Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Fiches pratiques Créer une entreprise Démarches de création Coût de création d’une entreprise : tout ce qu’il faut savoir

Coût de création d’une entreprise : tout ce qu’il faut savoir

Démarches de création
J T

Jules Tabary

Diplômé d’un Master 1 Droit fiscal à l'Université Catholique de Lille. 


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Vous envisagez de créer une entreprise, sachez qu’il faut prévoir un certain budget pour réaliser vos différentes formalités de création d’entreprise. 

Pour anticiper au mieux le coût de création d’une entreprise, il est recommandé de procéder à un prévisionnel. 

Combien coûte une création d’une entreprise ? Combien d’argent faut-il prévoir pour ouvrir un commerce ? Legalstart répond à toutes vos questions.

Combien coûte la création d’une entreprise ? 

Lorsque vous décidez de créer une entreprise, il faut opérer une distinction entre les frais devant être engagés avant la création, ceux pendant et les coûts postérieurs à la création de votre structure. 

Les frais souscrits avant la création d’entreprise 

Si vous décidez de monter une entreprise pour vous lancer dans votre projet professionnel, il faut que vous sachiez qu’il existe des frais devant être engagés avant la création de l’entreprise

Il s’agit des frais engagés personnellement par les associés pour le compte de la société en formation

Certaines formalités doivent être réalisées avant la création de votre structure. Il s’agit principalement des démarches suivantes : 

  • réaliser une étude de marché ; 
  • réaliser un business plan ; 
  • confectionner un site internet ; 
  • effectuer une campagne de communication ; 
  • se déplacer pour rencontrer des potentiels partenaires.  

On retrouve également, les dépenses de dépôts de marque auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). Ces frais peuvent varier en fonction de l’étendue de votre protection par le droit des marques. 

Il peut également y avoir les frais de licence, notamment lorsque l’exercice de votre activité le nécessite. 

Exemple : obtention d’une licence I, II ou IV, pour les établissements de débit de boissons.

☝️ Bon à savoir :

Ces frais de constitution d’une société peuvent être remboursées par votre structure. Il s’agit là de la procédure de reprise des actes. Pour cela, il faut respecter deux conditions cumulatives : 

  • les frais doivent être en lien avec le démarrage de votre entreprise ;
  • ces frais doivent être engagés dans les 6 mois précédant l’immatriculation de votre structure.

Les frais engagés lors de la création de votre entreprise 

Lorsque vous décidez d’ouvrir une entreprise en France, un prix est fixé pour chacune des formalités nécessaires à la création de votre structure. 

Ainsi vous voulez savoir combien d’argent faut-il pour créer son entreprise, il faut différencier les étapes de création d’une société :  

  • la rédaction de vos statuts ; 
  • le dépôt de votre capital social ; 
  • la publication dans un journal d’annonces légales (JAL) ; 
  • la déclaration des bénéficiaires effectifs ; 
  • l’immatriculation de votre entreprise.

☝️ À noter :

Le coût de création d'une entreprise peut différer selon la qualité de la personne qui vous accompagne (avocat, expert-comptable, plateforme juridique en ligne telle que Legalstart ou si vous effectuez vous-mêmes vos démarches). 

Au même titre que pour les frais antérieurs à la création de votre société, ceux-ci peuvent faire l’objet d’une procédure de reprise de la part de votre structure. Dans ce cas, les deux conditions cumulatives vues précédemment sont exigées. 

Les frais postérieurs à la création de l’entreprise  

Une fois que votre entreprise existe d’un point de vue juridique, c’est-à-dire après son immatriculation, il est possible que vous soyez amené à engager encore certaines dépenses. 

Avant toute chose, il existe des dépenses que vous devez engager pour exercer votre activité. Il s’agit des investissements indispensables pour les besoins de votre entreprise :

  • achat de machines ou matériels ; 
  • voitures ; 
  • matériel informatique ; 
  • constitution de votre stock de marchandises ; 
  • etc.

On retrouve également toutes les charges inhérentes à la communication sur la création de votre structure. Parmi ces différents frais, on retrouve en particulier : 

  • les frais de publicité ; 
  • les frais de création de carte de visite ; 
  • les frais marketing ; 
  • les frais de participation à des forums ; 
  • etc. 

Dans certains cas, les entrepreneurs décident de déposer une marque, une fois que leur entreprise a été créée. Ces frais peuvent varier en fonction de l’étendue de votre protection par le droit des marques. 

Par ailleurs, il est nécessaire de prendre en compte les frais de domiciliation de votre entreprise. Ces coûts varient en fonction du lieu de votre domicile. Il peut notamment être établi au sein d’une pépinière d’entreprise, au domicile du représentant légal ou dans un local commercial. 

