l’EURL c’est une SARL avec un seul associé. C’est donc une structure choisie par les personnes qui décident de se lancer seule dans leur activité. Le fait de vous lancer seul dans votre projet vous permet d’être le seul maître à bord dans la prise de décisions. Par ailleurs, il n’y a pas de capital minimum pour l’EURL : il suffit d’avoir 1€ en poche! C’est donc une structure facile d’accès. Par ailleurs, les démarches de création d’une EURL sont similaires à celles des autres société: rédaction des statuts de l’EURL, dépôt du dossier au greffe de tribunal de commerce, publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales. Pour vous aider à vous lancer, il existe des modèles de statuts d'EURL.
  • 2ème caractéristique, la sécurité : l’EURL est une société ce qui implique la création d’une entité distincte qui possède son propre patrimoine. Le fait de créer une EURL vous permet donc de distinguer votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel. Ainsi, si l’EURL connaît des difficultés financières, le patrimoine personnel de l’associé unique ne sera en principe pas menacé car seul le patrimoine de l’EURL peut être saisi par les créanciers professionnels.
  • 3ème caractéristique, le gérant : il est obligatoire de nommer un gérant d’EURL qui dirige la société au quotidien. Ce gérant doit obligatoirement être une personne physique ce qui signifie qu’en pratique une société ne peut pas gérer une EURL. Il est chargé de veiller à la direction de la société et il participe aux prises de décisions.
  • 4ème caractéristique, le régime social : il existe deux possibilités en fonction de la situation du gérant. Si le gérant de l’EURL est également l’associé unique, il est soumis à la Sécurité Sociale des Indépendants, anciennement appelé le RSI. A contrario, si le gérant n’est pas l’associé unique, il est rattaché au régime général de la Sécurité sociale en tant qu’assimilé salarié. 
  • 5ème caractéristique, la fiscalité : par principe, l’EURL est imposée à l’impôt sur le revenu: l’entrepreneur est donc imposé en son nom pour le compte de la société. Il cependant il est possible d’opter pour l’impôt sur les sociétés, il s’agit alors d’une option irrévocable. La fiscalité de l’EURL dépend donc de la décision de son fondateur.

Si vous souhaitez en savoir plus, pensez à consulter notre fiche sur les avantages et inconvénients de l’EURL. Vous connaissez désormais l’essentiel des caractéristiques de l’EURL, alors pourquoi ne pas vous lancer et créer votre EURL dès aujourd’hui ?

Mise en ligne : 24/09/2018

Rédacteur : Sandra NUSSBAUM, diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations