Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

    Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
    Créer une entreprise
    Fiches pratiques Créer une entreprise Astuces entrepreneurs Comment obtenir un prêt professionnel ?

    Comment obtenir un prêt professionnel ?

    Astuces entrepreneurs
    M D

    Marguerite Desforges

    Diplômée de l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II.


    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Vous souhaitez créer votre entreprise ? Vous avez respecté les étapes de rédaction d'un business plan et êtes prêt à vous lancer ? Vous avez déjà créé votre entreprise et souhaitez la développer ? Pour se lancer, encore faut-il avoir des fonds ! Il vous faudra sûrement solliciter un prêt professionnel pour financer votre projet.

    Comment obtenir un prêt professionnel ? Dossier, entretien, montant à demander… On fait le point !

    Qu’est-ce qu’un prêt professionnel ?

    Un prêt professionnel, ou emprunt bancaire professionnel, c’est de l’argent que la Banque vous prête pour vous permettre de lancer votre projet de création d’entreprise ou votre projet de développement.

    La banque investit si elle est convaincue de la qualité et la viabilité de votre projet -  le trait le plus recherché étant que vous puissiez rembourser le prêt en question.

    La demande d’un prêt professionnel peut se faire auprès de votre banque, mais pas seulement : vous pouvez tout à fait vous tourner vers d’autres banques ou vers un courtier en crédit.

    Cette demande vous demandera une préparation préalable : la constitution du dossier de prêt et la préparation de l’entretien que vous aurez avec votre banquier.

    Bon à savoir : la plupart du temps, pour obtenir un prêt professionnel, vous devez disposer d'une caution bancaire pour votre entreprise.

    Quels documents fournir pour obtenir un prêt professionnel ?

    Afin d’obtenir un emprunt bancaire professionnel, vous devrez fournir plusieurs documents à votre banquier, tels que :

    • Le Kbis de votre entreprise, votre carte d’identité, un prévisionnel financier justifiant votre prêt, vos justificatifs de domicile, vos relevés bancaires, etc.
    • D’autres documents peuvent être demandés comme des garanties : chaque dossier a ses particularités !

    Pensez à vérifier la liste des documents à fournir pour une requête de prêt professionnel et, surtout, à faire preuve de rigueur. Un dossier incomplet ne servirait qu’à donner une mauvaise impression à votre banquier et à vous faire partir avec des points de retard pour l'entretien.

    Comment se préparer à l’entretien pour optimiser ses chances d’obtenir un prêt professionnel ?

    Concentrons-nous ici sur le cas d’une personne souhaitant obtenir un prêt pour la création d’entreprise.

    Présenter le projet

    Afin de convaincre votre banquier d’investir dans votre entreprise, il vous faudra tout d’abord lui présenter votre projet dans son entièreté. Attachez-vous à lui faire une présentation générale, en soulignant les points forts.

    C'est là que l'utilité d'un business plan solide et notamment sur la partie financière apparait : c’est ce qui vous permettra de prouver la viabilité de votre projet.

    Expliquer le plan de financement

    Le plan de financement, c’est là que votre banquier vous attendra au tournant. Ici encore, avoir réalisé un business plan avec soin vous sera d’une aide précieuse : n’oubliez pas que le business plan est avant tout un outil d’échange avec les financeurs !

    En plus de votre motivation, il vous faudra bien sûr justifier votre demande et surtout le montant que vous souhaitez emprunter. Il est important de montrer que l’on sollicite d’autres sources de financement, notamment que les associés fournissent un apport personnel au projet.

    En bref, un plan de financement complet doit permettre au banquier de comprendre :

    • S’il s’agit d’un plan de financement sur le court, moyen ou long terme.
    • La répartition du financement : la diversité des sources est importante. Selon les banques, il sera exigé que le montant total des apports personnels des associés représente de 25 à 30% du montant total de financement.
      Attention à laisser une marge selon votre patrimoine personnel pour faire face aux aléas (qui ne sont pas éventuels, mais certains).
    • Que le projet est rentable : à vous d'établir un bilan prévisionnel sur 3 ans réaliste.

    Prouver ses qualités de porteur de projet

    Lors de l’entretien avec votre banquier, gardez en mémoire qu’il s’agit d’un entretien et donc que  l’humain compte. Bien sûr, la solidité et la viabilité de votre projet seront essentiels à l'obtention de votre emprunt, mais pas seulement : il vous faudra prouver que vous avez le charisme d’un dirigeant et les épaules d’un porteur de projet.

    Aussi bien votre projet soit ficelé, lancer une entreprise demande courage et persévérance. Il y aura des obstacles soyez-en sûr et, avant d’investir, votre banquier devra s’assurer que vous allez tenir la route.

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀

    Que faire si la banque refuse de vous accorder le prêt ?

    Persévérer, c’est bien là une des qualités essentielles d’un fondateur d’entreprise ! Quelle que soit la réponse de votre banquier, celui-ci a une obligation de conseil et peut vous aider à améliorer votre projet initial s’il n’est pas optimal. Même si tous les projets ne réclament pas les mêmes financements sachez qu'en cumulant différentes aides, il est parfois possible de reprendre une entreprise sans apport.

    Vous pouvez bien sûr vous tourner vers une autre banque ou encore faire appel à un courtier en prêt. Si le premier entretien ne s’est pas déroulé comme prévu, l'entraînement vous permettra sûrement de mieux présenter le projet et d’anticiper les questions du banquier.

    Tout entretien a un aspect subjectif : ce qui ne passera pas auprès d’un banquier, sera peut-être très positif pour un autre.

    Quoi qu’il en soit, le financement de votre projet ne peut pas reposer totalement sur la banque. Investisseurs, business angels, crowdfunding… les sources sont nombreuses, à condition de savoir convaincre ! Développer son réseau professionnel dès la création de l’entreprise vous permettra d’obtenir des fonds plus facilement.

    N’oubliez pas que l’État propose de nombreuses aides à la création d’entreprise  pour vous aider à vous lancer. Vous pouvez d'ailleurs vérifier tout de suite votre éligibilité à l'ACRE qui vous permet de bénéficier d'une exonération de charges sociales la première année d'activité (un coup de pouce non négligeable lorsqu'on se lance) :

    Un prêt professionnel peut également être sollicité par une personne souhaitant devenir auto-entrepreneur.

    Mise à jour : 19/03/2021

    Rédacteur :  Marguerite Desforges, étudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de  Pierre Aïdan , docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
    M D

    Marguerite Desforges

    Diplômée de l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II.

    Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

    Fiche mise à jour le

    Envie d'aller plus loin ?

    Créer une entreprise