Enfin, une fois votre entreprise créée, des charges sont à prendre en compte. On retrouve notamment les charges fiscales (impôt sur les bénéfices, TVA, CFE, etc.) et les charges sociales.

Quel coût de création d’une entreprise individuelle ?

Lorsque vous procédez à la création d’une entreprise individuelle, le prix peut différer en fonction de votre régime. 

Combien coûte la création d’une auto-entreprise ?

Pour déterminer le coût de création d’une micro-entreprise, il faut opérer une distinction entre les frais liés à la déclaration de votre entreprise et ceux accessoires à votre activité. 

Les frais d’immatriculation de l’auto-entreprise

Il s’agit de l’un des principaux avantages de ce statut juridique, ses démarches administratives et juridiques sont relativement faibles. Effectivement, pour devenir auto-entrepreneur, il vous faut simplement déclarer une micro-entreprise auprès du Centre des formalités des entreprises (CFE) compétent. 

Vous vous demandez combien coûte l’inscription d’un auto-entrepreneur ? Sachez que le coût de création peut varier selon votre type d’activité exercée :

Coût de création d'une micro-entreprise
Activité commerciale Votre inscription au Registre du commerce et des sociétés (RCS) est gratuite.
Activité libérale L’inscription du micro-entrepreneur à l’URSSAF est gratuite.
Activité artisanale Votre déclaration au répertoire des métiers (RM) est gratuite.
Activité d'agent commercial Pour exercer l’activité d’agent commercial, vous devez vous inscrire au registre spécial des agents commerciaux. Pour ce faire, des frais de 24,71 € sont à prendre en charge.

 

☝️ Bon à savoir : si vous souhaitez vous faire accompagner par des professionnels, certaines plateformes juridiques en ligne telles que Legalstart, propose des forfaits compris entre 11 € et 155 € TTC, selon les options choisies.

Les frais complémentaires à l’immatriculation de votre micro-entreprise

En dehors des frais de déclaration, il existe d’autres frais à prendre en considération une fois votre entreprise créée. 

Il peut s’agir de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Cette option est facultative pour les micro-entrepreneurs, ceux-ci peuvent ouvrir un compte bancaire via une banque en ligne, dans ce cas, il faut compter entre 0 € et 10 € par mois. Au contraire, si vous privilégiez une banque traditionnelle, il faut prévoir entre 20 € et 35 € par mois.  

Il peut également s’agir de la souscription d’une assurance pour le micro-entrepreneur. L’objectif d’une telle assurance est de protéger l’entrepreneur contre les risques liés à son activité. Le coût d’une telle protection est compris entre 70 € et 200 € par an

Enfin, il peut s’agir des frais liés à la domiciliation de votre auto-entreprise. Dans cette hypothèse, vous pouvez faire le choix de la domiciliation commerciale. La société de domiciliation offre à l’auto-entrepreneur une adresse administrative et fiscale, mais aussi un accompagnement. Le coût de cette prestation est compris entre 10 € et 60 € par mois

Ainsi, le coût pour ouvrir une telle entreprise dépend des options que l’entrepreneur souhaite prendre. 

Combien coûte la création d’une EIRL ?

Pour constituer une EIRL, il faut effectuer différentes formalités et chacune d’entre-elles nécessite d’engager des frais particuliers : 

  • La déclaration d’activité de votre EIRL est la première étape de création de l’EIRL. 

Celle-ci est effectuée via : 

    • un formulaire P0 CMB, si vous effectuez une activité commerciale ou artisanale ; ou 
    • un formulaire P0 PL, si vous exercez une activité libérale.

Celui-ci sera transmis auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS) ou du Répertoire des métiers (RM). Le coût d’une telle immatriculation s’élève à 48,16 € TTC. 

  • La déclaration d’affectation du patrimoine est indispensable pour procéder à la création d’une telle entreprise. Lorsque l’affectation concerne un bien immobilier, celle-ci doit être réalisée par un acte notarié, via le formulaire PEIRL. Le coût de cette déclaration représente une cinquantaine d’euros. 
  • Ouvrir un compte bancaire professionnel dédié à l’activité de l’EIRL est obligatoire pour le dirigeant de l’entreprise. Dans ce cas, les frais d’ouverture de compte sont les mêmes que pour une micro-entreprise. 

Parmi ces différentes formes d’entreprise, la plupart des entrepreneurs opteront pour la micro-entreprise puisque son coût de création est plus faible que pour les autres formes juridiques. 

infographie EIRL

Combien coûte la création d’une société ? 

Il est nécessaire d’appréhender le coût de création pour chaque statut juridique. 

Combien coûte une création d’une SAS ?

Pour connaître les frais de création d’une entreprise comme la SAS, il faut différencier chacune des étapes de création de la société. 

