En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
24 janvier 2020

Auto-entrepreneur multiservice: définition et fonctionnement
Temps de lecture : 5 min

Meriadeg Mallard
Diplômé de Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer mon entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur peut se révéler particulièrement intéressant pour l’exercice d’une activité multiservice. En effet sa facilité de création, ses avantages fiscaux et la légèreté de ses obligations comptables en font une forme sociale particulièrement adaptée à la réalisation de prestations de petits travaux de bricolages.

Comment se mettre auto-entrepreneur multiservice? Peut-on devenir auto-entrepreneur multiservice sans diplôme? Legalstart répond à vos questions.

auto-entrepreneur multiservice

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur multiservice?  

L’activité de multiservice est aussi appelée métier d’homme toute main. Elle consiste à fournir des prestations de petit travaux de bricolage au domicile de particuliers.

Sachez qu’aucune formation n’est obligatoire et que vous pouvez parfaitement devenir auto-entrepreneur multiservice sans diplôme.

Les prestations de service d’auto-entrepreneur multiservice peuvent être variées: déboucher un évier, poser une étagère, monter un meuble, faire le ménage...

Cependant, certaines activités ne peuvent pas être exercées avec le statut d’auto-entrepreneur multiservice: 

  • Les professions libérales réglementées (médecin, avocat, expert-comptable…)
  • Les activités agricoles (jardinier, paysagiste…), sauf s’il ne s’agit pas de l’activité principale. 

Quelle est la rémunération d’un auto-entrepreneur multiservice?

Celle-ci est relativement variable.

En effet, le tarif horaire d’un auto-entrepreneur multiservice réalisant des petits travaux de bricolage se situe en général entre 20€ et 50€ de l’heure selon le service. 

Il faut ajouter à cela d’éventuels frais de déplacement. 

Quelles sont les formalités à accomplir pour devenir auto-entrepreneur multiservice? 

Les démarches pour créer votre micro-entreprise multi services sont rapides à effectuer. En effet, il suffit d’effectuer une déclaration auto-entrepreneur en ligne

Si l’activité de l’auto-entrepreneur multiservice est commerciale, alors il doit immatriculer son auto-entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés. Exemples : location de matériel, transport VTC.

Si l’activité de l’auto-entrepreneur multiservice est artisanale, alors il doit immatriculer son auto-entreprise au Répertoire des Métiers. Exemples : services de plomberie ou de coiffure.

Le cumul d'activités dans le cadre d’une auto-entreprise multiservice peut alors nécessiter d'avoir une immatriculation à la fois au RCS et au RM. 

Les démarches pour devenir auto-entrepreneur nécessitent les pièces suivantes: 

  • Un formulaire P0 CMB Cerfa 15253-04 précisant l’activité principale (celle qui rapporte le plus de chiffre d’affaires) ainsi que les activités secondaires;
  • Une déclaration sur l’honneur de non condamnation
  • Un justificatif de domicile;

Veillez à choisir avec précaution votre activité principale, car celle-ci déterminera votre CFE compétent ainsi que votre code APE en tant qu’auto-entrepreneur multiservice. 

A noter : l’auto-entrepreneur multiservice doit respecter les plafonds auto-entrepreneur de chiffre d’affaires annuel au risque de basculer dans le régime de l’entreprise individuelle.

Un auto-entrepreneur multiservice doit-il souscrire une assurance?

Comme tout chef d’entreprise, vous êtes responsable des dommages que vous causez. 

Par conséquent, la souscription d’une assurance pour auto-entrepreneur multiservice peut être nécessaire selon l’activité principale que vous exercez.

Il existe également des cas où la souscription d’une assurance est obligatoire. Par exemple: 

  • Il est obligatoire de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle pour les véhicules que vous utilisez. Vous devrez par exemple souscrire ce type d’assurance si vous proposez des services de VTC ou de transport de marchandises.
  • Il est également obligatoire de souscrire une assurance décennale auto-entrepreneur si vous proposez des services dans le domaine de la construction. Vous devrez par exemple souscrire ce type d’assurance si vous proposez des service de plaquiste ou de carreleur. 

Mise à jour : 24/01/2020

Rédacteur : Meriadeg Mallard, diplômé de Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer mon entreprise