20 avril 2021

Comment sont calculés les frais des tickets restaurant pour les restaurateurs?
Temps de lecture : 3 min

Jeanne Bahu
Diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Lorsque vous décidez d’ouvrir un restaurant, vous avez le choix d’accepter, ou non, les tickets restaurant. On ne dénombre pas moins de 8 sociétés émettrices de titres-restaurant en France. L’utilisation de tickets prépayés pour prendre un repas favorise une recrudescence de clientèle dans les restaurants partenaires. Cependant, les frais des tickets restaurant pour le restaurateur sont assez élevés et sont parfois un frein à la mise en place de ce moyen de paiement.

Les tickets restaurant: comment ça marche?

Un employeur peut remettre à ses salariés des tickets restaurant. Ceux-ci sont utilisés pour la prise de repas durant les journées de travail. L’employeur alloue à l’avance une somme à ses salariés, qui savent de jour en jour ce qu’ils peuvent utiliser pour déjeuner au restaurant ou pour acheter de quoi manger dans n’importe quel magasin partenaire de la société émettrice de tickets restaurant (ex: Sodexo, Edenred, Swile, etc.). 

Attention: il ne faut pas confondre les tickets restaurant, distribués en amont, des notes de frais de restaurant, remboursées en aval.

Ainsi, lorsque vos clients vous remettent leur ticket restaurant, c’est à vous de l’envoyer à la société émettrice. C’est elle qui vous remboursera par la suite, tout en prenant une commission sur le prix du ticket.

Ces frais de tickets restaurant sont, pour les restaurateurs, de plus en plus élevés. Cependant, l’augmentation du nombre de clients est également non négligeable ! 

Il existe une commission nationale des titres restaurants, qui a un rôle d’information et de médiation concernant l’utilisation de ces titres restaurants.

À noter: le montant des frais de ticket restaurant pour les restaurateurs est un sujet de fond depuis plusieurs années. Lors de l’été 2020, le plafond d’utilisation des titres restaurants a été augmenté pour pallier à la fermeture des restaurants durant la crise sanitaire. Cependant, les frais des tickets restaurant pour les commerçants n’ont pas été modifiés. Cette augmentation place les restaurateurs dans un dilemme: les clients sont plus nombreux, consomment plus, mais les commissions restent élevées.

fonctionnement ticket restaurant

Quels sont les frais réels d’un ticket restaurant? 

Les tickets restaurants engendrent des frais pour le restaurateur. Mais ces frais varient en fonction de plusieurs facteurs: 

  • la société émettrice (les taux diffèrent en fonction des sociétés);
  • le type de ticket restaurant (titre papier ou dématérialisé);
  • le délai de remboursement.

La commission pour “rapport d’affaires”

Les sociétés émettrices ont décidé de mettre en place un système de commission sur les tickets restaurants, car elles estiment être des “rapporteurs d’affaires”. Cette notion illustre très bien le dilemme décrit ci-dessus : la démarche des restaurants est couteuse, puisqu’ils sont soumis aux frais des tickets restaurant pour les restaurateurs, mais les clients sont de plus en plus nombreux. 

Avant de se lancer, il est donc judicieux de calculer le ratio entre la dépense effectuée par le biais des frais de tickets restaurant pour les restaurateurs, et l’évolution espérée du nombre de clients et donc de commandes.

Le type de ticket restaurant

Il faut également noter que les commissions sur les cartes ticket restaurant sont plus importantes que sur les titres papiers. Cette information peut paraître assez logique, car le coût de la dématérialisation est lui-même assez important. La praticité de la carte de restauration est aujourd’hui largement reconnue et entraîne encore plus d’interactions entre les restaurateurs et les consommateurs. Il est donc attendu que les frais du ticket restaurant soient plus importants pour le restaurateur dès que celui-ci est dématérialisé. On compte une commission d’environ 3.5% en moyenne en passant par une carte dématérialisée, celle-ci peut être deux fois plus importante qu’en passant par des tickets papiers.

La vitesse du remboursement des tickets restaurants

Les frais des tickets restaurants diffèrent également en fonction du temps de remboursement de la société émettrice. En effet, il arrive que le commerçant ou le restaurateur souhaite être remboursé sous trois à cinq jours: le taux de commission sera alors plus important. 

Exemple: l’une des sociétés fixe son taux entre 4% et 4.99%. Toutefois, si le remboursement peut être effectué sous 21 jours, le taux redescend à 1.55% ou à 2.05%.Les taux peuvent différer légèrement entre les sociétés, mais jamais de beaucoup: si l’une des sociétés fixe son taux à 1.55%, l’autre le fixera à 1.7%. 

Les frais des tickets restaurant sont, pour les restaurateurs une source d’investissement importante puisque le paiement en titres restaurant est de plus en plus répandu. En effet, tous les restaurants prennent aujourd’hui la carte ou les titres restaurant, du restaurant de vente à emporter au restaurant rapide, en passant par les restaurants traditionnels. De quoi faire réfléchir, sans oublier de peser le pour et le contre. Certaines sociétés sont plus connues que d’autres et multiplient les enseignes partenaires, le réseau de ces sociétés émettrices est extrêmement bénéfique pour les restaurateurs qui, même s’ils payent des frais de tickets restaurants, se retrouvent propulsés sur la liste des restaurants partenaires et voient directement leur clientèle se multiplier.  

Ainsi, même si les frais des tickets restaurants sont, pour les restaurateurs, non négligeables, il faut prendre en compte l’apport d’affaires et l’élargissement de clientèle que l’utilisation de ces titres restaurant provoque. C’est donc une bonne astuce pour faire connaître son restaurant.

Mise à jour : 20/04/2021

Rédacteur : Jeanne Bahu, diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Télécharger gratuitement notre guide Hôtellerie-Restauration, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Hôtellerie-Restauration Télécharger le guide