Frais de rédaction des statuts 

Il s’agit d’une démarche fondamentale dans la création de votre structure. Effectivement, ces statuts fixent les règles de fonctionnement et d’organisation de votre société. Cette étape est indispensable au bon fonctionnement de votre société. Ainsi, il ne faut pas la prendre à la légère.

Le coût de cette démarche varie en fonction de la personne qui est en charge de rédiger vos statuts. À ce titre, vous avez plusieurs possibilités : 

Personnes chargées de la rédaction 

Tarifs 

Le représentant légal ou un associé de la SAS

0 € 

Un avocat ou un expert-comptable 

Entre 1.500 € et 2.500 € 

Une plateforme juridique en ligne

197 € HT 

Frais de dépôt de capital social 

Pour constituer une SAS ou une SASU, il vous faut procéder au dépôt du capital social. Pour ce type de société, vous pouvez constituer votre structure avec 1 € symbolique. 

Une fois que vous avez constitué votre capital social, il vous faudra le déposer auprès d’un tiers, appelé dépositaire. 

En fonction du type de dépositaires les frais de dépôt seront différents : 

  • dépôt réalisé dans une banque traditionnelle, il vous faut compter uniquement les frais d’ouverture et de gestion de compte ; 
  • dépôt dans une banque en ligne, il faut prévoir entre 70 € et 100 € HT ; 
  • dépôt effectué chez un notaire, il faut prévoir autour de 100 € HT. 

Frais d’annonces légales

Pour faire valoir la création de votre société auprès des tiers, il est nécessaire de procéder à une publication dans un journal d’annonces légales (JAL). 

Le coût d’annonce légale est fixé à 193 € HT pour les SAS, et de 231 € HT pour les sociétés situées à la Réunion ou à Mayotte. 

☝️ Bon à savoir : les coûts de création d'une SASU sont moins élevés, et ce, notamment grâce aux frais d’annonces légales de 138 € HT en France métropolitaine.

Les frais d’immatriculation de la société 

Pour entériner la procédure de création de votre SAS, il vous faut procéder à son immatriculation. Vos frais d’enregistrement de votre entreprise dépendent de la nature de votre activité : 

  • si votre société exerce une activité commerciale, il faut compter 37,45 € TTC pour l’immatriculation au Registre du commerce et des sociétés (RCS) ;
  • si votre société exerce une activité artisanale, il vous faut payer les frais d’inscription au RCS. Il vous faudra également procéder à une immatriculation au Répertoire des métiers (RM) pour un montant de 15 €. Des frais d’accompagnement peuvent vous être demandés. Dans ce cas-là, il faudra prévoir entre 100 et 200 € supplémentaires.

☝️ À noter : il faut prévoir en plus 21,41 € TTC pour effectuer une déclaration des bénéficiaires effectifs.

Quel coût pour créer une SARL ?  

Pour déterminer le coût de création d’une SARL, il faut encore une fois se référer aux étapes de création de la société. Pour ce qui est du coût de création d’une EURL, les frais sont légèrement plus faibles. 

Formalités 

Tarif pour une SARL

Tarif pour une EURL 

Rédaction des statuts 

  • Rédigés par vous-même : 0 € 
  • Rédigés par un avocat : entre 800 € et 2.000 € 
  • Rédigés par une plateforme juridique : 129 €
  • Rédigés par vous-même : 0 € 
  • Rédigés par un avocat : entre 800 € et 1.100 €
  • Rédigés par une plateforme juridique : 129 €

Frais d’annonces légales 

144 € HT 

121 € HT 

Frais d’immatriculation 

  • 40 € TTC pour une activité commerciale 
  • 60 € TTC pour une activité artisanale 
  • 37,45 € TTC pour une activité commerciale 
  • 45 € TTC pour une activité artisanale 

Déclaration des bénéficiaires effectifs 

21,41 € TTC 

Combien coûte la création d’une SCI ?

Au même titre que pour la SAS ou la SARL, le coût de création d’une SCI est calculé de la même manière : 

Formalités 

Tarifs 

Rédaction des statuts 

  • Rédigés par vous-même : 0 € 
  • Rédigés par un avocat : entre 1.500 € et 2.500 € 
  • Rédigés par une plateforme juridique : 200 € HT 

Frais d’annonces légales 

185 € HT en France métropolitaine


À noter : si votre SCI est située à Mayotte ou à la Réunion, il faut compter 222 €. 

Frais d’immatriculation 

66,88 € TTC (dont 8,03 € pour le dépôt d’actes non soumis à la TVA)

Déclaration des bénéficiaires effectifs 

21,41 € TTC 


Maintenant, vous avez toutes les connaissances pour savoir comment créer une entreprise et combien ça coûte.

