30 avril 2021

À quoi sert l’EBITDA?
Temps de lecture : 4 min

Thomas Wittenmeyer
Diplômé de l'ESSEC Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Gérer sa comptabilité

L’EBITDA est un indicateur anglo-saxon qui est de plus en plus utilisé en gestion de la comptabilité en France. Mais concrètement, à quoi sert l’EBITDA? Comment le calculer et  comment interpréter les résultats? Legalstart vous apporte les éléments de réponse.



Comment définir l’EBITDA?

L’EBITDA est un indicateur financier américain qui signifie “Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization”. En français on parle de BAIIA qui signifie “Bénéfice Avant Intérêts, Impôts et Amortissements”.

L’EBITDA va permettre de mesurer la rentabilité de ce que l’on appelle le cycle d’exploitation de l’entreprise. Le cycle d’exploitation concerne tous les postes de dépenses et de financement directement liés à l’activité de l’entreprise.

Plus concrètement, l’EBITDA est un indicateur qui permet d’identifier si l’activité principale de l’entreprise est génératrice de valeur ou non.

C’est un indicateur aussi bien utilisé en interne de l’entreprise qu’en externe. En effet, certains organismes s’en servent pour comparer les performances entre les entreprises du même secteur.

A noter: ce n’est pas parce que l’EBITDA de l’entreprise est positif que l’entreprise est rentable. En effet, il est important de retenir que l’EBITDA se concentre uniquement sur le cœur d’activité de l’entreprise. Si l’entreprise a de trop fortes charges en intérêts d’emprunt ou en impôts par exemple, elle risquera de ne pas être rentable.

Comment calculer l’EBITDA?

Les formules

L’EBITDA est un indicateur qui se calcule généralement une fois par an, au moment de la clôture de l’exercice comptable.

Il est possible de calculer l’EBITDA de deux façons différentes: en partant du chiffre d’affaires ou du résultat net (que l’on peut retrouver dans le compte de résultat).

Formule qui part du chiffre d’affaires:

EBITDA = Chiffre d’affaires hors taxes – achats et charges externes – charges du personnel – autres charges

Formule qui part du résultat net: 

EBITDA = Résultat net + charges d’intérêts + charges d’impôts + dotations aux amortissements et provisions

À noter: afin de s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur de calcul, il peut être utile d’utiliser les deux méthodes en vérifiant bien que le résultat obtenu est le même dans les deux cas.

Exemple de calcul

Afin de bien assimiler la notion d’EBITDA et également d’établir la différence par rapport à l’EBIT, voici un exemple pratique.

Chiffre d’affaires hors taxes

500.000 €

Achats et charges externes

-180.000 €

Charges de personnel

-20.000 € 

Autres charges

-10.000 €

EBITDA

290.000 €

Dotation aux amortissements et provisions

- 25.000 €

EBIT

265.000 €

Comment analyser l’EBITDA?

Un EBITDA positif signifie que l’entreprise est rentable grâce à son activité de production, ce qui est essentiel. 

Toutefois, il est difficile de définir ce qui est un bon niveau d’EBITDA. En effet, cela pourra dépendre aussi bien de la taille de l’entreprise que du secteur dans lequel elle se situe.

La bonne pratique sera donc de se comparer par rapport à d’autres entreprises similaires  en taille et secteur d’activité.

Si l’entreprise vient à avoir un EBITDA négatif, cela signifie que son activité n’est pas profitable. Il convient alors de corriger rapidement la situation pour éviter tout risque de faillite d’entreprise.

Afin d’améliorer son EBITDA, l’entreprise pourra jouer sur plusieurs leviers, parmi lesquels il est possible de citer:

  • L’augmentation du chiffre d’affaires hors taxes: est-ce que le produit n’est pas vendu à un prix trop bas? Au contraire, ne vaudrait-il pas mieux baisser légèrement le prix pour le vendre en plus grande quantité?
  • La diminution du montant des achats et charges externes: n’est-il pas possible de diminuer les coûts de production en changeant de fournisseur par exemple? Est-ce qu’il ne faut pas arrêter de fabriquer certains produits qui ont un coût de revient trop élevé? N’existe-t-il pas des dépenses compressibles?
  • La diminution des charges du personnel: est-ce que l’entreprise ne devrait pas réduire ses effectifs?

EBITDA & EBIT: quelle différence?

EBIT signifie “Earnings Before Interest and Taxes”. En français, on parle de BAII “Bénéfice Avant Intérêts et Impôts”.

L’indicateur est donc très similaire à l’EBITDA à la différence près qu’il ne prend pas en compte les dotations aux amortissements et dépréciation. 

Il est alors possible de faire le lien entre EBITDA & EBIT à travers la formule suivante:

EBIT = EBITDA – amortissements – dépréciations

Mise à jour: 30/04/2021
Rédaction: Thomas Wittenmeyer, diplômé de l'ESSEC Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Gérer sa comptabilité

Télécharger gratuitement notre guide Comptabilité, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Comptabilité Télécharger le guide