Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer
pendant le mois de création : -20% sur la création de votre entreprise avec le code : CREA20

Déclaration auto-entrepreneur

Des milliers d'auto-entrepreneurs (="micro-entrepreneurs") nous ont fait confiance pour démarrer leur activité. Vous aussi, lancez-vous en effectuant votre déclaration auto-entrepreneur en ligne.

Services inclus :

  • Formalistes disponibles par email & téléphone
  • Revue du dossier complet
    • Déclaration auto-entrepreneur + numéro Siren
    • Service 100% en ligne (rien à imprimer)
     

    Legalstart est le Uber des services juridiques !

     
    Oséo, la mairie de Paris, la région Île de France, et beaucoup d'autres nous soutiennent

    Comment faire sa déclaration auto-entrepreneur Legalstart ?

    Répondez à des questions simples

    Nous revoyons votre dossier et effectuons le suivi

    Vous obtenez votre numéro Siren !

    Ce que nos clients en pensent

    4,8/5 - 41 avis vérifiés
    Rapide et efficace
    Bonjour ! Merci pour votre évaluation de notre service de création d'entreprise en ligne ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès avec votre statut d'auto-entrepreneur, et espérons vous revoir bientôt sur Legalstart.fr !
    Un service conforme à mes attentes, rapide et efficace !
    Bonjour ! Un grand merci pour votre retour d'expérience. Très bonne continuation dans votre projet d'auto-entreprise.
    Très bien
    Bonjour monsieur, nous sommes ravis d'apprendre votre satisfaction quant à la création de votre auto-entreprise via nos services. Très bonne continuation dans votre projet, l'équipe Legalstart.

    Pourquoi choisir Legalstart pour vous déclarer auto-entrepreneur ?

    Simple et rapide
    Des prix imbattables
    Une garantie de qualité
    Nous vous remboursons si vous n’êtes pas 100% satisfait.

    Déclaration auto-entrepreneur en ligne : questions fréquentes

    L'injonction de payer est-elle efficace pour une facture impayée?

    Le paiement de facture est l'une des causes les plus fréquentes de la requête en injonction de payer. Si la facture n'est pas contestée et que vous disposez de documents justificatifs, vos chances de succès sont élevées.

    Y a-t-il des activités exclues du régime auto-entrepreneur ?

    Bien que le statut d’auto-entrepreneur puisse être adopté pour exercer un large éventail d’activités, le régime de l’auto-entreprise (désormais fusionné avec la micro-entreprise) en exclut un certain nombre :

    - les professions libérales règlementées : impossible notamment d’exercer les professions de notaire, avocat, médecin, pharmacien, expert-comptable ou agent d’assurance en tant qu’auto-entrepreneur.

    - les activités location : les auto-entrepreneurs ne peuvent louer du matériel ou des immeubles non meublés. A noter : la location d’immeubles meublés n’est pas exclue du champ de la micro-entreprise. Vous pouvez ainsi adopter le statut d’auto-entrepreneur pour louer une chambre d’hôtes, par exemple.

    - les activités artistiques

    - les activités relevant de la TVA immobilière

    - les activités agricoles rattachées au régime social de la MSA. L'alternative peut consister à créer une EURL agricole

    Puis-je me déclarer auto-entrepreneur tout en étant salarié ?

    Oui, en principe, il est possible de cumuler son statut de salarié avec celui d’autoentrepreneur

    Toutefois, pour certaines professions et activités, notamment pour certains travailleurs de la fonction publique, la déclaration auto-entrepreneur n’est pas possible. 

    Aurai-je un extrait K-BIS suite à ma déclaration auto-entrepreneur ?

    L’extrait K-BIS est délivré aux sociétés. Lors de votre inscription au RCS ou au Registre des Métiers, vous obtiendrez un extrait K.

    Cet extrait K est l'équivalent d'un K-Bis auto-entrepreneurIl permet de prouver l'identité de votre auto-entreprise auprès de partenaires, fournisseurs, clients. 

    Pour rappel, l'inscription au RCS ou au RM est devenue obligatoire depuis le 19 décembre 2014 pour les auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale ou artisanale. 

    Quels documents dois-je fournir avec ma déclaration auto-entrepreneur ?

    Lors de la transmission de votre déclaration auto-entrepreneur, vous devrez fournir les documents suivants :

    • Une photocopie de votre pièce d'identité, comportant la mention « certifiée conforme » datée et signée
    • Si vous exercez une activité réglementée, vous pourrez devoir justifier d'une autorisation, comme la carte professionnelle pour les VTC auto-entrepeneurs, ou d'un niveau de qualification professionnelle. 
    • Si vous en faite la demande, le formulaire de demande d’Accre (si vous en êtes êtes bénéficiaire) avec les pièces justificatives requises

    Je me déclare auto-entrepreneur : quels sont les risques ?

    La déclaration auto-entrepreneur vous rend en principe responsable sur vos biens personnels. 

    Cela étant dit, lorsque vous vous déclarez auto-entrepreneur, vous avez la possibilité d’opter, simultanément, pour le régime de l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Cela vous permet de créer un « patrimoine d’affectation », c’est à dire d’affecter certains de vos biens à votre activité professionnelle. Seuls ces biens pourront être saisis par les créancier de votre auto-entreprise en cas de problème.

    Puis-je indiquer plusieurs activités à la fois dans ma déclaration auto-entrepreneur ?

    Oui, vous pouvez vous déclarer auto-entrepreneur en précisant l’ensemble des activités de votre auto-entreprise. Toutefois, vous devrez indiquer votre activité principale. C’est sur cette base que vous sera attribué votre code NAF (ou APE).

