En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 04 octobre 2018

Création d’un commerce de vente informatique : comment faire ?

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Vous êtes passionné par la technologie et vous rêvez de créer votre entreprise de vente de matériel informatique ? La technologie et le web ne cessent d’évoluer et offrent aujourd’hui de très belles perspectives pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Pour vous aider à saisir ces opportunités, on vous explique ce qu’il faut savoir avant de lancer son commerce de vente informatique !

Ouvrir son entreprise de vente de matériel informatique

Qu’est-ce qu’une entreprise de vente de matériel informatique ?

Créer un commerce de vente informatique, c’est être commerçant et vendre du matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, processeur, carte graphique, cartouches d’encre, ramettes de papier, etc.).

C’est donc une activité d’achat-revente. Une entreprise de vente de matériel informatique ne fabrique généralement pas ses produits, elle les achète auprès d’un grossiste informatique ou d’un constructeur informatique.

Bon à savoir : de nombreux commerces de vente de matériel informatique font également du dépannage informatique. Vous pouvez décider de vous spécialiser dans ce domaine et créer une entreprise de dépannage informatique. Il sera alors important de vous renseigner pour savoir comment créer une entreprise de dépannage informatique.

Quelle formation pour ouvrir une entreprise de vente informatique?

Il est tout à fait possible de créer une entreprise de vente de matériel informatique sans diplôme. La loi n’impose aucune obligation particulière à ce sujet.

Néanmoins, il est préférable de posséder des compétences dans les domaines de l’informatique et du commerce avant de se lancer ainsi que des capacités d’organisation.

Quel statut juridique pour créer une entreprise de vente de matériel informatique ?

Quel statut juridique choisir pour votre entreprise de vente de matériel informatique ? Vous avez le choix entre plusieurs structures.

Vente de matériel informatique en auto-entrepreneur : c'est possible !

Vous pouvez envisager de commencer votre activité avec le statut d’auto-entrepreneur (désormais “micro-entrepreneur”). Cela permet de créer son entreprise facilement, de bénéficier de certains avantages (par exemple, la franchise de TVA) et de développer sa clientèle avant de devoir adopter un statut plus contraignant.

L’auto-entreprise peut être une solution pour lancer votre activité. Dès que celle-ci prendra plus d’importance, il sera judicieux de vous tourner vers la création d’une société, qui est une véritable structure autonome.

Toutefois, le régime de la micro-entreprise ne vous permet ni de déduire vos achats et investissements de votre chiffre d’affaires, ni d’amortir votre matériel. Ce statut semble donc peu adapté pour créer une entreprise de vente d’équipements informatiques.

Enfin, gardez en tête que si vous dépassez 170.000€ de chiffre d’affaires annuel, vous ne pourrez plus bénéficier des avantages du statut d’auto-entrepreneur et vous basculerez vers le régime classique de l’entreprise individuelle.

Vente de matériel informatique : les autres statuts juridiques

Il peut donc être préférable de commencer directement votre activité en choisissant de créer une véritable structure juridique autonome pour vendre votre matériel informatique. Il y a en pratique deux hypothèses : 

  • Si vous êtes seul, vous allez obligatoirement devoir créer une société unipersonnelle. Il en existe deux types, la SASU et l’EURL. La SASU est plus souple dans son fonctionnement et son gérant est affilié au régime des assimilés-salariés. A l'inverse, l’EURL est plus rigide mais elle est donc plus sécurisante, son gérant étant affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants (ex RSI).
  • Si vous souhaitez ouvrir votre commerce à plusieurs, vous avez alors le choix entre la SAS et la SARL qui sont les deux formes pluripersonnelles de la SASU et de l’EURL.

Si vous avez des doutes sur la structure juridique qui serait la plus adaptée à votre entreprise, vous pouvez consulter notre questionnaire sur le choix de la forme juridique.  

Création d’un commerce de vente informatique : indépendant ou franchisé ?

Pour créer votre entreprise de vente de matériel informatique, vous devez choisir si vous préférez être indépendant ou profiter des avantages offerts par la franchise.  

Faire du commerce de vente informatique en tant qu’indépendant

Pour ouvrir son commerce de vente informatique, il est recommandé au préalable d’élaborer un business plan afin d’analyser la concurrence et les chances de réussite de votre projet. Pour cela, vous devez notamment analyser :

  • si la zone géographique où vous souhaitez établir votre commerce est pertinente au regard de la densité de commerces concurrents présents dans cette zone,
  • et réfléchir à l’équilibre financier de votre future entreprise. Il est nécessaire de prévoir à l’avance les dépenses importantes (location ou achat d’un local commercial, achat de matériel professionnel, mobilier, frais de personnel, publicité et communication, coûts de comptabilité et de démarches administratives). Vous devez également réfléchir aux tarifs de vente de vos équipements informatiques.

Pour pouvoir vendre du matériel informatique, il vous faudra déterminer auprès de qui vous achèterez votre matériel. Vous pouvez vous fournir auprès des constructeurs ou bien des grossistes. Vous serez ainsi dans l’obligation de négocier avec ces derniers afin d’obtenir les meilleures conditions d’achat et de pouvoir revendre à des prix concurrentiels.

Enfin, vous devrez également vous pencher sur les question de gestion des stocks, des retours et du SAV entre votre clients et vos grossistes ou constructeurs. Si votre capital de départ est faible, il peut être judicieux d’envisager une gestion du stock à flux tendu. Cela demande néanmoins une très bonne capacité organisationnelle.

Pour toutes ces raisons, il est donc préférable de se lancer lorsque l’on a déjà une bonne connaissance des réseaux de distribution de matériel informatique et qu’on a préalablement travaillé dans ce domaine.

Faire du commerce de vente informatique en tant que franchisé

Vous pouvez également ouvrir une franchise de vente et de distribution de matériel informatique. La franchise offre des avantages intéressants mais elle requiert environ 80 000€ d’apport personnel lors de la création de ce type d’entreprise (en plus des autres dépenses).

En contrepartie, vous bénéficiez de la renommée d’une enseigne et il est souvent plus facile de trouver des clients. De la même façon, la  stratégie ou encore le marketing sont souvent déjà organisés par le franchiseur.

En décidant d’ouvrir un commerce de vente informatique en franchise, vous perdez en liberté mais vous gagnez donc en sécurité !

Ouvrir un commerce de vente informatique en ligne

Pour vendre du matériel informatique en ligne, vous pouvez passer par des plateformes connues (Amazon, eBay, PriceMinister) ou bien créer votre site de e-commerce.

Il est possible de faire de la vente informatique à la fois en ligne et en magasin. Il est également possible de faire uniquement l’un ou l’autre. Si vous décidez de faire du e-commerce, pensez à vous renseigner sur les étapes pour ouvrir une boutique en ligne.

La création d’une entreprise de vente de matériel informatique n’a désormais plus de secret pour vous. Alors n’hésitez plus et créez votre entreprise de vente informatique en ligne !

Mise à jour le : 04/10/2018

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations