Article mis à jour le 05 décembre 2018

Devenir chauffeur Uber: comment faire?

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Créé en 2009 aux Etats-Unis, Uber est une plateforme qui met en relation les conducteurs VTC et les utilisateurs de cette application souhaitant se faire transporter par un chauffeur à une destination précise. Uber connaît une croissance importante et est actuellement implanté dans une quinzaine de villes françaises. A cette vitesse, la plateforme sera sûrement bientôt présente dans tout l’Hexagone.

Face à ce succès, de nombreuses personnes se questionnent : Uber comment ça marche ? Comment devenir chauffeur Uber ? Pour répondre à ces interrogations, on fait le point sur les démarches qui doivent être accomplies pour devenir chauffeur Uber.

Comment devenir chauffeur Uber?

Quelle formation Uber?

Pour devenir chauffeur Uber, il est impératif de suivre une formation VTC Uber. Pour être habilité à suivre cette formation et à passer l’examen VTC, toute personne désireuse de savoir comment devenir uber doit respecter certaines conditions (être majeur, titulaire du permis B depuis plus de 3 ans, etc.).

Tous les centres de formation dispensent des cours destinés à permettre au chauffeur de réussir l’examen VTC. Le choix du centre de formation est libre. Le futur chauffeur uber peut donc choisir le centre de formation qui lui convient le mieux, sachant qu’Uber propose des formations à l’examen VTC dispensées par ses partenaires commerciaux à Paris et en région.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre fiche qui dresse un panorama complet de la formation des chauffeurs VTC.

Comment obtenir une carte VTC?

Réussir l’examen VTC donne droit au chauffeur d'obtenir une carte professionnelle VTC.  Pour cela, le futur chauffeur uber pro doit obligatoirement en faire la demande auprès de la préfecture.

La réglementation sur les VTC impose à toute personne se renseignant sur comment devenir uber d’obtenir la carte professionnelle VTC. Par conséquent, il est interdit d’être chauffeur uber sans carte VTC.

Comment procéder à son inscription Uber?

Une fois la carte VTC en poche, devenir chauffeur Uber implique de réaliser deux démarches supplémentaires :

La création d’une structure juridique

Le futur chauffeur Uber est libre de choisir la structure juridique qui lui convient. Il peut créer une société, ce qui implique un formalisme et des charges plus lourdes, ou créer une auto-entreprise (désormais, micro-entreprise), qui est un statut juridique plus simple à créer et à gérer au quotidien.

Généralement, la majorité des chauffeurs VTC choisissent la SASUqui est une forme de société unipersonnelle.

L’inscription au registre des VTC

Ensuite, une fois son auto-entreprise ou sa société créée, le futur chauffeur uber doit obligatoirement s’inscrire en ligne sur le registre des VTC (qui remplace Atout France).

A la suite de cette inscription, l’administration lui délivrera sa licence VTC, lui permettant de sillonner les routes en tant que chauffeur uber pro. Cette licence est valable 5 ans à compter de sa date de délivrance. Une fois titulaire de la licence VTC, il est indispensable que le chauffeur uber souscrive à un contrat d'assurance couvrant son activité (RC Exploitation).

Combien gagne un chauffeur Uber?

Le salaire d’un chauffeur Uber peut varier sensiblement en fonction de trois critères principaux :

  • Les horaires: devenir chauffeur Uber, c’est être libre de ses horaires de travail. Ainsi, en fonction du nombre d’heures et des horaires uber choisies (par exemple, en soirée), le salaire uber sera plus ou moins élevé.
  • Le statut juridique: les charges, notamment fiscales et sociales, ne sont pas les mêmes selon que le chauffeur uber pro exerce en auto-entreprise ou en société. Par exemple, les charges seront généralement moins élevées en auto-entrepreneur.
  • Le véhicule: les charges liées à son entretien (exemple : plein d’essence, frais de révision constructeur, etc.) dépendent de la voiture choisie et impacteront le salaire net du chauffeur uber.

Quelle voiture Uber choisir?

Voici les caractéristiques de base qu’une voiture Uber doit posséder :

  • Avoir moins de 6 ans (10 ans pour les véhicules électriques ou hybrides) ;
  • Être conforme à la réglementation VTC (avoir 4 à 9 places, 4,5m de longueur minimum, 1,7m de largeur, au moins 4 portes et une puissance de 84 kW).

En plus de ces critères, Uber recommande certaines catégories de voitures Uber en fonction du service que le chauffeur souhaite proposer (UberX et UberPool, Uber Green, Uber Berlin, Uber Van, Uber Access). Pour plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez consulter les préconisations d’Uber sur le site Uber.com.

Pour une information plus générale sur le statut de VTC, découvrez notre fiche sur comment devenir chauffeur VTC.

Mise à jour le : 05/12/2018

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations