En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
12 février 2019

Tout savoir sur la dénomination sociale

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une société

Vous souhaitez créer une société et à vous vous demandez à quoi correspond la dénomination sociale d’une société ? Cette notion est souvent confondue avec celles d’enseigne et de nom commercial. Ce n’est pas étonnant car rien n’interdit de choisir les mêmes termes pour la dénomination sociale, l’enseigne ou le nom commercial d’une société.

On fait le point sur la définition de la dénomination sociale, seul nom obligatoire pour une société, et sur les différences avec le nom d’enseigne et le nom commercial.

Définition dénomination sociale

Qu’est-ce que la dénomination sociale?

La dénomination sociale est le nom d’une société. On parle également de raison sociale d'une entreprise,. En effet, une société est une personne morale, ce qui signifie qu’elle a une existence juridique distincte des associés et qu’elle possède ses propres caractéristiques (dont une dénomination spécifique). La dénomination sociale peut être librement choisie par les associés d’une société (SARL, SAS, EURL, SASU, etc.).

Bien qu’elle se rapporte souvent à l’activité de la société, la dénomination sociale peut être également totalement fantaisiste. Tout dépend de l’image que les associés souhaitent donner à leur société. Vous pouvez consulter notre fiche pratique dédiée pour choisir la dénomination sociale la plus appropriée à votre projet.

La dénomination sociale doit obligatoirement être mentionnée sur les documents à fournir lors de l’immatriculation d’une société. Une fois la société immatriculée, la dénomination choisie figurera alors sur le Kbis de la société.

Bon à savoir : il n’existe pas réellement de raison sociale d’auto-entrepreneur. En effet, comme l’auto-entrepreneur exerce en nom propre, sa dénomination sociale correspond à son nom de famille. Il en va de même pour la dénomination d’une entreprise individuelle (EI, EIRL).

Dénomination sociale, enseigne, nom commercial: quelles différences?

La dénomination sociale est souvent confondue avec l’enseigne ou le nom commercial. Pourtant, ces deux dernières notions se distinguent de la dénomination sociale.

L'enseigne commerciale

L’enseigne d’une entreprise sert à identifier le local d’exploitation de l’activité (par exemple, le lieu de vente). C'est le lieu où l’activité commerciale de la société est réellement exercée. Elle désigne également le support physique, souvent fixé sur la façade du local, qui permet aux clients d’identifier géographiquement un lieu de vente.

Avoir un nom d’enseigne est facultatif et ce nom peut être identique ou différent de la dénomination de la société. En cas de pluralité de points de vente, la société peut choisir de donner des noms d’enseigne différents à chaque boutique.

Le nom commercial

Le nom commercial permet d’identifier le fonds de commerce ou l’activité de la société. ll s’agit du nom utilisé publiquement pour désigner l’entreprise et pour la faire connaître dans le cadre de ses relations commerciales (partenaires, fournisseurs, clients).

Choisir un nom commercial est facultatif. Si la société possède un nom commercial, il doit être précisé lors de l’immatriculation de la société. Il est alors d’usage de le mentionner sur les documents commerciaux (factures, devis, bons de commande, etc.) dès lors que l’entreprise se fait connaître sous ce nom.



Vous connaissez désormais toutes les caractéristiques de la dénomination sociale ! Sachez qu’il est souvent conseillé de réaliser les démarches pour protéger la dénomination sociale de sa société contre une utilisation non autorisée et/ou une concurrence déloyale.

 

Mise à jour : 12/02/2019

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches