Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Créer votre entreprise
Fiches pratiques Exercer un métier Métiers de l'immobilier Comment devenir consultant immobilier ?

Comment devenir consultant immobilier ?

Métiers de l'immobilier
M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Vous êtes passionné par le secteur de l’immobilier ? Vous êtes un professionnel de l’immobilier, mais vous n’avez pas de carte professionnelle ? Connaissez-vous le métier de consultant immobilier ?

Missions, formation, statut juridique, voici le mode d’emploi pour devenir consultant immobilier et que la création de votre entreprise soit un succès.

Qu’est-ce qu’un consultant immobilier ?

Le consultant ou la consultante immobilier est un professionnel de l’immobilier qui conseille les vendeurs et/ou les acheteurs.

Il apporte son expertise aux vendeurs pour définir le prix de leur bien immobilier, mais aussi pour trouver le bien idéal en fonction des besoins des acheteurs. 

Parmi ses principales missions, on retrouve également le démarchage, le développement de son réseau professionnel et l’analyse du marché sur son secteur. 

Par exemple, un consultant immobilier à Deauville doit parfaitement connaître les prix pratiqués dans cette zone géographique et connaître les différentes typologies de biens pour être à même de conseiller ses clients.

Immobilier, gestion et consultant sont donc étroitement liés.

Attention, un consultant immobilier ne dispose pas de la carte professionnelle T, contrairement à l’agent immobilier. C’est pourquoi, il doit passer la main à une agence immobilière au moment de signer le compromis de vente.

Il est possible d’être conseiller immobilier indépendant ou salarié dans une agence immobilière. Pour un consultant immobilier, le salaire s’élève en moyenne à 4.000 € brut en fonction de son niveau d’étude et d’expérience. Quand il exerce en freelance, il perçoit généralement une commission, c’est-à-dire un pourcentage sur les ventes réalisées par son intermédiaire.

Quelle formation réaliser pour devenir consultant immobilier ?

Pour exercer en tant que consultant immobilier, une formation de niveau Bac+2 dans l’immobilier est recommandée. Il peut s’agir d’un BTS professions immobilières, d'un BTS commerce ou encore d’une licence pro métiers de l’immobilier. Toutefois, légalement, aucun diplôme spécifique n’est requis.

En outre, pour être consultant immobilier, certaines qualités sont requises à l’instar de :

  • l’esprit d’analyse ;
  • un bon relationnel ;
  • la négociation ;
  • l’organisation ;
  • la réactivité ;
  • la rigueur.

L’expérience est également un véritable atout.

Devenir consultant immobilier : quel statut juridique choisir ?

Si vous décidez d’exercer la profession de consultant immobilier à votre compte, vous devez impérativement choisir un statut juridique. Pour ce faire, vous avez le choix entre la micro-entreprise et la société commerciale.

Devenir consultant immobilier en micro-entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur est particulièrement accessible. Les démarches pour s’inscrire sont relativement simples comme nous pourrons le voir un peu plus loin. De plus, en micro-entreprise, le montant de vos cotisations est calculé à partir de votre chiffre d’affaires encaissé. Ainsi, si vous faites 0€ de chiffre d’affaires, vous n’avez rien à verser à l’URSSAF. 

Toutefois, vous ne pouvez pas déduire vos charges de l’assiette de l’impôt. Par conséquent, vos frais kilométriques, le carburant, etc. sont autant de dépenses qui restent à votre charge.

En outre, si vous créez une micro-entreprise, votre responsabilité est illimitée. Dès lors, vos créanciers professionnels peuvent obtenir le paiement de leurs créances sur vos biens personnels si besoin.

D’autre part, être auto-entrepreneur permet de bénéficier d’obligations comptables allégées. Il suffit de déclarer le chiffre d’affaires encaissé tous les mois ou tous les trimestres selon l’option choisie. Si vous n’avez pas l’obligation de produire une liasse fiscale et un bilan comptable, vous devez tout de même tenir un livre des recettes et des dépenses.