☝️ À noter : si vous souhaitez créer une société mère pour exercer votre activité, vous vous demandez combien coûte la création d’une holding ? Sachez que les frais de création dépendent de la forme juridique que vous choisissez.

Quelles sont les aides à la création d’une entreprise ?

Les aides pour les créateurs d’entreprise peuvent être de différentes natures. Il peut s’agir d’aides financières, mais également d’allégements sociaux et fiscaux. 

Les aides financières pour la création d’entreprise 

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières pour faciliter la création d’une entreprise. 

L’aide au retour à l’emploi (ARE)

Quand vous êtes demandeurs d’emploi, vous pouvez bénéficier d’allocations chômage. Si vous décidez de créer votre entreprise, vous avez la possibilité d’obtenir un maintien de vos aides au retour à l’emploi (ARE), lors du lancement de votre activité. 

Ce maintien peut-être partiel ou total : 

  • il est total lorsque vous ne percevez pas de rémunération de votre activité ; 
  • il est partiel, en proportion de vos revenus liés à votre activité.

Ces aides sont versées mensuellement et vous permettent de garder un certain niveau de revenu lors du lancement de votre activité. 

L’aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) 

Cette aide est également destinée aux demandeurs d’emploi. Ce dispositif est une alternative au versement mensuel des allocations chômage (ARE). En effet, l’ARCE vous permet de percevoir 45 % du montant total des indemnités chômage que vous auriez dû toucher au cours des 24 prochains mois. 

Le versement de l’ARCE s’effectue en deux virements : l’un réalisé au cours du lancement de votre activité et le second effectué 6 mois plus tard. 

Les allégements fiscaux et sociaux pour créer une entreprise

Ces allégements fiscaux et sociaux vont permettre aux créateurs d’entreprise de payer moins d’impôts et/ou de cotisations sociales. 

L’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE)

Ce dispositif permet à la personne souhaitant créer une entreprise de bénéficier d’une exonération de charges sociales, et ce, pour la première année d’activité. 

Cette exonération peut être totale ou partielle, en fonction de vos revenus. 

Vous pouvez évaluer votre éligibilité à la demande d'ACRE grâce à notre outil dédié : 

Le statut de Jeune entreprise innovante (JEI) 

Ce dispositif permet aux jeunes PME engageant des dépenses de recherche et développement, de bénéficier d’un régime social ou fiscal avantageux. 

Ainsi, vous pouvez bénéficier : 

  • d’une exonération totale d’impôt sur les bénéfices (IS ou IR) pour la première année d’exercice ; 
  • d’une exonération de 50 % pour la deuxième année d’exercice ; 
  • d’une exonération de la contribution économique territoriale (CET) et de taxe foncière pendant au moins 7 ans. 

Bon à savoir : ce dispositif est cumulable avec le crédit d’impôt recherche. 

Quel financement obtenir pour faire face au coût de création d’une entreprise ?

Le coût d’une création d’entreprise peut dans certains cas s’avérer très élevé. Pour cela, vous allez vous tourner vers d’autres moyens de financement pour la création de votre entreprise

Lorsque les associés ne peuvent pas financer eux-mêmes leurs projets professionnels, ils vont se tourner vers d’autres moyens de financement externes. 

Parmi les moyens les plus fréquents, on retrouve principalement : 

  • L’emprunt bancaire ou le prêt professionnel, il s’agit d’une mise à disposition d’une somme d’argent accordé par un établissement bancaire. Cet emprunt implique nécessairement un remboursement des sommes prêtées et le paiement des intérêts. 
  • Le financement participatif, cette méthode permet à votre entreprise d’être financée par des dons avec ou sans contrepartie ou par des prêts à titre gratuit ou onéreux, réalisés par des particuliers. 
  • Le BSA-AIR, moyen de financement très intéressant pour les startups. Il a pour intérêt principal d’obtenir des fonds de manière rapide et économique. 

Quels coûts prévoir pour le démarrage de votre activité ?

Il existe de nombreux coûts qu’il faut prévoir pour commencer votre activité. Parmi lesquels on retrouve : 

  • les charges du personnel (montant des salaires, charges sociales, charges patronales rémunération, etc.) ; 
  • frais d’équipement ; 
  • dépenses de communication ; 
  • charges de constitution d’un stock de matières premières ; 
  • frais de fournitures d’énergie ; 
  • charges fiscales ; 
  • etc. 

Combien ça coûte de créer une entreprise ? Vous avez toutes les informations nécessaires pour répondre à cette question.

JT

Jules Tabary

Diplômé d’un Master 1 Droit fiscal à l'Université Catholique de Lille. 

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Vous souhaitez créer votre entreprise dès maintenant ?

💡Avec Legalstart, c'est simple, sûr, rapide et économique. 

Créer votre entreprise