Comment ouvrir une franchise ?

Devenir franchisé séduit toujours autant les entrepreneurs car cela permet de devenir indépendant tout en limitant les risques.

Vous voulez vous lancer mais vous ne savez pas comment ouvrir une franchise ou ce que cela implique ? Suivez le guide !

Mini-sommaire :

1- Ouvrir une franchise mode de fonctionnement

2- Le choix du réseau

3- La signature du contrat

4- La création de la société 

Ouvrir une franchise : mode de fonctionnement

La franchise s’articule autour de plusieurs acteurs.

Le franchiseur

Le franchiseur est une entreprise ayant déjà connu un succès commercial : grâce à des technologies et/ou des techniques particulières, il a déjà su conquérir un marché.

Le franchiseur aura diverses obligations, parmi lesquelles :

  • Fournir une documentation vous permettant de connaître, à titre indicatif, la rentabilité attendue de votre entreprise, les moyens que vous devrez engager, et votre modèle économique ;
  • Transmettre son savoir faire (technologie, mode de fonctionnement etc.) pour que vous puissiez réutiliser la marque efficacement ;
  • Dispenser régulièrement une formation auprès de ses franchisés, et les informer des évolutions marché notamment ;
  • Garantir une zone d'exclusivité, à savoir qu’aucun autre établissement de la même marque ne pourra s'ouvrir à proximité de vous. Vous pourrez donc bénéficier d'un monopole dans une zone géographique prédéfinie ;
  • Assister le franchisé jusqu'à la fin du contrat.

Le franchisé

Le rôle du franchisé sera de représenter la marque au niveau local. Le franchiseur mettra ses compétences à disposition du franchisé pour qu’il puisse reproduire son succès ailleurs. L’idée est d’apprendre à réutiliser l’organisation et les méthodes du franchiseur pour conquérir de nouveaux marchés.

Devenir franchisé vous garantit un certain degré d'indépendance : vous serez chef de votre propre entreprise, et vous pourrez choisir vous-même vos salariés. Vous pourrez en outre déterminer librement un certain nombre d'éléments stratégiques pour votre développement (votre franchiseur ne pourra pas vous empêcher de choisir vous-même vos prix par exemple). Selon les contrats, votre liberté sera plus ou moins grande, ce qui signifie que vous devrez sélectionner votre partenaire avec soin.

En retour, devenir franchisé implique :

  • D’utiliser le savoir-faire acquis pour distribuer la marque sur un territoire ;
  • De vous fournir exclusivement auprès de votre partenaire ;
  • De payer un pourcentage de votre chiffre d'affaires à votre franchiseur pour le rémunérer, assumer certains frais de publicité etc.

Le réseau


Vous n'aurez aucun lien avec les autres distributeurs de la marque. Leur principal intérêt pour vous sera d'aider vos clients à vous connaître d'où qu'ils viennent.

Le choix du réseau

Avant de devenir franchisé, il vous faut choisir le réseau que vous voulez intégrer. Vous devez faire ce choix en fonction de l’activité que vous souhaitez exercer (ouvrir une franchise Orange, Zara ou KFC n’est en effet pas la même chose), mais aussi en fonction de ce que recherchent les marques : certaines peuvent refuser de s'installer dans des communes de petite ou moyenne taille, le montant des redevances peut également sensiblement varier d'une marque à l'autre.

Il vous faudra donc choisir en comparant les différentes possibilités : toutes les franchises ne sont pas aussi rentables les unes que les autres.

Certains groupes permettent d'ouvrir une franchise sans apport initial alors que d'autres demandent un investissement minimum, voir même un droit d’entrée.

Un critère ne doit surtout pas être négligé : c'est le sérieux et la réputation de votre franchiseur. Cet élément sera déterminant pour le succès de votre projet.

La signature du contrat

Pour ouvrir une franchise, vous devrez signer un contrat avec la société qui possède la marque en question.

Cette opération se fait généralement avant la création de votre société. Il vous faut entrer en contact avec la marque qui vous intéresse. Si votre profil l'intéresse, elle signera un contrat avec vous. Elle pourra vous communiquer un business plan, et vous pourrez commencer à créer votre société. 

La signature du contrat est une étape délicate : le rapport de force est généralement très déséquilibré. L'aide d'un avocat ne sera sans doute pas négligeable. 

La création de la société

Une fois votre franchiseur choisi, il vous faudra un certain nombre de renseignements pour pouvoir créer votre société et votre magasin.

Combien d'associés ?

Les franchiseurs peuvent adopter des politiques assez variées. Ainsi, si certains peuvent accepter les entreprises constituées par une seule personne, d'autres peuvent exiger que plusieurs personnes fondent la société. Il vous faudra alors trouver un associé, si vous n'en avez pas déjà un.

Le nombre d'associés va contribuer à déterminer votre forme social : si vous êtes plusieurs, vous devrez choisir principalement entre deux statuts juridiques, la SARL ou la SAS ; si vous êtes seul, vous devrez choisir entre leurs alternatives unipersonnelles, à savoir l'EURL ou la SASU.

Quel type de structure ? 

Les deux formes sociales en question (SARL/EURL et SAS/SASU) sont des formes peu contraignantes concernant la constitution et l'organisation de l'entreprise. En outre, elles sont protectrices de votre patrimoine : le risque financier que vous prenez est limité à ce que vous investissez dans la société sous forme de fonds propres. Autrement dit : au cas où vous ne rencontriez pas le succès escompté, vous ne serez pas amené à rembourser les créanciers de votre société avec vos biens personnels.

Le principal défaut de la SARL par rapport à la SAS réside dans son manque de flexibilité: il vous sera plus difficile et plus coûteux de revendre des parts de la société. Cette question, certainement pas négligeable, n'est néanmoins pas la plus capitale pour une société franchisée, qui a vocation à rester de relativement petite taille et ne sert pas à lever de grandes quantités de fonds propres. L’affiliation des gérants majoritaires de la SARL au RSI est également très souvent perçue comme un désavantage.

Dans certaines situations, une même société peut gérer plusieurs contrats de franchise et couvrir plusieurs points de vente. Si vous envisagez de vous développer ainsi, à plus ou moins long terme, il pourra alors être pertinent d'envisager de créer une SAS, qui permet plus facilement de lever des fonds et d'intégrer de nouveaux associés à la société pour mieux grossir. Si, comme de nombreux entrepreneurs, vous espérez vous développer, cela constitue généralement une solution adaptée.

Il est donc assez simple d'ouvrir une franchise. Il ne vous reste plus qu'à vous lancer. Choisissez la marque, contactez-la et créez votre société !

Mise en ligne le: 22/06/2016

Rédacteur: Thibaud Lauxerois, diplômé de Sciences Po. Thibaud est spécialisé dans l'accompagnement des créateurs d'entreprise. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Créez votre SAS facilement en ligne