    Je monte une auto-entreprise : serai-je soumis à la TVA ?

    Lorsque vous vous déclarez auto-entrepreneur, vous bénéficier automatiquement du régime de franchise de TVA. Ce régime fiscal simplifié de l'auto-entrepreneur vous permet de ne pas facturer de TVA. Vos factures doivent à ce titre faire apparaître la mention suivante : « TVA non applicable, article 293 B du code général des impôts ». 

    En contrepartie, vous ne pourrez pas déduire la TVA que vous payez à vos fournisseurs. Cela peut s’avérer pénalisant si votre activité exige de nombreux achats, par exemple. Ceci explique que certains préfèrent l’EURL au statut auto-entrepreneur.

    Je me déclare auto-entrepeneur. Vais-je recevoir un numéro SIREN ?

    L'auto-entrepreneur, une fois les démarches pour devenir auto-entrepreneur accomplies, est inscrit au Registre national des entreprises (RNE) et obtient :

    • Un numéro SIREN (numéro d'identification de l'entreprise) qui devra obligatoirement être mentionné sur tous les documents commerciaux et factures
    • Un code APE (désignant l'activité principale de l'entreprise)

    Qu'est-ce que le statut auto-entrepreneur ?

    Le statut d'auto-entrepreneur est un régime privilégié sur le plan social et fiscal dans le cadre de la création d’une entreprise individuelle, créé pour offrir une plus grande simplicité aux entrepreneurs. 

    A noter : lorsque vous entreprenez seul, vous pouvez au choix :

    • Créer une entreprise individuelle et opter ou non pour le statut d’auto-entrepreneur
    • Créer une société unipersonnelle, c'est-à-dire avec un seul associé (EURL aisément transformable par la suite en SARL ou SASU aisément transformable par la suite en SAS). 

    Y a-t-il des déclarations obligatoires en auto-entrepreneur ?

    Un des avantages du régime auto-entrepreneur réside dans le fait que, si vous n'encaissez aucun revenu, vous n'avez aucune déclaration a effectuer et donc rien à reverser.

    De manière générale, vous allez devoir payer des cotisations qui sont calculées à partir du chiffre d'affaires réalisé. Le montant des cotisations dépend de la nature de votre activité (achat-vente, prestation de services, activité libérale) 

    En tant que mineur, puis-je créer une auto-entreprise ?

    Un mineur peut constituer une entreprise individuelle, y compris une micro-entreprise, s’il est émancipé. Autrement dit, s’il n’est plus soumis à l’autorité parentale des suites d'une demande faite au juge des tutelles par son ou ses représentants légaux à ses 16 ans.

    Si le mineur émancipé peut exercer une activité indépendante, il devra toutefois obtenir une autorisation si l'activité concernée requiert la qualité de commerçant (cette autorisation doit être donnée par le juge lors de la décision d'émancipation ou par le président du tribunal de grande instance si la décision a déjà été rendue). En outre, certaines activités libérales peuvent exclure les mineurs, notamment celles qui exigent un diplôme (journaliste, conseiller fiscal...).

    Pouvez-vous bénéficier du statut d'auto-entrepreneur?

    Tout dépend de l'importance de votre chiffre d'affaires annuel. Ce dernier doit être inférieur à  :

    • 82200€ pour les entreprises de vente de biens, de marchandises et d'objets (ainsi que de fourniture de denrées et de prestations d'hébergement)
    • 32900€ euros pour les entreprises de services (seuils 2014 applicables pour une année pleine).

    L'auto-entrepreneur peut-il bénéficier de l'ACCRE?

    Oui, comme tout créateur d'entreprise, l'auto-entrepeneur peut en principe bénéficier:

    • soit du maintien partiel de ses allocations (si les revenus d'activité sont inférieures à 70% desdites allocations)
    • soit d'une aide financière (équivalente à 45% du montant restant des droits à percevoir).

    Quelles activités puis-je exercer en tant qu’auto-entrepreneur ?

    De l’ouverture d’un magasin de vêtement à l’activité de consultant en passant par l’exploitation d’un VTC en tant que chauffeur, l’éventail des activités ouvertes au statut d’auto-entrepreneur est très large.

    Attention cependant, la déclaration auto-entrepreneur peut exiger pour certaines activités des documents supplémentaires. C'est le cas des métiers du bâtiment, par exemple : les électriciens en auto-entrepreneur doivent justifier d'un certain niveau de qualification.

    Par ailleurs, certaines activités règlementées spécifique sont exclues du régime auto-entrepreneur. L’entretien et la réparation de véhicules et machines notamment, ou bien encore les métiers du bâtiments ne peuvent être exercés en tant auto-entrepreneur.

    Tarif pour la déclaration autoentrepreneur

         
      Premium 100% couvert Standard Je délègue
    Prestations Legalstart

    99 HT

    69 HT

    Documents juridiques
    Formulaire Cerfa P0
    Dossier complet 
    Services additionnels
     
    Déclaration de création d'entreprise 
    Vérification du dossier par un formaliste 
    Assurance anti-rejet du CFE 
    Assistance par email 
    Assistance par téléphone 
    Traitement EXPRESS (48h) 
    Demande d'ACCRE 
    Accès à un logiciel de facturation 

    30 jours d'essai gratuit d'Assistance Legalstart

    Frais administratifs
    Non applicable aux auto-entrepreneurs ou si libéral
     
    Frais d'immatriculation 26,68€ ou 127€
      Chaque formule contient la garantie satisfait ou remboursé.
     
    Appelez-nous (gratuit)