Pour finir, en tant que consultant immobilier auto-entrepreneur, vous relevez du régime social des travailleurs non-salariés (TNS).

📝 À noter : le métier de consultant immobilier est une profession libérale non réglementée. Le plafond maximum de chiffre d’affaires pour être autorisé à exercer comme auto-entrepreneur est fixé à 72.600 €.

Devenir consultant immobilier en société

Le plus souvent, les consultants immobiliers choisissent de créer une société commerciale, c’est-à-dire une SAS ou une SARL. Plus précisément, ils optent pour les versions unipersonnelles (à associé unique) de ces sociétés, à savoir la SASU ou l’EURL.

L’objectif est alors de créer une société de consulting. Cela permet de séparer les dettes et le patrimoine professionnels, des biens personnels de l’associé. Ainsi, la responsabilité du ou des associés est limitée au montant des apports réalisés.

Par ailleurs, en société, il est possible de déduire les charges nécessaires à l’activité. Le calcul de l’impôt sur les sociétés (IS) se fait uniquement sur les bénéfices. De plus, durant les cinq premières années d’exercice, il est possible d’opter pour l’impôt sur le revenu (IR).

En société, vous devez produire un bilan comptable et une liasse fiscale chaque année.

Concernant le régime social applicable, tout dépend du statut juridique choisi :

  • Le gérant associé d’une EURL ou le gérant majoritaire d’une SARL dépendent de la Sécurité Sociales des Indépendants (SSI).

Le président de la SASU ou d’une SAS, le gérant non associé d’une EURL ou encore le gérant minoritaire égalitaire d’une SARL sont assimilés salariés dès lors qu’ils sont rémunérés. Il bénéficie alors de la même couverture sociale que tout autre salarié, sauf qu’il ne cotise pas à l’assurance chômage. Le président de SASU non rémunéré n’est soumis à aucun régime social.

☝️ Bon à savoir : depuis le 16 février 2022, il n'est plus possible de choisir le statut d'entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) pour créer son activité.

Les formalités à accomplir pour se lancer en tant que consultant immobilier ?

Les formalités à accomplir pour se lancer comme consultant immobilier à son compte dépendent du statut juridique choisi.

S’immatriculer comme auto-entrepreneur pour être consultant immobilier

Pour s’immatriculer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez vous rendre sur le portail en ligne mis à disposition par l’administration. Vous pouvez alors remplir le formulaire d’inscription et le transmettre au centre des formalités des entreprises (CFE) directement par internet. Quelques semaines plus tard, vous recevez votre numéro Siren par courrier postal.

La démarche est totalement gratuite. Toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez transmettre votre demande par voie postale à l’aide du formulaire d’activité P0. Vous devez adresser votre courrier au CFE dont vous dépendez.

Créer une société pour devenir consultant immobilier : les étapes

Les démarches à effectuer pour créer une société en tant que consultant immobilier sont plus complexes que pour la micro-entreprise. Que vous optiez pour l’EURL, la SARL, la SAS ou la SASU, vous devez :

  1. rédiger un projet de statut ;
  2. déposer le capital social auprès d’un établissement bancaire, d’un notaire ou d’un avocat ;
  3. signer les statuts et ajouter en annexe les justificatifs de montants à payer par vos soins pour la société en cours de création pour vous faire rembourser ;
  4. nommer un gérant ou un président par acte séparé s’il n’est pas désigné dans les statuts ;
  5. publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales ;
  6. déposer votre dossier de demande d’immatriculation au greffe du Tribunal de commerce.

Vous recevez alors votre extrait Kbis par courrier.

Besoin d’aide pour créer votre société de consultant immobilier ? Contactez l’un de nos experts.

M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Fiche mise à jour le

Vous devenir consultant immobilier  ?
💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant. 
Créer votre entreprise