31 mars 2021

Comment oser entreprendre?
Temps de lecture : 3 min

Marion de Bary
Diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Oser entreprendre pour gagner en autonomie, se sentir libre, redonner du sens à son travail, acquérir de nouvelles compétences, gagner en qualité de vie et enfin avoir le courage de se lancer dans un projet qui vous tient à cœur! 

Si les raisons de devenir entrepreneur sont nombreuses, le fait de créer son entreprise peut être assez impressionnant et beaucoup sont ceux qui ne se lancent pas. Il est pourtant très dommage de ne pas se lancer dans l’univers de l’entrepreneuriat et de passer à côté de cette belle aventure. 

Quelles sont les principales astuces pour oser se lancer? Dans quel domaine oser entreprendre? Avec quelle structure juridique? On vous répond pour que vous trouviez la motivation!


Trois astuces pour oser entreprendre

Trouver une idée et faire un point sur votre situation personnelle

Tout projet de reconversion professionnelle s'organise. Que vous ayez une idée depuis longtemps ou que vous ayez uniquement l’envie d’entreprendre, il n’ y a pas de “mauvaises motivations” pour se lancer. Pour que votre projet soit un succès, vous devez être sur des contours de votre idée et du milieu dans lequel vous voulez vous lancer. La bonne nouvelle est que rien ne presse, il vaut mieux prendre son temps et bien se lancer plutôt que d'aller vite et de prendre le risque d’échouer. 

Bon à savoir: si vous cherchez une idée pour oser entreprendre, listez toutes les activités et choses que vous aimez faire et dressez sincèrement la liste de vos compétences personnelles. Vous pouvez aussi lister les personnes qui vous entourent et que vous pourriez solliciter pour vous aider. 

Faire une étude de marché et un business plan

On ne se lance pas à l’aveugle dans l’entrepreneuriat. Vous devez savoir où vous allez et le plus tôt est le mieux pour pouvoir changer ou adapter votre idée! 

Bon à savoir: Il est important de se poser les bonnes questions dès le début de votre aventure avant même d’élaborer des études de marché et business plan plus développé. Si vous n’arrivez pas à répondre à ces questions, c’est peut-être qu’il vous faut mûrir un peu plus votre projet ou trouver de nouvelles idées de startup.

Vous devez pouvoir répondre à ces différentes questions: Quelle est la solution apportée par ma future entreprise? Existe-t-il des produits ou services similaires sur le marché? Quelle est la valeur ajoutée de votre idée? Qui sont mes futurs clients? Est-ce que mon idée nécessite beaucoup de main d'œuvre? 

Faire le point sur vos moyens de financement

L'entrepreneur représente un investissement moral certes mais également financier. En plus des dépenses pour se lancer il existe différents frais engagés avant la création d’entreprise

Heureusement qu’il existe différentes solutions pour trouver des investisseurs et des financements: renseignez-vous sur les modes de financements participatifs, très populaires pour se lancer dans un projet. Il faut, en revanche, bien appliquer l’astuce n°1 et n°2 pour pouvoir présenter un projet solide!  

Voici la base des éléments à déterminer pour oser se lancer dans l'entrepreneuriat n’importe où et n'importe quand! Alors osons entreprendre à Grenoble, à Paris, à Lyon, en banlieue, ou en milieu rural en parallèle d’une activité salariée ou pour un changement total de mode de vie! 

Avec quelle structure juridique oser entreprendre? 

Oser entreprendre seul en tant que travailleur indépendant 

Pour se lancer en tant que travailleur indépendant, vous avez le choix entre: 

  • Exercer votre activité en votre nom propre sous le statut d'entreprise individuelle. Ce statut englobe en réalité le régime classique de l’entreprise individuelle, le régime de la micro-entreprise et le régime de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée. 
  • Exercer votre activité en créant une société: une EURL (SARL à un seul associé) ou une SASU (SAS à un seul associé). 

Les démarches de création de la micro-entreprise sont simplifiées et présentent plusieurs avantages comme un allègement de vos obligations comptables, une dispense de TVA (tant que vous ne dépassez pas un seuil de chiffre d'affaires) ou encore la possibilité de payer vos charges sociales mensuellement ou trimestriellement. Toutefois, une fois que vous dépassez le seuil de chiffre d’affaires, ce régime n’est plus intéressant. Ce statut est donc idéal pour se lancer! 

Il est intéressant par la suite de créer une société pour vous développer. Si vous vous lancez seule, vous avez donc le choix entre une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) et une EURL(entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée).

Bon à savoir: ces deux sociétés vous feront gagner en légitimité auprès de vos partenaires et clients et vous permettront de protéger votre patrimoine personnel. Toutefois, elles n’ont pas exactement les mêmes caractéristiques. Vous pouvez consulter nos tableaux comparatifs EURL/SASU pour plus d’informations.   

Oser entreprendre à plusieurs en créant une société

Différentes options s’offrent à vous pour la forme juridique de votre entreprise ou start up si vous décidez de vous lancer à plusieurs (SARL, SAS, etc.) Pour choisir votre forme sociale, il faut réfléchir à deux choses: votre activité et les perspectives d’avenir de votre société. 

Avez-vous prévu une croissance rapide, la potentielle entrée de nouveaux associés par la suite? Quels sont les rapports que vous recherchez entre associés?  

Cette étape de questionnement est essentielle pour choisir la forme sociale la plus adaptée à votre projet. 

N’hésitez pas à utiliser notre outil juridique du choix de la forme juridique: 

Dans quel domaine oser entreprendre? 

Chaque domaine d’activité peut présenter des opportunités innovantes nécessitant de créer une société! Il existe également de nombreux métiers indépendants qui marchent! Toutefois, certains domaines sont plus tendances que d’autres en raison de l’évolution de la société. 

En 2021, les domaines d’activité qui se développent sont l’écologie et la tech! En effet, l’écologie est devenue, en quelques années, la plus grande tendance porteuse de l’économie en France. Les entrepreneurs innovent pour créer un entrepreneuriat éthique et respectueux de l'environnement. 

Bon à savoir: voici quelques exemples d’activités dans le domaine de l’écologie et de l’entrepreneuriat éthique: les produits bio, produits vegan et respectueux des animaux, le recyclage des déchets et l’économie circulaire ou encore les vêtements éthiques. 

La technologie est également au cœur de la société. Toute idée de produits ou de services venant répondre à un besoin ou une envie par la technologie trouvera un acheteur. Les opportunités sont donc infinies, vous pouvez vous lancer dans ce secteur sans crainte!

Vous savez désormais comment oser entreprendre! Entreprendre au féminin, au masculin, en ville ou à la campagne tout est possible alors lancez-vous!

Mise à jour: 31/03/2021
Rédaction : Marion de Bary, diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Télécharger gratuitement notre guide Accompagnement, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Accompagnement Télécharger le guide