En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
27 mars 2019

Pôle emploi et la création d’entreprise: tout savoir
Temps de lecture : 3 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Pôle emploi a pour mission d’accompagner les demandeurs d’emploi vers le retour à l’emploi. La période de recherche d’emploi peut être le moment idéal pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, c’est pourquoi Pôle emploi accompagne la création et la reprise d’entreprise.

Vous êtes au chômage et vous souhaitez créer votre entreprise? Pour tout savoir sur les aides financières et les formations proposées par Pôle emploi pour la création d’entreprise, suivez le guide!


pole emploi et création d'entreprise

Quelles sont les aides financières de Pôle emploi pour la création d’entreprise?

Quelle que soit la raison pour laquelle l’entrepreneur est au chômage, il peut se lancer dans la création d’entreprise ou la reprise d’entreprise avec Pôle emploi. Les aides financières proposées par Pôle emploi lors de la création d’entreprise sont de différents ordres:

  • L’ACRE: l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise a pour objectif d’encourager les entrepreneurs à se lancer en leur offrant une exonération totale ou dégressive de charges sociales (cotisations maladie, maternité, invalidité, etc.) lors de leur première année d’activité. Il n’y a pas de démarche à accomplir pour obtenir l’ACRE, l’entrepreneur qui s’estime éligible n’a qu’à s’appliquer lui-même l’exonération lors du paiement des charges sociales à l’URSSAF.
  • L’ARE: l’aide de retour à l’emploi, souvent appelée allocation chômage, peut être conservée par l’entrepreneur lors de la création de son entreprise. Pôle emploi fixe les conditions de ce maintien qui peut être intégral ou partiel selon que l’entrepreneur perçoit, ou non, une rémunération grâce à son entreprise. Le maintien de l’ARE est accordé au chômeur à condition qu’il n’ait pas fait de demande d’ARCE et qu’il ait cotisé un certain nombre d’heures.
  • L’ARCE: l’aide à la reprise ou la création d’entreprise permet de percevoir l’ARE sous forme d’un versement anticipé. En effet, Pôle emploi permet à l’entrepreneur de recevoir une partie de ses allocations chômage sous forme de capital pour financer son projet de création d’entreprise.

Créer sa société ou devenir auto-entrepreneur avec Pôle emploi permet donc de bénéficier d’aides financières intéressantes. Au moment de se lancer dans la création de son entreprise, il faut donc prendre le temps de vérifier si vous êtes, ou non, éligible à une ou plusieurs de ces prestations.

Quelles sont les formations proposées par Pôle emploi pour créer son entreprise?

Créer son entreprise avec Pôle emploi ne signifie pas que l’organisme vous accompagne de A à Z dans votre projet. En revanche, au-delà des aides financières proposées, Pôle emploi permet une mise relation les futurs entrepreneurs et des structures publiques et privés qui ont une véritable mission d’accompagnement.

Le dispositif NACRE

Le nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (NACRE) est un dispositif, d’une durée de 3 ans, qui permet aux entrepreneurs de profiter d’un accompagnement dans le montage et le financement de leur projet. Ce dispositif peut vous être recommandé par Pôle emploi. Il est notamment destiné aux demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’ARE, aux créateurs d’entreprise bénéficiaires du RSA et aux jeunes de 18 à 25 ans.

Le programme NACRE se divise en 3 étapes:

  • L’aide au montage: pendant les 4 premiers mois, le projet de l’entrepreneur est étudié pour connaître de sa viabilité et pour déterminer les options de financement les plus adaptées.
  • L’aide au financement: durant cette période de 4 mois, l’entrepreneur est guidé dans ses choix de développement et est accompagné pour anticiper les éventuelles difficultés financières.
  • L’accompagnement: l’entrepreneur bénéficie d’un suivi pendant 3 ans. Il a accès à un support technique lui permettant d’obtenir la réponse à ses questions.

Pour pouvoir profiter de ce dispositif, il faut en faire la demande auprès d’un organisme d’accompagnement conventionné par l’Etat. La DIRECCTE de votre région vous indiquera l’organisme vers lequel vous tourner.

Les formations Pôle emploi

Pôle emploi propose un certain nombre de formations dont les formats et les durées sont très variables (allant de 4 à 290 heures). Parmi ces formations, il existe:

  • Des formations à la création d’entreprise: l’objectif de ces formations Pôle emploi est de permettre aux porteurs de projet d’étudier la pertinence et la viabilité de leur projet mais également de réfléchir à des modes de financement adaptés. Pendant sa formation, l’entrepreneur peut être accompagné dans l’élaboration de son business plan. Les clés de la gestion d’entreprise sont transmises au futur entrepreneur pour lui permettre d’anticiper les points juridiques et financier incontournables de son activité.
  • Des formations pour les auto-entrepreneur: l’objectif de ces formations Pôle emploi est de permettre à l’entrepreneur de connaître les notions nécessaires à la création d’une auto-entreprise. Des formalités de création à la fiscalité, l’entrepreneur doit être en mesure de comprendre le fonctionnement du statut d’auto-entrepreneur.

Sachez qu’au-delà des aides Pôle emploi, vous pouvez obtenir diverses subventions pour la création d’entreprise.

Mise à jour : 27/03/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise